POINCELET VICTORIEUX ET RECORD EGALE AU JEAN DE LA FONTAINE

vendredi 3 juin 2016 par IMEC

Poincelet et Julien Rivière sautent de bonheur au Jean de La Fontaine.

Leader depuis la première spéciale du vendredi, Vincent Poincelet et son fidèle copilote Julien Rivière ont dominé de la tête et des épaules cette 41e édition du rallye Jean de La Fontaine. Vincent qui égalise le nombre de victoires sur cette épreuve au nombre de trois pour son oncle, Patrick Poincelet . Il devance le Girondin Laurent Fouquet et l’ Auvergnat Daniel Favy. Comme on pouvait s’y attendre, Nicolas Larroquet remporte le Challenge 2RM avec son Rivet. De son côté, Jérémie Warnia monte sur la plus haute marche du podium dans le Challenge SSV et le Britannique, Andrew Sargeant, rafle la mise dans le Trophée des 4x4.

Championnat :Auteur d’une course parfaite, le pilote de l’Aisne, Vincent Poincelet, monte pour la 3e fois de sa carrière sur la plus haute marche du podium et se replace ainsi dans la course au titre avec son Fouquet Mazda. De bon augure pour la suite de la saison et notamment pour le rallye du Gers qui réussit bien aux buggys de petites cylindrées. Le girondin Laurent Fouquet se contente de la 2e place finale et de la victoire de classe, mais ce dernier peut voir venir après un très beau début de saison. Il précède l’auvergnat Daniel Favy qui pointe à plus de 2’ du vainqueur malgré une belle attaque. Didier Barthe s’intercale au 4e rang et remporte la classe T1A2 avec son Fouquet Honda. La bagarre pour le top 5 fut somptueuse. Au final, c’est le pilote du sud-ouest, Denis Artola qui occupe cette position avec son Caze Nissan. Une belle récompense pour ce pilote qui a été malchanceux en début d’année. Il devance le Rivet de Joël Chopin qui est resté dans le rythme des meilleurs sur l’ensemble du rallye. Toujours aussi apprécié par le public, Vincent Foucart se classe 7e avec son Rivet équipé d’un V16 enchanteur. 8e de ce classement, Alexandre Thion n’a pas ménagé ses efforts avec son Fouquet. Le champion britannique Chris Bird intercale son Milner à la 9e place juste devant le Phil’s Car Honda de Joël Guyot.

Challenge 2 Roues Motrices :Le premier leader de la catégorie s’appelle Guillaume Lecouflet, mais ce dernier renonce rapidement et laisse Nicolas Larroquet diriger les opérations. Copiloté pour la première fois par Vincent Challa, le pilote basque n’a laissé aucune chance à ses adversaires et rentre au parc fermé avec plus d’une minute trente d’avance sur son poursuivant immédiat, l’acrobate de service Bruno Coet. Ce dernier nous a gratifiés de passages limites durant tout le week-end. Il précède Daniel Prudhomme qui ne cesse d’étonner depuis qu’il roule avec ce Phil’s Car.

Challenge SSV :Jérémie Warnia disputait ce week-end son deuxième rallye Tout-Terrain et il remporte sa 2e victoire ! Bravo. Le pilote Yamaha a haussé progressivement le rythme pour aller chercher cette victoire avec une attaque de tous les instants. Dans la catégorie, la deuxième place revient à un autre Yamaha, celui de Thibault Lefrançois qui fait une entrée remarquée dans la grande famille du rallye Tout-Terrain. Enfin, le tiercé est complété par Jordane Fournier qui a connu quelques soucis durant le week-end mais qui conserve sa première place provisoire pour la course au titre.

Trophée 4 x 4 :Pour terminer, comment ne pas parler de la victoire d’Andrew Sargeant et de son Land Rover Defender dans le Groupe T2. Le Britannique n’a pas fait dans la dentelle pour monter sur la plus haute marche du podium. Il devance le Hollandais Rick Aarts et son Bowler qui remporte le Challenge NK Offroad racing Series 2016. En terminant 3e, le Français Vincent Barres fait le plein de points dans le Trophée des 4x4. Il devance le Suzuki de Dominique Deramaix

B.L.S - communiqué presse - @ photo D.R.