LES PATRONS S’APPELLENT VASYLEYEV ET ZHILTSOV

mercredi 10 janvier 2018 par IMEC

L’ Iveco de Gérard de Roy trace sa route même s’il a du changer un pneu

Au terme des 486 kilomètres de spéciale, sous forme de boucle Chami, Chami, Vladimir Vasilyev, Kostantin Zhiltsov, Mini se sont imposés après un nouvel mano à mano avec Mathieu Serradori et Fabian Lurqui, LC30. Sur une piste rapide, légèrement sableuse, en direction des dunes plutôt facile à franchir, avant de revenir sur des tracés particulièrement roulants avec une navigation de temps à autre peu évidente, et pour terminer dans les 30 derniers kilomètres ou la prudence était de rigueur entre des dunes plutôt compliqué et une portion d’herbe à chameaux à éviter pour ne pas abîmer les voitures. Si Mathieu Serradori et Fabian Lurquin ont ouvert la piste, Vladimir Vasilyev, Kostantin Zhiltsov ont repris le dessus après un duel avec les premiers nommés pendant une bonne partie de la course. les russes l’emportent avec 2’09 minutes sur Serradoni et Lurquin., pour la 3e place de l’étape l’on retrouve Guillaume Gomez et François Borsotto, sur Optimus. Au général pas de changement, Vladimir Vasilyev, Kostantin Zhiltsov sont toujours leaders, devant Mathieu Serradori et Fabian Lurquin et les indéboulonnables Pascal Thomasse et Pascal Larroque, qui ont terminé 4e. Toujours premier chez les camions, Gerard De Rooy Iveco, qui a dû changer un pneu durant la spéciale termine 7e tout en conservant son 5e rang au général. Avec son Tatra, Tomas Tomecek, réalise un exploit bien qu’étant seul il reste second au général ce qui n’est pas évident. Pour les équipages que nous suivons régulièrement, Lionel Baud, Jean-Michel Polato, FDS occupent la 45 place et, Gilles Gard, Manuel Pinto Mitsubishi la 45e place soit trois de mieux que lors de la précédente spéciale.

Aujourd’hui, la prochaine étape de 478 kilomètres amènera les concurrents de Chami à Amodjar.

B.L.S. © photo AER