AU GERS, LANDES, ARMAGNAC VIENCENT POINCELET N’ A RIEN LACHE

samedi 22 juillet 2017 par IMEC

Sur les Fouquet Careco Mazda, Vincent Poincelet, Julien Rivière filent vers la victoire

Malmené par Mathieu Hirigoyen en début d’épreuve, Vincent Poincelet a su augmenter le rythme pour passer le pilote d’Hasparren et rentrer en vainqueur à Eauze. Christophe Costes monte sur la petite marche du podium avec son Fouquet Mazda. Dans le Challenge 2RM, malgré quelques soucis, Damien Pocheluberry s’impose avec son Cledze. Dans les SSV, c’est une nouvelle fois un Polaris qui monte sur la plus haute marche du podium avec Jérôme Bricheux, alors que dans le Trophée des 4x4, Nicolas Cassiède a fait cavalier seul.

Championnat : cette 29e édition s’annonçait sous les meilleurs hospices avec un plateau de qualité et un soleil radieux. Samedi matin, Mathieu Hirigoyen ouvre la route et signe le premier scratch. Dès le 2e chrono, Vincent Poincelet lui donne la réplique et prend même la tête de l’épreuve dès l’ES 3. Le pilote de l’Aisne poursuit sa marche en avant, pour rentrer au parc fermé de Toujouse le samedi soir avec plus de 12’’ d’avance sur le Fouquet Nissan de Mathieu Hirigoyen, qui finit la journée avec un meilleur temps. Le podium provisoire est complété par le sorcier d’Etampes Vincent Foucart copiloté pour l’occasion par Christelle Perrin. Ce dernier est menacé par le Fouquet de Christophe Costes qui a bien l’intention de lui subtiliser son bien. Le lendemain, Mathieu Hirigoyen débute sa journée par un scratch, mais c’est peine perdue face à un Vincent Poincelet qui gère sa course de main de maître en signant encore 3 meilleurs temps. Le pilote de Caréco rentre à Eauze avec une victoire méritée et marque des points importants dans l’optique du Championnat de France. Mathieu Hirigoyen et Coralie Desclaux décrochent la médaille d’argent et remportent la classe T1A3. Une position qui permet à Mathieu d’accentuer encore son avance au Championnat sur un certain Christophe Costes, qui pointe à 40 points du leader. Ce dernier monte sur la petite marche du podium du rallye et s’impose dans la classe T1A1 après une belle empoignade avec le Rivet de Vincent Foucart, qui a montré une fois de plus qu’il était dans le coup. Le quinté est complété par le Rivet Nissan de Joël Chopin qui a été très régulier avec sa copilote Helintzia Flouret-Barbe. Denis Artola retrouve le chemin de l’arrivée en prenant une très belle 6e place avec son Caze Nissan, devant le Fouquet de Pierre-Jean Renoulleau qui a effectué une course sage ce week-end. C’est un autre Charentais qui occupe la 7e place avec David Chevalier et son puissant Rivet Ferrari. Après sa mésaventure lors du dernier rallye du Baretous, Yannick Lonne-Peyret a su reprendre confiance tout au long de l’épreuve, il pointe au 9e rang final. Le top 10 est complété par Benoît Bersans qui a encore étonné son monde avec son Fouquet Nissan. Il faudra compter avec lui pour la suite.

Challenge 2 Roues Motrices : en 2RM, Thibault Flouret-Barbe abandonne après le premier chrono et laisse les deux Cledze de Pocheluberry et Clevenot se battre en tête. Malgré quelques soucis, Damien Pocheluberry a tenu bon pour tenir la dragée haute à ses adversaires. Il remporte une très belle victoire avec Carole Pascual à ses côtés. La médaille d’argent revient à Yann Clevenot toujours aussi motivé. Le pilote constructeur se rapproche dangereusement de la première place dans la course au titre dans la catégorie. Le podium est complété par Pierre Sansot qui affichait un large sourire à l’arrivée avec son Rivet Honda.

Challenge SSV : la bagarre fut somptueuse dans la catégorie des SSV. Jérôme Bricheux et Benoît Fortunato se sont rendu coup pour coup tout au long du week-end mais au final, c’est Jérôme Bricheux qui l’emporte de fort belle manière avec son Polaris. Pour sa première participation, le motard Benoît Fortunato n’est pas passé inaperçu. Il sera à surveiller de prêt sur les prochaines épreuves. L’honneur des Can-Am est sauvé par José Castan qui a fait mieux que se défendre malgré une pénalité de 1’30’’.

Trophée des 4 x 4 : avec leur Jeep Nicolas Cassiède et Laurent Mouilleseau s’est une nouvelle fois très bien comportée pour emmener notre duo sur la plus haute marche de la catégorie. Après une course exemplaire, Nicolas rentre au parc fermé avec plus de 2’ d’avance sur l’autre Jeep de Joël Harichoury qui n’a pourtant rien lâché durant les deux jours de course. Vincent Barres complète le top 3 avec son Mitsubishi. Il précède le vainqueur de la catégorie T2, Pascal Leboucher.

Les classements ici : http://www.actumecanique.com/spip.php?article6539

B.L.S. – communiqué @ photo B.L.S.}