YOANN BONATO N’A RIEN LACHE

samedi 2 septembre 2017 par IMEC

Yoann Bonato, DS3 termine en tête de la 1e étape.

Yoann Bonato (DS 3 R5, Team CHL Sport Auto) n’a rien lâché et rentre au terme en tête de la 1e étape. D’abord dominé par le brillant Jérémi Ancian (Ford Fiesta R5) dans la matinée, Bonato a remis les pendules à l’heure cet après-midi pour rentrer à Morzine en leader. Derrière ces deux pilotes intouchables aujourd’hui, Lionel Baud occupe une belle troisième place provisoire aux commandes de sa DS 3 WRC. Dans le cadre du Trophée Michelin, Jérémi Ancian n’a pas fait de détails puisqu’il possède 40 secondes d’avance sur Quentin Giordano (Skoda Fabia R5, Sébastien Loeb Racing) et plus d’une minute sur Ludovic Gal (Skoda Fabia R5, Team FJ). Une fois n’est pas coutume, c’est Florian Bernardi qui devance Cédric Robert en Trophée Clio R3T France alors que Jean-François Mourgues (Porsche 911 Carrera RS) domine le classement de l’épreuve VHC.

Disputée sur une route parsemée de coulées d’eau, l’ES1 a permis à Jérémi Ancian de créer la surprise en devançant les habitués du Championnat ! Pour sa deuxième apparition de la saison après le ‘Charbo’, le pilote de la Ford Fiesta R5 est parvenu à conserver la tête de l’épreuve jusqu’à l’ES4. Il termine tout de même la journée à une dizaine de secondes de Yoann Bonato alors qu’il reste 95 kilomètres de ‘chrono’ à disputer demain, tout reste donc jouable… Pénalisé par un mauvais choix de pneumatiques dans la première boucle, Yoann Bonato a cravaché l’ après-midi pour récupérer la première place à laquelle il est habitué depuis le ‘Limousin’. Toujours à l’aise sur ses routes favorites, Lionel Baud occupe ce soir une belle troisième place. Sur la seconde DS 3 WRC engagée ce week-end, Franck Lions a dû se résoudre à l’abandon à l’arrivée de la première spéciale, la faute à un amortisseur cassé après un passage dans une corde.

Dans le Trophée Michelin la lutte fait rage à tous les niveaux ! Si Jérémi Ancian semble intouchable ce week-end, ses plus proches poursuivants Quentin Giordano et Ludovic Gal sont séparés par 26 petites secondes. Patrick Rouillard, quatrième ce soir, et Anthony Cosson ont offert une superbe bagarre aux commandes de leurs Porsche respectives tout au long de la journée. Seul Benjamin Perrin (Skoda Fabia R5), auteur d’une belle course pour son retour, est intercalé entre les deux hommes et ces trois pilotes sont dans un mouchoir de poche (1s7)

PDF - 98.6 ko
Les partants de l’étape 2

A suivre à partir de 8h16 sur le site : www.patricksoft.fr

BL.S. – communiqué @ photo MAP Pierre Simenel