UNE VICTOIRE ET POUR FINIR DE NOUVEAUX LAURIERS

lundi 3 octobre 2016 par IMEC

Le dernier rendez-vous de la saison 2016 a été à la hauteur des attentes du Team AKKA-ASP qui décroche, avec son équipage Pro de Tristan Vautier et Felix Rosenqvist, une superbe victoire au scratch sur la Course Principale du meeting de Barcelone. Une victoire attendue et méritée qui vient conclure une saison riche en excellents résultats. Après les titres de vice-champions AM Equipe et Pilotes, catégorie Endurance, décrochés à Budapest, ce sont deux nouveaux titres de vice-champions Pro-AM également en Equipe et Pilotes décrochés dans la catégorie Sprint. Cerise sur le gâteau, l’ équipe s’offre le titre de vice-champion Pro-AM sur la Blancpain GT Series (Sprint + Endurance) alors que Morgan Moulin – Traffort s’offre la troisième marche du podium du classement général chez les pilotes. De quoi satisfaire Jérôme Policand et toute son équipe qui n’a pas manqué de terminer la saison 2016 en beauté en Catalogne.

Après Spa et Budapest, l’équipage de la N°88, engagé en catégorie Pro avec Tristan et Felix, a poursuivi sur sa lancée pour enfin atteindre le but ultime à Barcelone. Passé à deux reprises tout près de la plus haute marche du podium, le duo franco-suédois est arrivé à Barcelone avec de légitimes ambitions. Très rapidement, les chronos confirment cette compétitivité : le meilleur temps de la dernière séance libre, puis le deuxième chrono pour Tristan en Q1, le deuxième pour Felix en Q2 et enfin le cinquième sur la grille de la course Qualificative, à seulement 2/10e de la pole. Tous les espoirs sont permis. Sur la course Qualificative, dimanche matin, les choses ne sont pas si fluides que prévues. La Mercedes-AMG GT3 N°88 ne parvient pas à retrouver sa pointe de vitesse et subit un peu. Les pilotes parviennent malgré tout à faire le job et se maintiennent à la cinquième place tout au long de la course. Dans les derniers tours, un accrochage aux avant-postes permet à Tristan et Felix de se hisser finalement sur le troisième marche du podium.

Cette troisième place un peu « chanceuse » permet toutefois à l’équipage de se présenter en bonne position sur la grille de la course Principale. Jérôme Policand décide alors de se donner les meilleurs cartes pour l’ultime affrontement de la saison."Nous avons décidé de changer le set-up de la voiture car nous nous sommes aperçus d’une très importante dégradation des pneus par rapport aux Audi. La stratégie de course se révèle simple, passer le premier virage en tête…et c’est ce que Tristan réalise magnifiquement en prenant un envol parfait et en se présentant à l’extérieur au premier virage. Durant les trois premiers tours, il imprime une énorme cadence à la course. Au terme d’un relais sans faute, il rend la voiture à Felix avec 5 secondes d’avance. L’équipe enchaîne avec un bon pit-stop puis la fin de la course se déroule de façon beaucoup plus limpide avec un contrôle parfait de Felix sur ses poursuivants. Nous gagnons la course avec 7 secondes d’avance et rendons une copie parfaite ! Même si contrairement à d’autres week-ends,si nous n’étions pas les plus rapides, nous nous sommes montrés les plus homogènes. Les deux pilotes ont été tellement proches que le résultat parle de lui-même. Cette victoire est une belle consécration en fin de saison. Elle concrétise les opportunités que nous avons pu avoir durant la saison et laisse présager de bonnes choses pour l’année prochaine. ‘’

Engagée en catégorie Pro-AM, la Mercedes-AMG GT3 N°87 de Jean-Luc Beaubelique et Morgan Moullin – Traffort avait encore une chance de gagner le championnat. Mais pour cela, il fallait réaliser le week-end parfait et que la Ferrari, adversaire direct, abandonne. Autant dire que la partie s’annonçait serrée dans la capitale catalane. " Nous avons décidé de leur mettre un peu la pression sur la course Qualificative en inversant nos pilotes, c’est à dire en alignant Jean-Luc au départ et en terminant avec Morgan. Face aux Pro, Jean-Luc réalise un superbe premier relais en offrant une belle résistance et parvient à se maintenir en troisième position sans perdre trop de terrain sur nos adversaires principaux. Ensuite, comme à son habitude, Morgan réussit une magnifique remontée et s’empare de la tête dans le dernier tour. En sachant que la Ferrari terminait cinquième, nous avions encore une petite chance d’être champions…’’ Quelques heures plus tard, pour la course Principale, Morgan est le premier à s’élancer. " Parti premier des Pro-AM, Morgan ne tarde pas à prendre le large et compte même jusqu’à 15 secondes d’avance sur la meute. Mais au changement de pilote, ce sont les PRO qui se retrouvent en face de Jean-Luc. Jean-Luc résiste à la pression jusqu’à 10 minutes du damier, moment où il se fait déborder par deux voitures. La N°87 termine tout de même sur le podium et récolte le titre de Vice-Champion. Il fallait tenter quelque chose et nous l’avons fait. Sur les dix courses de la saison, l’équipage est monté dix fois sur le podium mais cela n’a pas suffit pour être sacrés. En tous cas, nous n’avons pas à rougir de ce résultat."

Egalement engagé en Pro-AM, le duo Christophe Bourret et Jean-Philippe Belloc n’a pas non plus ménagé sa peine sur cet ultime rendez-vous du championnat 2016. Victorieuse à Budapest, la Mercedes-AMG GT3 N°89 allait de nouveau pouvoir pleinement s’exprimer. ‘’Nous voulions rester sur la dynamique de victoire engagée en Hongrie mais malheureusement, un accrochage durant les essais libres nous a fait perdre beaucoup de temps. Nous avons juste eu le temps de réparer la voiture pour les qualifications. Sur la course de Qualification, nous échouons au pied du podium en prenant la quatrième place mais un peu loin des objectifs que nous nous étions fixés. Sur la course Principale, Christophe est parvenu à se maintenir au contact puis Jean-Philippe a enchaîné en effectuant une belle remontée. Dans le dernier tour, nouveau coup du sort puisqu’il s’accroche avec un concurrent direct. Ce sera notre seul abandon de l’année, même si finalement la voiture est classée cinquième. Cette dernière manche a été assez difficile pour cette voiture mais à ce niveau de championnat, une séance ratée signifie une mise en difficultés pour tout le week-end. L’équipage termine tout de même troisième du championnat, ce qui constitue pour une première saison, un bon résultat.’’

Du côté du Blancpain GT Sports Club, le team engageait à Barcelone deux voitures, comme à Misano en tout début de saison. Aux côtés de la Ferrari 458 GTE de Anthony Pons régulièrement présente sur la grille de départ, Maurice RICCI avait choisi de faire le déplacement sur une des Mercedes-AMG GT3.« Mauro » Ricci n’a pas boudé son plaisir de reprendre la piste et s’est offert un très « gros » week-end en terminant sixième puis cinquième sur les 27 voitures alignées au départ. Très proche du podium à deux reprises, il confirme sans peine sa prestation de Misano se plaçant parmi les meilleurs en vitesse pure.Pour Anthony Pons, le dernier rendez-vous de la saison s’est révélé compliqué. "Arrivé à Barcelone en souffrant du dos, Anthony n’était pas trop à la fête. Il faut aussi souligner que la Ferrari GTE de 2011 commence à être un peu dépassée par les voitures de la nouvelle génération et elle marque le coup. Malgré tout, Anthony est parvenu à réaliser deux Top 10. Ces résultats constituent la « fin » de carrière de cette magnifique voiture que nous avions eu le plaisir de faire rouler au Mans il y a trois ans. Globalement, la saison a été un peu difficile pour Anthony. Nous espérions être un peu mieux positionnés au classement mais il s’est avéré que les voitures de l’ancienne génération ont eu un peu plus de mal. Nous suivrons de près ce championnat l’année prochaine, sur lequel nous engagerons sans doute deux voitures sur la saison complète.’’

Une saison riche de magnifiques résultats se termine en Espagne avec une victoire au scratch des plus méritées venant récompenser le travail de toute une équipe.

B.L.S. – communiqué de presse @ photos V.S.A & P. Hecq