UN WEEK-END POSITIF POUR ERIC CAYROLLE

vendredi 7 octobre 2016 par IMEC

Quand Eric Cayrolle s’engage, il se donne à fond et la récompense aurait pu tomber en lui offrant un podium mais, l’histoire de cette manche Blancpain GT Sports Club en décida autrement.

Globalement, le week-end espagnol de Eric reste positif : « Ma priorité, la redécouverte de la piste sur laquelle je n’avais plus roulé depuis une quinzaine d’années…. » Une opération effectuée au cours des essais libres rendus studieux que le Palois assura de la meilleure des façons. Puis, ce furent les qualifications et une 6e place, ce qui plaça Eric en troisième ligne de la course 1. « J’aurais pu gagner une place en ‘qualif’ mais je n’ai pas opté pour un train de pneus neufs et, la présentation du drapeau rouge (arrêt de la séance), m’en a fait perdre deux autres ! » Eric Cayrolle bien concentré au volant de sa Ferrari 458 Italia du CMR by Sport Garage s’en est allé disputer la course 1. « J’ai pris un départ relativement satisfaisant pour ce round de 25 minutes. Un vrai sprint où il ne faut pas se déconcentrer. Je termine 5e mais, sincèrement, mes prédécesseurs Lamborghini, Ferrari… étaient hors de portée, plus rapides que ma Ferrari vieillissante… »

Cette course conditionne la grille de départ de la course 2 où Eric Cayrolle s’élance de la place acquise la veille. En ce dimanche catalan, après un départ que le pilote qualifie de « moyen », il est dépassé par une Mercedes avant que le safety-car ne rentre en jeu. Finalement, le Palois se voyait récompensé par le meilleur chrono des Ferrari en terminant 4e. « Dommage, je suis resté au pied du podium mais j’ai le sentiment d’un week-end réussi et positif d’autant que j’ai peu roulé cette saison. Je pense aller disputer la finale du Michelin GT Le Mans Cup à Estoril à la fin du mois d’octobre avec Arno (Santamato) car la balance des performances a été revue et corrigée. Nous essayerons de mieux figurer au classement comparativement aux résultats de Spa, quinze jours auparavant… » Une affaire à suivre, une décision qui devrait tomber très rapidement. Dans cette attente, Eric Cayrolle est reparti dans ses affaires professionnelles sur les chapeaux de roue…

B.L.S. – source M.F.E. @ photo Marc de Mathias