UN WEEK-END A REBONDISSEMENTS !

samedi 13 mai 2017 par IMEC

La deuxième manche de la Blancpain GT Series Sprint Cup 2017 s’est déroulée le week-end dernier sur le circuit très technique de Brands Hatch (Grande-Bretagne). Un rendez-vous durant lequel l’équipage Jean-Philipe Belloc, Christophe Bourret engagé dans la catégorie Pro-Am au volant de la Mercedes-AMG GT3 préparée par l’écurie AKKA-ASP a vécu des épisodes difficiles. A commencer par les qualifications pendant lesquelles Jean-Philippe Belloc ne parvenait pas à tirer le meilleur de sa machine. Puis, la première course qui voyait son équipier se faire percuter par une Bentley et propulser dans le rail à 200km/h. Si l’impact endommageait la Mercedes-AMG GT3, son pilote s’en sortait fort heureusement indemne. Enfin, la seconde course du week-end permettait à l’équipage de se classer au 4e rang de sa catégorie et d’achever cette campagne d’Angleterre par un résultat très positif et encourageant pour la suite de la saison. Jean-Philippe Belloc : ‘‘Cette deuxième manche de la saison s’est disputée sur un format court de deux jours au lieu de trois comme précédemment à Misano. Autrement dit, les essais libres et qualificatifs se sont courus le samedi et les deux courses le dimanche. Tout s’est donc enchaîné très vite… Les qualifications ne nous ont pas donné satisfaction et ont démontré à quel point nous souffrons d’un manque de roulage par rapport à la concurrence. La plupart de nos concurrents participe à d’autres courses en parallèle de la Blancpain GT Series Sprint Cup. Aussi, face à ces pilotes comptant déjà cinq ou six compétitions de plus que nous qui avons débuté la saison à Misano, nous mettons sensiblement plus de temps à être dans le rythme. Et dans cette série ultra-compétitive qui incarne ce qui se fait de mieux en GT sur le plan international, le moindre dixième de seconde perdu coûte très cher et nous fait rétrograder sur la grille de départ. Comme ce fut le cas samedi dernier ! Dès lors, nous pensions tirer avantageusement notre épingle du jeu en course. J’ai réalisé un relais solide en gagnant quelques places. Puis, après un arrêt très rapide pour changer de pilote, Christophe a effectué une magnifique performance et atteint la 4e place de la catégorie Pro-Am. Malheureusement, l’un des pilotes officiels Bentley qui s’apprêtait à lui prendre un tour a manqué totalement de lucidité lors de son dépassement à l’approche de la courbe rapide de Paddock Hill Bend située dans le prolongement de la longue droite des stands. Au final, la Bentley a violemment percuté notre Mercedes et l’a envoyée dans le rail de sécurité à 200 km/h. Notre voiture a ensuite retraversé la piste avant de s’immobiliser sur une portion aveugle au sommet de la montée vers le virage de Druids. Personnellement, je juge le comportement de ce pilote particulièrement dangereux et répréhensible ! Par chance, personne n’a été blessé…Toujours est-il que la suite de la course a révélé que cet incident nous avait aussi privés de la 3e place dans notre catégorie… Notre équipe a réalisé des miracles pour parvenir à remettre totalement en état notre Mercedes pour la seconde manche. Et nous devions de la récompenser d’un tel exploit. De fait, Christophe et moi avons effectué une belle deuxième course et réussi à clore ce week-end par une belle performance synonyme de 4e place dans notre catégorie. Nous avons conscience que nous devrons être plus affutés et plus rapides pour le prochain rendez-vous qui se déroulera à Zolder du 2 au 4 juin. Nous allons donc essayé de prévoir des séances d’essais d’ici là !

B.L.S. – communiqué @ photo Patrick Hecq