RENCONTRES PEUGEOT, LES POTINS DE NOGARO

vendredi 18 novembre 2016 par IMEC

La saison des Rencontres Peugeot Sport ont pris fin dimanche soir, avec la remise des prix. Retour sur ce rendez-vous avec les potins.

Kévin Jimenez et David Pouget terminent sur la seconde marche du podium du Relais 208. Réaction de Kévin : « Dommage que nous n’ayons pas fait l’intégralité du championnat ! Mais, ce n’était pas le but, la priorité était à la 208 Racing Cup » Des regrets… ? Ils terminent 3e en ayant été absents à Dijon Prenois. Avec 17,5 points de retard sur les champions du Gediracing, le coup était jouable pour les tarnais.

Acte 2 David Pouget après avoir remporté le championnat Peugeot RCZ il y a quelques jours, il s’impose par deux fois en 208 sprint sur les trois courses de samedi et ajoute une nouvelle couronne de lauriers sur sa tête………… Un lion qui a une faim de loup !

Eric Hélary invité : le vainqueur des 24 Heures du Mans 1993 sur Peugeot 905 était invité par une de ses connaissances, Gaétan Dumoulin responsable des produits du groupe Peugeot. Pour Eric, il ne s‘agit pas d’une première ayant dans le passé disputé les Rencontres Peugeot.

Gérard Saint-Arroman et Florian Darblade : les Gersois ont fait très fort dans la catégorie 206 S 16. Auteurs du meilleur temps des essais, ils remportent cette catégorie, avec quand même quelques chaleurs pour Florian Darblade. Lors du départ il s’élance sous la pluie, soucis : « Rapidement la buée a envahie l’ habitacle, je n’y voyait strictement rien, même vitre ouverte. » Ce qui a valu quelques belles frayeurs en particulier au bout de la ligne droite de l’aérodrome, où à plusieurs reprise il a frisé la correctionnelle, mais bon ils ont gagné.

La famille Nougaret avec Arthur, Clément et Julien ont remporté le championnat 206 en 2006 ? ILS n’ ont disputé qu’une épreuve cette saison à Nogaro. Le but pour 2017 participer l’intégralité du championnat. Pour le Palois Julien le top, 5 était envisageable mais après une crevaison pas loin de l’arrivée tout est parti en vrac : « Après le nombres d’arrêts réglementaires à respecter, nous en avons effectué trois supplémentaires, alors que nous naviguions dans le top 5. Deux à cause de la crevaison et un stop en go à faire car …. nous avions changé un pneu de trop. Du coup nous avons plongé dans les profondeurs du classement. »

Les marathoniens Christian Philippon, Franck Labescat n’ont pas chaumé. Ils étaient engagés en 208 Relais, en Youngtimers qu’ils ont d’ailleurs remporté avec la 207 et en RCZ Racing Cup. Au total ils auront passé environ 10h20 minutes de courses sans parler des essais privés et qualificatifs, ils ne font semblant ces artistes.

Une puce espionne : que voulez-vous une puce se dresse comme n’importe quel animal ! Là, il s’agit d’un cas un peu particulier. En effet le but de ce bestiole est collé sur le casque, il permet d’espionner quel est le pilote qui conduit à l’instant T. Grâce aux antennes, (sur la photo ci-dessus), une qui mate le pilote qui sort des stands et une qui en fait autant à l’entrée. L’on sait donc exactement qui est le pilote aux gouvernes. Je dois avouer que je ne comprenais pas comment le facétieux commentateur Georges Clavier situé au troisième étage des stands pouvait indiquer avec une précision démentielle qui pilotait à n’importe quel moment. Par contre pour celui qui échange le casque, histoire de brouiller les pistes avec son copain, bonjour la précision pour le Georges.

Pellefigue sur Peugeot Sport :engagé en RCZ Cup, le retraité Gersois Henri Pellefigue, a du essayer de dompter la voiture, une voiture pas évidente à piloter sans un minimum d’apprentissage, réflexion de l’intéressé qui est loin d’être un novice « Pas évident du tout ! ». Enfin il n’a pas fait de bobo à la voiture de Milan Compétition… Le principal est sauf !

Bonne retraite Alain : Alain logisticien chez Peugeot Sport, après plusieurs décennies de bons et loyaux services, prend sa retraire le soir de ce meeting, après avoir pas mal bourlingué dans les différentes disciplines Peugeot mais pas que.... Nous lui souhaitons une bonne et très bonne retraite.

Les classements : http://www.actumecanique.com/spip.php?article6049

B.L.S.