RENCONTRES PEUGEOT : DANS TOUS LES VIRAGES DE CHARADE, DES ANIMATIONS

lundi 27 juin 2016 par IMEC

Toujours fidèle à sa réputation, , le Circuit de Charade a offert des courses très animées aux pilotes des Rencontres Peugeot Sport. Dans chaque catégorie, les leaders ont chuté sur le « petit Nürburgring français ». De quoi annoncer une saison particulièrement disputée en 208 Racing Cup, Relais 208 et Youngtimers Cup ! Absent en début de saison, l’ albigeois David Pouget s’est imposé à deux reprises en 208 Racing Cup. Le tenant du titre est déjà un grand prétendant à sa propre succession. En Relais 208, l’équipage Guerne/Zangarelli s’offre une victoire à domicile et No Limit Racing un doublé, et les Amis de la Foret by New Team Compétition signent une victoire importante en Youngtimers Cup.

208 Racing Cup, le retour de David Pouget : Après avoir choisi de se concentrer exclusivement sur la RCZ Racing Cup en début de saison lors du meeting commun sur le Circuit du Val-de-Vienne, David Pouget (GPA Racing) faisait son retour en 208 Racing Cup à Charade. Le tenant du titre affiche rapidement ses prétentions avec deux pole positions et deux victoires. La course poursuite est engagée ! Seuls cinq pilotes s’invitent sur les deux premières lignes de la grille de départ des trois courses de 208 Racing Cup. David Pouget devance d’abord Yoann Baziret (Setup Racing), Guillaume Blancardi (No Limit Racing) et Ludovic Bellinato (No Limit Racing). David Pouget récidive pour la Course 2 devant Guillaume Blancardi, Yoann Baziret et Yannick Pechard (GP Compétition) avant que Guillaume Blancardi ne s’offre, à son tour, une pole position avec le meilleur temps de la matinée en 2:22.123 pour devancer David Pouget, Yoann Baziret et Yannick Pechard.

Parti sur la première ligne sur une piste sèche, Yoann Baziret prend le meilleur sur David Pouget au départ de la première course. Ludovic Bellinato, Guillaume Blancardi, Kévin Jimenez (GPA Racing) et Antoine Pretin (Actemium) suivent. Guillaume Blancardi passe rapidement à l’attaque pour dépasser Ludovic Bellinato et David Pouget, peu en rythme en début de course. Le classement se stabilise jusqu’aux derniers virages. Baziret s’impose devant Blancardi et Pouget, victoire d’Aurélien Renet (JSB Compétition) chez les Lionceaux devant Florian Briché (JSB Compétition) et Ilona Bertapelle (No Limit Racing).

Mieux parti que dans la première course, David Pouget s’installe en tête lors du deuxième départ pour devancer Guillaume Blancardi, Yoann Baziret, Yannick Pechard, Kévin Jimenez, Aurélien Renet et Benjamin Mosson (Actemium). Premier Lionceau, Aurélien Renet se montre à son avantage. Il prend l’avantage sur Jimenez et Pechard et n’échoue qu’à deux secondes du podium scratch composé de Pouget, Blancardi et Baziret. Poleman de l’ultime course de 208 Racing Cup du week-end, Guillaume Blancardi manque son départ. David Pouget se décale pour passer en tête, tandis que Yoann Baziret et Ludovic Bellinato se trouvent coincés dans la première courbe.

Si Pouget creuse rapidement l’écart, Blancardi, Bellinato et Baziret évoluent roues dans roues, devant Marc Fleurance (No Limit Racing) et Yannick Pechard. Encore vainqueur alors qu’il était absent des grilles de départ de la 208 Racing Cup au Val de Vienne, David Pouget se relance déjà dans la course au titre avec trois podiums, dont deux victoires, mais Baziret, même sans être sur le podium de la Course 3 occupé par Guillaume Blancardi et Ludovic Bellinato, reste en tête de la 208 Racing Cup après six courses. Chez les Lionceaux, Aurélien Renet s’offre un retentissant triplé, comme Thierry Blaise dans la catégorie Gentlemen. Pour David Pouget heureux des résultats : « J’étais un peu vexé par le résultat de la première course. Je n’étais pas venu pour terminer à la troisième position. Je savais que je pouvais gagner si je partais en tête, c’est ce qu’il m’a manqué dans la Course 1. Ensuite, j’ai fait l’effort au premier freinage pour m’assurer de la première place. J’ai vu que je pouvais creuser l’écart et j’ai fait l’effort durant quatre ou cinq tours. J’en ai aussi profité pour faire des essais en piste, car je me suis rendu compte que tout le monde avait progressé depuis six mois et qu’il fallait que je me remette au niveau. Je suis très heureux d’avoir pu m’imposer à deux reprises. »

En relais 208, victoire à domicile pour Propulsion By Gediracin. Antoine Pretin et Benjamin Mosson (Actemium) signent la pole position devant Michaël et Yannick Blanc (Gediracing) et Julien Guerne et Mathieu Zangarelli (Propulsion by Gediracing). Antoine Pretin manque son départ et laisse le champ libre à Michaël Blanc et Mathieu Zangarelli. Associé à Ludovic Bellinato et Cédric Labadens (No Limit Racing), Guillaume Blancardi suivait et se retrouvait en lutte avec David Pouget (GPA Racing), comme la veille en 208 Racing Cup ! La gestion des pneumatiques joue alors un grand rôle dans le déroulement de la course. La Peugeot 208 Racing Cup n°295 de Marc Fleurance et Sébastien Gehin sort de la piste et abandonne, emmenant l’arrivée de la voiture de sécurité. À un peu plus d’une heure de l’arrivée, Julien Guerne et Mathieu Zangarelli (Propulsion by Gediracing) pointent en tête devant Guillaume Blancardi, Ludovic Bellinato et Cédric Labadens (No Limit Racing) et Michaël et Yannick Blanc (Gediracing). Jusqu’aux dernières minutes, plusieurs équipages se battent pour les premières places. Propulsion by Gediracing s’impose finalement à domicile sur « le Petit Nürburgring français » devant les deux Peugeot 208 Racing Cup du No Limit Racing, la n°495 Guillaume Blancardi, Ludovic Bellinato et Cédric Labadens devant la n°195 d’Ilona Bertapelle et Olivier Fernandez, grâce à un finish fantastique.

Yountimers, la Performance des Amis de la Fôret. Sur le très particulier Circuit de Charade, la Peugeot 206 S16 de Florian Darblade et Jean-Jacques Carbonnel (G.M. Sport) se place en pole position devant la Peugeot 207 de Ludovic Ibanez et Renault Del Pino (Les Amis de la Foret by New Team Compétition) et les Peugeot 206 S16 de Rudy Barret et Christophe Mazet (New Team Compétition) et de Lionel et Mathieu Palous (MTEK). Parti depuis la troisième ligne de départ, Bernard Guillou (G.M. Sport) s’empare de la première position dès le premier tour au volant de sa Peugeot 207. Son début de course réalise un parfait départ, jusqu’à une sortie de piste au bout de vingt minutes. L’apparition de la voiture de sécurité force quelques équipes à modifier leurs options stratégiques et à passer par les stands. Mais, durant la première moitié de la course de trois heures, la voiture de sécurité entre en piste à quatre reprises. Plusieurs pénalités sont infligées par la direction de course pour non-respect des procédures d’arrêts aux stands. Au terme des trois heures, Ludovic Ibanez et Renault Del Pino (Les Amis de la Foret by New Team Compétition) s’imposasent devant Romain Rochin, Romain Auguy et Olivier Audibert (Cinecascade Racing Team) qui terminent à un tour après un passage par le bac à graviers. Derrière les deux Peugeot 207, les Peugeot 206 S16 complétent le top 5 avec Olivier Milloux et Michel Roux (Bresse Auto Racing), vainqueurs de catégorie, devant Florian Darblade et Jean-Jacques Carbonnel (G.M. Sport) et Rudy Barret et Christophe Mazet (New Team Compétition), dans un mouchoir. La troisième place du podium des Peugeot 207 revient à Stéphane Langlais, Stéphane Guillard et Dany Dupuis (MSTC), classés au dixième rang scratch.

Le prochain rendez-vous est fixé à Magny Cours les 16 et 17 juillet prochain.

Tous les classements ici : www.peugeot-rps.fr

B.L.S. – Source et @ photo Peugeot Sport