QUI VIRERA EN TÊTE AU GERS - ARMAGNAC ?

jeudi 30 juin 2016 par IMEC

Le Gersois Yann Clévenot, tout à la fois constructeur et pilote

Le Gers Armagnac se trouve à la croisé des chemins, cinquième épreuve sur les dix que compte le Championnat de France des rallye tout terrain, qui va virer en tête ? Les prétendants sont nombreux sur ce terrain particulièrement ardu et plutôt technique.

Au général :parmi les grands favoris pour cette 28e édition il faudra compter sur Vincent Poincelet qui devrait avoir l’ avantage par l’agilité de son Fouquet Mazda. Mais pas que ; après un début de saison prometteur, le Basque Didier Barthe sait qu’il a une carte à jouer ce week-end avec, pourquoi pas une première victoire en Championnat de France. Sur une monture identique, Yannick Lonnet Peyret poursuivra l’apprentissage de son nouveau jouet. Il faudra également surveiller l’affuté Nicolas Hourtané ainsi que l’expérimenté Vincent Foucart. . Du côté des montures ancienne génération, c’est à dire des autos que l’on peut dénommer VHC, Alain Erramouspé retrouvera une fois de plus sur son chemin les Queheillalt père et fils.

Challenge 2 Roues Motrices : la catégorie Challenge est plutôt relevée avec le Basque Nicolas Larroquet et son rivet Honda comme chef de file. Pour le contrer, il faudra compter sur les buggys équipés de moteur de moto à l’image du Gersois Yann Clevenot, le constructeur qui n’a pas été très chanceux depuis le début de la saison. Soulignons qu’un nouveau Cledze sera au départ de l’épreuve avec Damien Brulon également du Gers qui visera avant tout l’arrivée finale. Enfin, comment ne pas parler de Guillaume Lecouflet qui pourrait bien jouer les trouble-fête avec son Caze Tomahawk. En 2L, Pierre Sansot ne devrait pas être en reste avec son moteur Mazda mais il faudra surveiller également Hervé Brient, Nicolas Lendresse ou encore Thibault Flouret-Barbe qui ne seront pas là pour faire de la figuration.

Challenge SVV :le plateau avec 13 concurrents a une certaine allure, Jordane Fournier semble être le mieux armé pour jouer la victoire mais il devra affronter les habituels Jérôme Bricheux et Gildas Piqueux qui seront plus motivés que jamais pour jouer la victoire. N’ayant pas encore son nouveau buggy, le champion de France en titre Christophe Costes participera à l’épreuve avec un Can-am. L’objectif sera de prendre du plaisir au volant tout en essayant d’aller jouer une bonne place dans la catégorie. Enfin, sur son Yamaha, Didier Iribaren a montré un beau potentiel au Labourd. Il tentera de finaliser cette performance ce week-end en rejoignant le parc fermé.

Trophée 4 x 4 : moins de concurrents, seul 9 équipages ont répondus à l’invitation de Michel Capin. Vincent Barres semble avoir le vent en poupe depuis les deux dernières épreuves. Avec son Mitsubishi, il va tout tenter pour devancer Marion Andrieu et son Isuzu. Les Jeep devraient assurer le spectacle avec Nicolas Cassiede et Joël Harichoury qui pourraient bien se retrouver sur le podium final. Enfin, Mirko Brandi, l’actuel leader du trophée des 4x4 visera avant tout la victoire dans la catégorie tout en essayant de jouer placé.

Les engagés et les infos : http://actumecanique.com/spip.php?article5746
B.L.S.