LES COULEURS DE L’ EUROPE POUR JEAN – BAPTISTE DUBOURG

mercredi 9 mars 2016 par IMEC

Quelques semaines après avoir remporté le Trophée Andros 2016, Jean-Baptiste Dubourg a pris la décisionde participer au Championnat d’Europe FIA de Rallycross Supercar, l’Euro RX au volant d’une toute nouvelle DS3 Supercar. Le pilote du DA Racing ne cache pas ses ambitions pour sa deuxième campagne européenne.

En 2015 Jean-Baptiste Dubourg faisait une entrée remarquée sur le front du rallycross international en marquant ses premiers points en Championnat du monde de Rallycross au Portugal. Il enchaînait par la suite avec des performances remarquées en Championnat d’Europe avant de se révéler aux yeux du grand public en prenant la troisième place de la manche française du Championnat du monde de Rallycross à Lohéac derrière Timmy Hansen et Petter Solberg devant plus de 70 000 spectateurs. Une deuxième place en Italie en Championnat d’Europe confirme définitivement le niveau de « JB » hors de ses frontières. La victoire sur le Trophée Andros 2016 devant Franck Lagorce, « Topi » Heikkinen, Olivier Panis et Jean Philippe Dayraut est dans la continuité de la montée en puissance du pilote du DA Racing.

Fort de tous ces succès, le DA Racing a pris la décision d’engager Jean-Baptiste Dubourg sur l’intégralité du Championnat d’Europe FIA de Rallycross Supercar et au minimum sur deux manches du Championnat du monde au volant d’une toute nouvelle Citroën DS3 Supercar conçue cet hiver. La nouvelle arme de « JB » a été développée en collaboration avec les meilleures marques françaises comme Oreca et Sadev. Le programme de Jean-Baptiste Dubourg sera donc les cinq manches de l’Euro RX dont le coup d’envoi est prévu en Belgique, deux manches du Championnat du Monde au Portugal et en France à Lohéac. La première apparition de la DS3 Supercar DA Racing se fera au Portugal, première manche du Championnat du monde, les 16 et 17 avril prochains.

Pourquoi choisir la DS3 Supercar ? « Après une première saison en Championnat d’Europe de Rallycross avec la Citroën C4 Supercar, nous avons pris la décision de construire une voiture nouvelle génération et notre choix s’est porté sur la DS3 Supercar, une voiture plus agile avec une meilleure motricité. Cette Supercar a été développée avec des moyens de haute technologie. La réalisation de ce programme est le fruit d’une association de compétences techniques à l’image d’Oreca, Sadev ou d’Estuaire ProRace, qui participe à la construction de la DS3. Nous avons profité de toute l’expérience technique du DA Racing après une saison complète en Championnat d’Europe l’an passé pour concevoir une voiture performante. »

Quels sont les objectifs 2016 ?« J’ai beaucoup appris en 2015 pour ma première saison en Championnat d’Europe, que ce soit dans la physionomie des circuits européens ou dans le choix des réglages. Cet hiver nous nous sommes donné les moyens de concevoir une voiture en mesure de jouer les premières places. C’est sûr, avec l’expérience de l’an passé et mes bons résultats en fin de saison, je veux me battre cette année pour aller chercher le titre de Champion d’Europe de Rallycross. Néanmoins, l’arrivée de nouvelles équipes confirme l’intérêt croissant de cette discipline et la compétition sera très relevée cette année. »

Mais aussi deux manches en mondial ? « Nous avons également pris la décision d’ajouter au minimum deux manches du Championnat du monde FIA de Rallycross à notre calendrier : le Portugal et la France avec Lohéac. C’est toujours une excellente opportunité de pouvoir se confronter aux meilleurs pilotes du monde. Ces participations ponctuelles sont les meilleures occasions de montrer son niveau de performance pour un pilote et son équipe. »

B.L.S - source et photo D.A. Racing