‘’J.B.’’ DUBOURG SAVOURE SON 3e TITRE

mardi 6 février 2018 par IMEC

La station de Super Besse en Auvergne accueillait la dernière course du Trophée Andros 2018. Assuré de son troisième titre depuis la semaine dernière, Jean-Baptiste Dubourg a mis un point d’honneur à monter sur le podium de cette ultime étape. Venu pour une pige, Hervé « Knapick » n’a pas regretté son passage par Super Besse. En Elite, Christophe Jouet et Emmanuel Moinel ont soufflé le chaud et le froid.

Elite Pro : délesté de toute pression après avoir décroché son 3e titre consécutif sur le Trophée Andros, Jean-Baptiste Dubourg avait la ferme intention de jouer les premiers rôles pour cette dernière course de l’hiver. Deuxième dès les essais, le pilote du DA Racing prenait la mesure d’une piste évolutive pour pointer à la deuxième place lors des qualifications. « JB » continuait sur un rythme élevé avec le troisième meilleur temps de la Super Pole. Placé sur la première ligne de la grille de la Super Finale Elite Pro, « JB » gérait son départ avant de se retrouver pris dans un accrochage qui le contraignait à l’abandon. Néanmoins, le triple vainqueur du Trophée Andros repartait de Super Besse avec le meilleur temps au tour en Super Finale et un dixième podium en poche cet hiver. « Super-Besse est un circuit qui ne nous a pas toujours réussi et notre objectif était de profiter de cette course “sans pression” pour trouver le bon set-ut. Monter sur le podium de cette dernière course du Trophée Andros 2018 était clairement notre objectif. Malheureusement, la finale ne s’est pas terminée comme je l’espérais avec une fin de course qui m’a contraint à l’abandon. Cela faisait longtemps que je n’avais pas connu cette situation sur une finale du Trophée Andros ! Nous repartons néanmoins de cette course avec beaucoup de satisfaction : une deuxième place à l’issue des qualifications et le record du tour en Super Finale Elite Pro. Il est maintenant l’heure de profiter de ce troisième titre sur le Trophée Andros.

De retour sur la glace, Hervé « Knapick » ne cachait pas son impatience de retrouver le pilotage sur glace au volant de la Renault Captur quatre roues motrices et directrices du DA Racing. Dans le Top 10 de la première qualification, Hervé n’économisait pas ses efforts sur le circuit avec le onzième temps. Treizième au classement cumulé, le pilote de la Captur N°11 s’élançait en Finale Elite Pro. Auteur d’un départ de folie, « Knapick » prend la troisième place avant de rester incisif durant toute cette confrontation en peloton. Hervé termine ses retrouvailles avec l’Andros Elite Pro à la douzième place. « Quel plaisir de se retrouver au volant de la Renault Captur du DA Racing, se réjouit Hervé « Knapick ». Evidemment, dès que vous mettez le casque et que vous vous installez à bord, vous avez toujours envie de vous battre devant ! Mais, cela fait deux ans que je n’ai pas roulé sur la glace et le niveau a considérablement augmenté. En finale, j’ai retrouvé l’ambiance des courses en peloton, comme lors du Championnat du monde de Rallycross et c’est toujours plaisant de se battre portières contre portières. Je monte sur le podium de la Finale Elite Pro, c’est une bonne reprise avant de prendre le départ du Rallye de la Côte Fleurie à Deauville à la fin du mois. »

Elite : Cinquième à l’issue des essais chronométrés, Christophe Jouet se sentait vite en confiance au volant de la Renault Captur N°1 et confirmait ses bonnes sensations avec un troisième temps dans la Q1 avant de signer le quatrième chrono dans l’ultime qualification. Quatrième au cumul, le pilote du DA Racing s’élançait de la deuxième ligne de la Super Finale Elite Pro. Surpris au départ, Christophe perdait une place, dès lors il se lançait dans une attaque de tous les instants pour revenir sur ses adversaires avant de terminer la course dans le Top 5.« Mon objectif était de monter sur le podium du Trophée Andros Elite et malheureusement, je termine à la cinquième place, je ne suis pas totalement satisfait de ce résultat, constate Christophe Jouet. Ce week-end, je n’ai commis aucune erreur au volant, mais il m’a manqué les quelques dixièmes qui font la différence. Le niveau est tel dans le Trophée Andros Elite que le moindre dixième peut vous faire gagner… ou perdre. Néanmoins avec quatre victoires cet hiver, je sais que nous avons la performance pour jouer le titre. » Bien décidé à prendre un maximum de plaisir au volant de la Captur N°11 pour cette dernière étape du Trophée Andros, Emmanuel Moinel profite des essais pour prendre ses marques sur le circuit technique de Super Besse avec le quatrième temps lors des essais. Las, les qualifications ne permettaient pas à « Manu » de confirmer ses bonnes sensations et il commettait quelques erreurs qui le classaient onzième avant la Finale Elite. Auteur d’un départ de folie, « Manu » se plaçait d’entrée de jeu en deuxième position et se montrait menaçant sur le leader de la course. Constamment à l’attaque, le pilote du DA Racing profitait au maximum de cette dernière finale de l’hiver avant de monter sur la deuxième marche du podium et terminer son week-end auvergnat à la onzième place. « C’était une journée difficile, analyse Emmanuel Moinel. Après de bons essais samedi matin, je suis passé à côté de mes qualifications avant de retrouver de très bonnes sensations lors de la Finale Elite. C’est dommage, cette dernière course ne reflète pas toute la marge de progression réalisée cet hiver. L’un de mes objectifs ce week-end était de prendre du plaisir pour cette dernière course et j’y suis parvenu. »

B.L.S. – communiqué © photo PAB