EN F4, LES JEUNES POUSSES ETRENNENT LE GRAND PRIX DE PAU

mercredi 11 mai 2016 par IMEC

Les 16 pensionnaires du Championnat de France F4 2016 partiront à la découverte du Grand Prix de Pau du 13 au 15 mai prochain. La plupart d’entre eux effectueront leurs premiers tours de roues sur le célèbre tracé urbain de la cité paloise. Pour leur deuxième manche de la saison, les jeunes pousses du Championnat de France âgés de 15 à 18 ans auront fort à faire : face à eux se dressera le légendaire Grand Prix de Pau, mythique monument du sport automobile mondial, la course, qui fût l’une des premières à porter le titre de « Grand Prix », se déroule à l’intérieur même de la cité pyrénéenne. Le circuit, tracé au milieu des rues, places et routes paloises, serpentera sur quelque 2,76 kilomètres au plus près des glissières de sécurité. Sous les yeux de près de 30 000 spectateurs, les seize engagés du Championnat de France F4 devront avoir le cœur bien accroché au volant de leurs Signatech F4 Renault. Si Yifei Ye, leader du Championnat, ycourra pour la deuxième fois, la plupart de ses homologues y feront leurs premiers pas. Essais libres, qualifications et courses, au nombre de quatre, rythmeront ce deuxième week-end de mai. Alors que Yifei Ye mènera la meute, Hugo Chevalier, Tristan Charpentier, Michael Benyahia, Pierre-Alexandre Jean et Javier Cobian, qui fêtera son 18e anniversaire pendant le Grand Prix tenteront de s’interposer. Gilles Magnus, Enzo Samon, Jean-Baptiste Mela, Arthur Rougier et Théo Coicaud auront à coeur de concrétiser les belles performances entrevus au Castellet ; pendant que Casper Røes et Marvin Klein essayeront de concrétiser les quelques actions d’éclats dont ils sont capables. Enfin, Aleks Karkosik et Aaron Di Comberti essayeront de marquer leurs premiers points ; tandis que Kami Laliberté, ancien pensionnaire du Championnat en 2015, effectuera une pige à leurs côtés. Organisée comme à l’accoutumée par la FFSA Academy, cette deuxième manche sera également l’occasion pour les jeunes « Académiciens » de côtoyer au sein du paddock quelques pilotes plus expérimentés issus des autres séries présentes, à l’image d’Anthoine Hubert, Champion de France F4 en 2013 qui prendra le départ au sein du Championnat d’Europe F3 FIA. Souhaitons à chacun d’entre eux la même réussite que le jeune membre de
l’ équipe de France FFSA

PDF - 45.7 ko
Les engagés F4

B.L.S. – communiqué de presse