CLIO CUP : MILAN ET TREMOULET JOUENT AU CHAT ET A LA SOURIS

jeudi 11 septembre 2014 par IMEC

La rentrée du GT tour avait lieu sur le circuit de Magny-Cours le week-end dernier. Une rentrée marqué par de bons résultats pour les pilotes du Sud-Ouest, qui ont profité de cette occasion pour faire des étincelles. Commençons par la Clio Cup, où le Gersois Eric Trémoulet et l’ Agenais Nicolas Milan jouent au chat et à souris.

Une victoire et une deuxième place, c’est le bilan identique que font Nicolas Milan et Eric Trémoulet à la suite du rendez-vous de Magny-Cours. L’avant-dernier meeting de la Coupe de France Renault Clio Cup a définitivement assis la domination des deux hommes, qui se disputeront le titre à les 27 et 28 septembre sur le circuit Paul Ricard, avec un léger avantage pour Trémoulet, qui a légèrement conforté son avance.

Avec six points de plus que Nicolas Milan avant la venue de la Coupe de France Renault Clio Cup à Magny-Cours, Eric Trémoulet (Vic’Team) a la ferme intention de profiter de son week-end nivernais pour creuser l’écart. Il prend le dessus dès les qualifications, en s‘adjugeant la pole et les deux points de bonus correspondants, devant un trio de pilotes Milan Compétition : Marc Guillot, Nicolas Milan et Xavier Fouineau. Marc Guillot voit les efforts de ses essais qualificatifs réduits à néant en calant sur la grille. Si Xavier Fouineau l’évite, Benoît Castagné (Rawoit) ne peut éviter la collision, entraînant l’abandon des deux véhicules et l’entrée en piste de la voiture de sécurité. Parvenu à passer en tête, Nicolas Milan conserve les commandes au restart. Plus loin, Sami Luka (Milan Compétition) et Jérémy Curty (Carmine) se disputent une place dans le top 10. Après s’être accrochés, ils connaissent des fortunes diverses. Luka dégringole au classement et Curty se voit présenter un drapeau noir pour un drive through non effectué, tout comme Pascal Arellano (T2CM) pour avoir anticipé son départ. Aux avant-postes, l’issue de cette première manche est indécise, Trémoulet exerçant une pression constante sur Milan. Dans le dernier tour, le leader de la Coupe de France Clio Cup porte une attaque dans le ‘180°’ mais Milan tient bon. Il décroche sa cinquième victoire de la saison, lui permettant de revenir à deux points de Trémoulet au classement général. Troisième, Fouineau devance le meilleur Rookie, Olivier Jouffret (Vic’Team), et le premier Gentleman, Antoine Boulay (Autosport GP).

Le lendemain, le Rookie Denis Bernardi (Sportech Racing) créée la sensation en se hissant provisoirement en pole mais il en est délogé Eric Trémoulet, à nouveau poleman, et Marc Guillot. Les trois hommes de tête prenent un bon départ et conservent leurs positions. Parti seulement onzième, Xavier Fouineau gagne trois rangs dans le premier tour, pendant que Denis Bernardi cède à Olivier Jouffret pour la troisième marche du podium. Sixième sur la grille, Nicolas Milan double rapidement Jean-Philippe Lamic (Vic’Team) puis Denis Bernardi, avant de subtiliser la troisième place à Olivier Jouffret dans le sixième tour. Plus loin, Xavier Fouineau poursuit son festival et se hisse en cinquième position au septième tour.

À l’avant de la course, Eric Trémoulet s’échappe, quand Marc Guillot semblepromis à rester son dauphin. Mais, dans le dernier tour, Nicolas Milan le déborde dans le virage du Lycée et termine deuxième. Eric Trémoulet ajoute le meilleur tour en course à sa brillante victoire, la troisième de l’année. Son dimanche parfait lui permet de reprendre une marge de dix points sur Nicolas Milan au classement général. Marc Guillot signe d’une très belle troisième place pour son retour en Coupe de France Renault Clio Cup, devant le Rookie Olivier Jouffret, et Xavier Fouineau. Dans la catégorie Gentlemen, Autosport GP réalise le triplé grâce à Antoine Boulay, Emmanuel Raffin et Franck Traynard. S’il reste une infime chance mathématique à Xavier Fouineau (290 points) de jouer le titre, c’est bien entre Eric Trémoulet (374) et Nicolas Milan (364) que se disputera l’issue de cette saison 2014. Au classement des Teams, Milan Compétition (915 points) à l’avantage mais Vic’Team (800) peut encore espérer l’emporter.

Source Renault Sport @ photo DPPI}