AVANT LA TRÊVE, LE TEAM MILAN COMPETITION VIRE EN TÊTE

mardi 4 juillet 2017 par IMEC

A Dijon, Marc Guillot et Nicolas Milan les animateurs de la Clio Cup

Sous une météo variable, les deux courses de Clio Cup France disputées sur le Circuit de Dijon-Prenois ont vu deux tops 5 rigoureusement identiques le samedi et le dimanche. Par deux fois, Marc Guillot s’impose devant son équipier Nicolas Milan. Thibaut Bossy, Benoît Castagné et le premier Junior Dorian Guldenfels suivent dans le même ordre.

Sur une piste humide, Nicolas Milan (Milan Compétition) décrochait une large pole position en devançant Jérémy Curty (Carmine Compétition) de plus de 7 dixièmes de secondes. Premier Junior, Dorian Guldenfels (Raiwoit Racing) se plaçait en deuxième ligne avec Marc Guillot (Milan Compétition) à ses côtés. Parmi les Gentlemen, Grégory Touzalin (Milan Compétition) signait le temps de référence au neuvième rang du général.

Dans l’après-midi, le départ était donné sur une piste sèche. Parfaitement partis, Marc Guillot et Jérémy Curty entraient en contact dans le deuxième virage et devaient laisser passer une partie du peloton. Nicolas Milan bouclait le premier tour devant Dorian Guldenfels, Guillaume Savoldelli (Team TB2S), Thibaut Bossy (Team TB2S), Benoît Castagné (Raiwoit Racing) et Veenesh Shunker (Clairet Sport). Grégory Touzalin était éliminé dès ce premier tour.

Dans le peloton, les positions évoluaient ostensiblement sur une trajectoire à l’adhérence précaire. Dans un remake du duel entre René Arnoux et Gilles Villeneuve lors de la première victoire de Renault Sport en F1 vingt-huit ans jour pour jour auparavant sur ce même circuit, les Thibaut Bossy, Marc Guillot, Benoît Castagné, Nicolas Milan et Dorian Guldenfels abordaient les courbes du circuit de Dijon-Prenois portières contre portières.

Jusqu’au bout, les cinq premiers roulaient roues dans roues avec l’ambition de décrocher la victoire. Passé en tête lors du neuvième passage et auteur du meilleur tour, Marc Guillot ajoutait une nouvelle victoire à son brillant palmarès en conservant 0,110 seconde d’avance sur son équipier Nicolas Milan. Thibaut Bossy complétait le podium à une seconde, devant Benoît Castagné et Dorian Guldenfels, premier Junior face à Alexandre Gadois et Corentin Tierce. Emmanuel Raffin (Autosport GP) s’imposait chez les Gentlemen, devant Jean-Marc Thevenot et Franck Traynard.

Dimanche, Nicolas Milan signait également le meilleur temps de la seconde séance qualificative. Thibaut Bossy, Marc Guillot et Benoît Castagné suivaient devant le premier Junior, Dorian Guldenfels. Le temps de référence des Gentlemen revenait à Stéphane Auriacombe (Tierce Racing). Sur piste sèche, Nicolas Milan prenait le meilleur départ devant Marc Guillot, Thibaut Bossy et Benoît Castagné, avec les Juniors Dorian Guldenfels et Kévin Jimenez (GPA Racing) juste derrière eux. Dès les premiers tours, Marc Guillot trouvait l’ouverture pour s’emparer de la tête de la course et Benoît Castagné passait au troisième rang. Au fil des minutes, les équipiers Nicolas Milan et Marc Guillot s’échangeaient plusieurs fois la première place, tout en restant sous la pression de Benoît Castagné. À mi-course, les cinq mêmes pilotes que la veille formaient un groupe en quête d’une victoire à Dijon.

Comme lors de la course 1, Marc Guillot s’imposait finalement devant Nicolas Milan, Thibaut Bossy, Benoît Castagné et Dorian Guldenfels. Chez les Juniors, Guldenfels, Kévin Jimenez et Alexandre Gadois composaient le podium. Victoire de David Pajot (LMV Sport) en Gentlemen avec moins de trois dixièmes d’avance sur Stéphane Auriacombe et un peu plus d’une seconde d’avance sur Emmanuel Raffin (Autosport GP). Grâce à ce doublé à Dijon, Marc Guillot s’empare de la première place du classement général de la Coupe de France Renault Clio Cup avec un point d’avance sur Benoît Castagné. Changement de leader également chez les Gentlemen avec le retour au premier rang d’Emmanuel Raffin devant Mickael Carree. Dorian Guldenfels assoie encore un peu plus sa domination chez les Juniors.

Prochain rendez-vous à la rentrée avec le cinquième meeting de la saison programmé sur le Circuit de Magny-Cours du 8 au 10 septembre

PDF - 248.1 ko
Classement course 1
PDF - 233.2 ko
Classement course 2

B.L.S. – communiqué @ photo Renault Sport