UNE ANNEE SABBATIQUE POUR ALAIN SALANEUVE

lundi 26 décembre 2016 par IMEC

Voici quelques jours, nous avons appris que le Commingeois Alain Salaneuve avait décidé de stopper provisoirement l’ Autocross, par contre sa fille Manon, continue sur sa lancée. Au bout du fil, Alain nous explique quelle mouche l’a donc piqué : « Je suis assez dégoûté par l’attitude des responsables. Changer les règles à tout va, ils ne penses qu’à ramasser du fric, à titre d’exemple pour un retard de deux minutes aux contrôles administratifs j’ai pris une douille de 25,00 euros. Tous les quatre matins tu as de nouveaux règlements, un fois de plus je le redis je suis écœuré, depuis 33 saisons je cours sans interruption et tout ça pour quoi ? Pour ma pars je vais aider Manon qui dispute le Championnat de France en Sprint Car féminines sur un MMS, et je vais réviser complètement la Peugeot, pour peut-être repartir en 2018.

B.L.S.