RALLYE DU VAR : MATHIEU ARZENO LEADER DE LA PREMIERE ETAPE

samedi 25 novembre 2017 par IMEC

Au terme de cette première étape, c’est Mathieu Arzeno (Skoda Fabia R5) qui rentre en tête à Sainte-Maxime. Le récent vainqueur de la Finale de la Coupe de France des Rallyes a remporté deux spéciales sur les trois au programme aujourd’hui ! Sylvain Michel (Skoda Fabia R5) soigne son retour en Championnat de France des Rallyes puisqu’il pointe au deuxième rang devant Sébastien Loeb (Peugeot 306 Maxi, Sébastien Loeb Racing) qui complète le podium provisoire. Quentin Giordano (Skoda Fabia R5, Sébastien Loeb Racing) mène la danse en Trophée Michelin ‘R5’, tout comme Maxime Perrin (Porsche 997 GT3) ‘hors R5’. Du côté des formules de promotion, Anthony Fotia a réalisé une belle première journée en 208 Rally Cup pour occuper les commandes de l’épreuve, c’est également le cas pour Cédric Robert au sein du Trophée Clio R3T France. Enfin, Jean-François Mourgues à réalisé un sans faute en VHC avec trois meilleurs temps réalisés en autant de spéciales programmées.

Dès l’ES1, Mathieu Arzeno sort la grosse attaque et prend les commandes de l’épreuve. Il laisse la deuxième spéciale à David Salanon (Ford Fiesta WRC) qui a effectué un tout droit dès le premier virage de la spéciale inaugurale mais réplique dans le dernier ‘chrono’ pour conclure ce premier jour de course en tête de la classique varoise. Pour sa première apparition cette saison en ‘CFR’, le Champion 2016, Sylvain Michel s’est montré régulier tout au long de l’après-midi et reste dans la course pour la victoire même si, selon ses dires, le comportement de sa Skoda Fabia R5 peut être amélioré. Alors qu’il étrenne sa Peugeot 306 Maxi sur les routes du Championnat, Sébastien Loeb occupe une brillante troisième place ce soir. Plus à l’aise dans les spéciales rapides avec sa ‘deux-roues motrices’, le nonuple Champion du Monde montre qu’il n’est pas venu pour faire de la figuration ! David Salanon peut regretter son erreur dans la première spéciale du jour ! Sans un tout-droit dans l’ES1, le pilote de la Ford Fiesta WRC aurait sans doute pu occuper la tête de l’épreuve mais conserve toute chance de l’emporter. Il pointe au quatrième rang provisoire. Derrière ces quatre hommes, on retrouve un étonnant Hugo Margaillan ! Pour sa première course au volant de la DS 3 R5 du Team CHL Sport Auto, le Vice-Champion de France des Rallyes Junior a étonné par sa capacité à s’immiscer dans le haut du classement en dépit d’une faible connaissance du parcours et de la découverte du pilotage d’une quatre roues motrices. En Trophée Michelin ‘R5’, c‘est Quentin Giordano qui mène les débats grâce à son meilleur temps dans l’ES3. Jusque là, c‘est Yohan Rossel (Hyundai i20 R5) qui dominait malgré la découverte de sa nouvelle monture. Le Gardois, récent vainqueur du Critérium des Cévennes, devance ce soir Charles Martin (Skoda Fabia R5, Team RTTC Yacco). ‘Hors R5’, Maxime Perrin (Porsche 997 GT3) crée la surprise en devançant les habituels animateurs de la catégorie, Patrick Rouillard (Porsche 997 GT3 Cup) et Emmanuel Guigou (Renaut Clio R3T). Lionel Jacob (Peugeot 206 S16 30e occupe la 1er place du F2000, 60e Julien Marty (Mitsubishi Lancer Evo IX) est leader du groupe FN.

A suivre sur le site : www.patricksoft.fr

PDF - 112.4 ko
Classement étape 1

B.L.S. – communiqué © photo MAP –Pierre Simenel