PREMIERE VICTOIRE POUR GEOFFREY SCHATZ SUR NORMA

lundi 26 juin 2017 par IMEC

Au Beaujolais, Première victoire pour Geoffrey Schatz

Après être passé de la F.3000 Geoffrey Schatz étrennait ce week-end la Norma M20FC. Pour cette première il remporte sa première victoire en championnat de France, au dépend de Sébastien Petit pour 122 millièmes de seconde.

Depuis le début de saison, Geoffrey Schatz redoublait d’efforts pour tenter de contrer l’hégémonie des Norma à moteur 4 litres, et notamment celle de Sébastien Petit qui trustait les premières places. Conscient qu’au volant d’une F3000 d’ancienne génération il lui serait difficile de devancer des Protos plus performants, le jeune bourguignon faisait le choix pour cette épreuve, de troquer sa monoplace pour s’installer derrière le volant de la Norma CN+ que son frère menait l’an dernier de main de maître. Samedi soir, à l’issue des essais, Geoffrey démontrait qu’il avait rapidement cerné le maniement de sa nouvelle monture, en terminant en tête des essais, 388 millièmes devant Sébastien Petit. Des résultats qui promettaient de belles empoignades ce dimanche. Pilote le plus rapide lors de la première montée de course, Sébastien Petit était devancé par Geoffrey Schatz lors de la deuxième montée, mais conservait l’avantage au classement. Le dénouement allait se jouer sur la dernière montée, où Geoffrey, en claquant un temps en 1’30’’763, reprenait l’avantage et signait à Marchampt en Beaujolais son premier succès sur le Championnat de France de la Montagne. Sébastien Petit ne restera donc pas invaincu, mais pointe à seulement 122 millièmes du vainqueur. La suite du Championnat s’annonce donc passionnante, les deux hommes ne vont pas manquer de poursuivre leur duel sur les prochaines épreuves. Sur la troisième marche du podium, on retrouve la troisième Norma à moteur 4 litres que mène Cyrille Frantz. Le Franc-Comtois prend donc un abonnement au podium et mettra tout en œuvre lors de la prochaine confrontation, disputée pour lui à domicile, pour se mêler à la lutte en tête. Quatrième, Benoît Bouche offre à sa F3000 Reynard 99L un succès en groupe DE. Il devance le vainqueur du CN/3, David Meillon, qui accroche ici une belle cinquième place au scratch, et qui devance dans sa classe Martine Hubert, première féminine aujourd’hui dans le Beaujolais.

Avec un 18e temps, Dimitri Péreira Norma 20F s’impose comme le leader des pilotes régionaux. Il devance Rémi Bechadergue Dallara F303 Julien Maurel 69e et Marie Cammares 72e tout deux sur des Tatuus FR 2000. En VHC avec sa Porsche 911 3l SC Guy Calvet monte sur la seconde marche du podium du groupe.

PDF - 102.1 ko
Le classement

B.L.S. – communiqué - @ photo D.R.