POUR LE DA RACING, LA VIE N’EST PAS QU’ UN FLEUVE DE QUIETUDE

vendredi 29 janvier 2016 par IMEC

Marlène Broggi est leader du trophée féminin

Après l’épreuve de Lans-en-Vercors les pilotes du DA Racing ont retrouvé le Trophée Andros. La dernière étape alpine de l’hiver s’est avérée difficile à appréhender pour les pilotes du DA Racing. Néanmoins, Jean-Baptiste Dubourg conserve la tête du Trophée Andros, Marlène Broggi reste leader du classement Féminin, Andréa Dubourg est toujours en lutte pour le top 5 alors que Christophe Jouet a démontré son aisance sur la glace.

Elite Pro : Lesté de 60 kilos, Jean-Baptiste Dubourg démontre néanmoins tout son sens de l’attaque en signant le deuxième temps de la première manche qualificative vendredi soir. La seconde sera un plus rapide et le pilote du DA Racing termine les « qualif » à la 4e place. Son meilleur temps au tour en finale lui permet de grailler un point en plus de ceux marquer pour la 4e place de la course 1. Le lendemain, pour la seconde course, le pilote de la Clio 3 se retrouve confronté à de gros soucis de set-up et « JB » se contente d’une sixième place. Jean-Baptiste est toujours leader du Trophée Andros au soir de cette deuxième course. Réaction de Jean-Baptiste Dubourg : « Pour être honnête, on ne pas s’attendait à vivre un tel scénario. Franck Lagorce et son équipe se sont montrés très performants ce week-end. De notre côté, il faut reconnaître que nous avons souffert ce week-end, c’est la loi du sport automobile. Pour savoir gagner, il faut savoir perdre. L’heure est maintenant à l’analyse, nous devons comprendre ce qui s’est passé. J’ai une confiance absolue en l’équipe technique du DA Racing et nous allons trouver la solution pour revenir plus fort le week-end prochain à Super-Besse. »

Andréa Dubourg a bien décidé de se battre pour le top 5. Le plus jeune pilote du Trophée en Elite Pro s’est battu contre Jean-Philippe Dayraut et Olivier Panis pour terminer la première course du week-end à la septième place malgré une constante attaque à bord de la Clio 3 et des problèmes de sous-virage. Samedi soir, dans la course 2, Andréa retrouve une voiture plus performante mais se retrouve confronté à usure très rapide de ses pneus. Comme lors de la première course Andréa se classe septième. Ce qu’en pense j’en Andréa : « Nous avons connu un week-end difficile sur une piste très compliquée à appréhender. Outre ces difficultés rencontrées par tous, je me suis retrouvé confronté à des problèmes de sous virage lors de la première course. Samedi soir, nous avons retrouvé plus de performance, mais cette fois-ci, les pneus se sont vite dégradés. Cette semaine sera très importante pour préparer Super Besse. »

Elite : Leader du classement général Féminin en arrivant à Lans-en-Vercors, Marlène Broggi sait qu’elle peut également se battre pour les premières places de la catégorie Elite. Sixième des manches « qualif » de la Course 1, Marlène a parfaitement géré sa finale avec de bons chronos pour terminer la course à la 6e place. Le lendemain, Marlène a pris la mesure d’une piste devenue compliquée. Cinquième des manches qualificatives après être partie à la faute, Marlène a bataillé en finale pour contenir Margot Laffite et s’offrir un Top 5 Marlène Broggi avec son ressenti : « J’ai connu un week-end mitigé, j’ai été régulière lors de la première journée, mais je n’ai pas été suffisamment rapide pour accrocher le podium. Samedi, je signe un bon chrono dans le premier tour de ma manche, mais un excès d’optimisme sur un freinage tardif me fait partir à la faute. C’est dommage, le podium était à ma portée. Les deux victoires au classement féminin sont très importantes et je tiens à féliciter une fois de plus toute l’équipe pour son super travail. »

De retour sur le Trophée Andros après une première course de Val-Thorens marquée par de bonnes performances, Christophe Jouet a retrouvé la Clio 3. Malheureusement, Christophe doit composer avec un ordre de passage défavorable qui le pénalise sur les conditions de piste. Néanmoins, Christophe prend la 4e place de la première course. Le lendemain, la piste est encore plus délicate et le pilote du DA Racing termine de la course 2 à la septième place avec un peu déçu : « Avec une 4e et une 7e place, je suis un peu déçu, je paie cher mon ordre de départ qui fait que je m’élance systématiquement en premier sur une piste qui évolue passage après passage. Mais l’essentiel n’est pas là, il faut déjà penser au week-end prochain pour faire gagner le DA Racing. Compte tenu de l’implication de tous dans cet objectif cela ne serait qu’un juste retour. Je tiens à aussi à exprimer mon admiration à l’équipe pour son dévouement et son professionnalisme ! »

B.L.S. – source D.A.R. @ photo PAB