LES ECHOS DU CIRCUIT DE TOURNECOUPE

mercredi 2 novembre 2016 par IMEC

Ph.6028-1

Photo de famille lors des dernières journées portes ouvertes sur le circuit de Tournecoupe

Voici quelques jours nous avions rendez-vous sur le circuit de Tournecoupe pour les ‘’Journées portes ouvertes’’, un moment de détente bien sûr mais aussi faire un bilan avec quelques pilotes, en voici quelques extraits.

Commençons avec le Lotois Nathan Grassiès avec le buggy GRS catégorie Junior Sprint qui a réalisé une très belle saison en décrochant le Challenge Corac en Junior Sprint et en terminant 2e de la Ligue Midi-Pyrénées. La saison prochaine, une nouvelle auto sera utilisée par Nathan qui disputera en priorité le Championnat de France Junior. Parmi les nouveauté des amortisseurs à croisillons en alliage des cardans non coulissants qui servent de tirants de bras, des transmissions modifiés qui permettront de gagner un gain de poids d’environ 5 kg ce qui n’est négligeable pour un junior.

Le Toulousain Laurent Di Grégori a couru en Sprint Car cette saison, non pas dans le Challenge Corac mais en Ufolep. Pour la saison prochaine, il prépare son retour vers le Corac sur un MMS avec des amortisseurs en cours de développement chez Soben.

Sébastien Suire essaie de vendre son buggy, mais il veut d’abord s’occuper de son fils Alois et peut-être rouler en Ufolep après avoir retiré le pont. Restons dans la famille Suire avec Louis, qui est dans l’expectative…. après tout rouler en compagnie de Sébastien.

Julien Prieur (à gauche) a découvert son nouvel engin, un Roscross engagé en Buggy Cup, à Faleyras l’an dernier. Pour lui il a vécu une année d’apprentissage, désormais les choses sérieuses débutent avec pourquoi le titre fin 2017.

Le Bigourdan Jason Reinhard au volant de son MMS est à la fois comptant et déçu. S’il remporte le Challenge Corac, il aurait préféré être premier dans sa catégorie, que dans le Corac, beaucoup de soucis en championnat l’on sans doute privé de bons résultats. Il avait bien débuté sa saison, mais tout ne s’est pas terminé comme il le voulait. Il repartira dans les deux championnats, mais malgré tout il avoue que les épreuves s’enchaînent les unes derrières les autres ce qui pose des problèmes.

Le Lotois, Florian Roux (ci dessous) engagé sur Raptors catégorie Junior Sprint a eu beaucoup de mal face à Nathan (Grassiés), ceci dit il repart dans le Challenge Corac et pourquoi pas disputer quelques épreuves en championnat. Et pour terminer, avec Le Gersois Vincent Mercier le nouveau châssis développé par MMS dans la catégorie Buggy 1600, le titre s’est joué petit à petit. Jusqu’au dernier moment rien n’ était gagné la meilleure preuve, avec 537,5 points il n’a qu’un point et demi d’avance sur le second Philippe Erwan 535 points. Vincent remet son titre en jeu toujours dans la même catégorie.

B.L.S.