LES CHAMPIONS 2004 DU COMITE MIDI-PYRENEES

mardi 20 janvier 2015 par IMEC

La saison des remises des prix bas son plein, revenons une dizaine d’année en arrière avec celle du Comité Midi-Pyrénées. Chaque année, cette manifestation se déroulait dans différents lieux de la région. Après Albi en 2004 (1), l’année suivante, c’est au tour du karting de Lavelanet dans l’ Ariège d’organiser ce rendez-vous dans le courant du mois de janvier. La neige bien présente aux bords des routes, nous rappelle que nous sommes en hiver. Mais peu importe les conditions météo, à quelques rares exceptions près tous les officiels et nominés ont répondu présents. Et même la maréchaussée, qui en milieu d’après-midi attendait sagement au bord de la route avec ses petits ballons à gonfler par l’automobiliste qui traînait par là , histoire d’apporter si possible, quelques subsides aux caisses déjà sans fond de l’état.

La Parisienne Cathy Caly remporte la Coupe des Dames en circuit

En dix ans le rallye, le Sprint Car, dénommé alors Cross Car et les commissaires ont vu leurs effectifs grossir. Mouvement inverse pour la montagne qui a perdu 71 pilotes, le circuit une dizaine, le Tourisme Autocross une quarantaine, l’ Autocross Monoplace une dizaine et le slalom une trentaine. 1280 pilotes ou copilotes et 141 commissaires figurent sur le palmarès de cette saison, contre 1224 pilotes et copilotes et 224 commissaires en 2014. Au final l’on peut parler d’ une certaine stabilité chez les sportifs et d’ une explosion pour l’encadrement.

Avec son Alpine, le Bigourdan Roger Buisson s’impose en Autocross Tourisme

Si certains nominés ont quitté l’enceinte sportive, d’autres font de la résistance, certains ont tout simplement changé de discipline. En rallye Yvan Delmas ou la famille Pélamourges, en course de côte, Bernard Dupuy, en circuit Anthony Beltoise Jean-Philippe Dayraut, en Autocross Roger Buisson, Jean-Raymond Birou, Louis Suire, Antoine Machado, en Sprint Car, Sylvain Giménes, Julien Taverne ou en Slalom Jérémie Baquié ou Hervé Cazajous continuent à sévir 10 ans plus tard. Lionel Estèves ou Franck Peille se sont reconvertis au circuit.

Il est de même pour les pilotes qui ont terminé cette saison avec un titre de champion de France, Morgan Moullin-Traffort, Jean-Philippe Dayraut, Patrick Pilet, Patrick Rouillard Franck Morel, qui comme les bons crus ne cessent de se bonifier aux fil des ans.

Joëlle Villacampa de Tarbes, termine 1e féminine en Slalom, on la retrouve aussi en rallye avec son frère Patrice dans le rôle de copilote. Aujourd’hui elle a rendu son tablier

PDF - 909.6 ko
Les nominés
PDF - 349.4 ko
Le mot du président

(1) Voir ici : http://www.actumecanique.com/spip.php?article3485

B.L.S.