LE TEAM PANIS BARTHEZ COMPETITION SUR LE PODIUM A IMOLA

mercredi 18 mai 2016 par IMEC

Valentin Moineault, Eric Debard et Simon Gachet 3e à Imola

Un podium pas comme les autres : Simon Gachet et ses équipiers Valentin Moineault et Eric Debard sont montés sur la troisième marche de leur premier podium en European Le Mans Series. Il s’agit également d’une grande première pour la jeune équipe Panis Barthez Compétition. Ce résultat valorisant laisse toutefois un petit goût d’inachevé au pilote Isérois à qui les conditions climatiques n’ont pas laissé l’opportunité de se battre pour la victoire dans la catégorie LM P3.

Candidat à la pole et à la victoire ! : A nouveau chargé de disputer la séance de qualification, Simon doit se contenter du 7e temps en raison d’un problème technique… totalement étranger à sa Ligier JS P3 ! C’est en effet le thermostat du dispositif destiné à chauffer les pneumatiques qui a dysfonctionné. Simon s’est donc élancé avec des pneus trop bas en température et dont la pression était par conséquent inadaptée. L’équipe avait décidé de modifier sa stratégie au niveau de l’ordre dans lequel les pilotes allaient se succéder au volant pour cette manche italienne. Valentin Moineault s’est chargé du départ pour remonter au 4e rang. Puis, Eric Debard a enchaîné ses deux relais réglementaires et Simon a pris le volant pour la fin de course en 3e position. Mais ses espoirs d’aller plus haut sont « douchés » par un orage qui a inondé le circuit et incité la direction de course à mettre en place la procédure « Full Course Yellow ». Dans ce cas de figure, les drapeaux jaunes sont agités à tous les postes de commissaires de piste, les dépassements sont interdits et la vitesse des voitures est limitée à 80 km/h. A 27 minutes de la fin, on est passé en mode « Safety Car » avec les concurrents regroupés en file indienne mais toujours aucune possibilité de dépassement. Simon a ramené la Ligier JS P3 N°16 à bon port pour savourer une autre douche, au champagne celle là ! Troisième podium d’affilé à Imola pour Simon : « Décidément, Imola est bel et bien mon circuit fétiche ! Je commence à bien connaître le chemin qui mène au podium ici, puisque je l’avais déjà escaladé en 2014 et 2015. Après avoir signé le 3e temps de la deuxième séance d’essais libres, je pense que la pole était à ma portée en qualification… et sans cette pluie, j’aurais sans doute pu jouer la victoire dans la dernière heure. Au lieu de cela j’ai dû ronger mon frein et rouler au ralenti ! Je tiens à féliciter toute l’équipe ainsi que Valentin et Eric qui ont super bien roulé. Ce premier podium en endurance, pour moi comme pour le team, est très positif. On peut en dire autant de notre position au championnat qui s’améliore nettement avec cette deuxième arrivée dans les points. Nous passons de la 7e à la 4e place, à seulement 4 points de l’équipage classé 2e. De quoi aborder la prochaine épreuve avec une confiance renforcée. »

D’autres bulles au Red Bull Ring ? La première demi-saison d’achèvera le 17 juillet en Autriche au Red Bull Ring, un circuit que Simon a déjà expérimenté en monoplace.

B.L.S. – source R. Didier @ photo ELMS