LE DUEL ENTRE SALANON ET BRUNSON A DEBUTE AU LYON - CHARBONNIERES

samedi 23 avril 2016 par IMEC

Un mois après le duel entre le Touquet David Salanon et Eric Brunson, tous deux sur Ford Fista WRC, reprennent leur mano à mano au rallye du Lyon Charbonnières.

Au terme de cette première étape, moins de dix secondes les séparent, à la faveur du Stéphanois, déjà vainqueur à deux reprises à Charbonnières-les-Bains. Derrière ces deux hommes intouchables aujourd’hui, Pascal Trojani emmène sa Citroën C4 WRC du Team 2C Yacco au troisième rang provisoire. Devancé par Yoann Bonato (Team CHL Sport Auto, DS 3 R5) et Sylvain Michel (Team 2C Yacco, Skoda Fabia R5) respectivement quatrième et cinquième, Pierre Roché (Team FJ - Elf) fait bon usage de sa Skoda Fabia R5 puisqu’il pointe en tête du Trophée Michelin Disputée sur des routes en majorité sèches mais piégeuses par endroits, cette première journée de course a tenu toutes ses promesses. Si David Salanon démarre fort en enlevant les deux premières spéciales, il effectue un tête-à-queue dans l’ES3 et voit alors revenir le Normand à 5s5 à la mi-journée. Après un passage par l’assistance de Villefranche-sur-Saône, David Salanon s’impose à nouveau dans la spéciale de Ternand, rendue délicate suite à l’averse tombée entre les deux tours. Motivé comme jamais après avoir retrouvé une Ford Fiesta WRC parfaitement réglée, Eric Brunson se ’lâche’ dans l’ES5 et fait retomber l’écart en dessous des dix secondes. La dernière spéciale du jour étant annulée suite à un trop grand nombre de spectateurs, c’est avec cette différence que les deux hommes rentrent ce soir à Charbonnières-les-Bains. Pascal Trojani (Team 2C Yacco), qui retrouvait sa Citroën C4 WRC après 5 mois d’absence en Championnat de France des Rallyes, réalise une belle première journée en terminant en troisième position tout en reprenant ses marques. Favoris dans la classe R5, Yoann Bonato (Team CHL Sport Auto) et Sylvain Michel (Team 2C Yacco), le leader du Championnat, ont été eux aussi au rendez-vous de cette première étape. Le pilote de la DS 3 R5 conclut la journée au quatrième rang final à moins d’une seconde du podium, en réalisant au passage, quatre meilleurs temps dans sa catégorie. Satisfait des réglages apportés à sa Skoda Fabia R5 après le premier tour, Sylvain Michel reste en embuscade derrière l’Isérois à mois de neuf secondes et complète le top 5. Tout reste à faire pour ces hommes forts de la première journée de course avec une deuxième étape composée de huit spéciales pour un total de 147,20 kilomètres chronométrés !

Le Toulousain Patrick Rouillard absent, c’est le Palois Lionel Jacob, Cyril Laborderie qui prend le flambeau avec une très belle place au général et termine 1e du groupe F2000 avec sa Peugeot 206 S16, Antoine Hommeau, Cédric Nicolau, Renault Clio Ragnotti termine 58e et premier du groupe 1.

Le départ de la seconde étape sera lancée à partir de 9h03 que vous pourrez suivre sur le site : www.patricksoft.fr

B.L.S. – communiqué @ photo DPPI}