LE CHAMPIONNAT DU MONDE POUR LE DA RACING A LOHEAC

mercredi 17 septembre 2014 par IMEC

Petter Solberg, Ken Block, Andreas Bakkerud, Timmy Hansen, Timur Timerzyanov, une liste qui montre le niveau de compétition qui attendait Jean-Baptiste Dubourg sur la piste de Lohéac. Le pilote du DA Racing ne s’est pas laissé impressionner.


Avec 37 Supercar au départ pour 12 pilotes qualifiés pour les phases finales, la moindre erreur ou faute va se payer cash ! D’entrée, Jean-Baptise Dubourg montre tout son potentiel au volant de la C4 Supercar en signant le 8e temps de la première manche. « JB » a trouvé le rythme du mondial, mais le départ de sa deuxième série est plus viril. Il se fait éjecter de la trajectoire après un très bon envol, tout est à refaire... Il en faut plus pour démotiver le pilote du DA Racing qui signe un remarquable 5e temps dans la troisième manche qualificative. Quinzième du classement intermédiaire après une belle série face à Solberg, Hansen, Block et Bakkerud, Jean-Baptise ne peut participer aux phases finales, mais le pilote du DA Racing a signé des performances de premier ordre devant les 70 000 spectateurs présents au bord de la piste. « Malheureusement, je ne suis pas parvenu à atteindre le but que je m’étais fixé (N.D.L.R. une qualification en demi-finale), mais je ne suis pas passé loin. Je pense que sans cet accrochage au départ de la deuxième manche, qui me fait perdre beaucoup de temps, nous pouvions rentrer en demi-finale. Il ne faut pas avoir de regrets, nous avons montré que nous pouvions être dans le rythme des pilotes du Championnat du monde de Rallycross, cela confirme tout simplement le niveau de performance du DA Racing. Nous savons que la C4 a encore un gros potentiel pour la suite. Nous avons pris de très bons départs tout le week-end et elle a eu un comportement sans faille, ce sont vraiment des points positifs pour la suite de la saison. C’est sûr qu’une telle course vous donne des idées et des envies, mais nous allons d’abord nous concentrer sur les prochaines échéances. »

Andréa Dubourg (photo) a fait une entrée remarquée dans le Championnat d’Europe FIA de Rallycross Super1600. Le pilote du DA Racing a pris la troisième place de la finale après une lutte sans merci avec ses rivaux européens. Sans stress, sans pression et déterminé après une séance d’essais de reprises, Andréa Dubourg est arrivé à Lohéac dans les meilleures conditions. Quatrième de la première manche, il montre ses intentions, il ne quittera pas le groupe de tête pour se qualifier sur la première ligne de sa demi-finale. Devant un public acquis à sa cause, Andréa domine de bout en bout sa demi-finale et hisse sa Clio 2 Super1600 sur la première ligne de la finale. Auteur d’un très bon départ, Andréa prend la deuxième position... jusqu’au dernier virage du dernier tour où le Russe Nikita Misyulya décide de passer en force sur le pilote du DA Racing et l’envoie dans le bac à sable. Les commissaires sportifs décident de reclasser Andréa à la deuxième place avant de revenir sur leur décision dans la soirée. Troisième de la manche française du Championnat d’Europe FIA de Rallycorss, Andréa a signé une performance de premier ordre applaudie par 70 000 spectateurs. « Monter sur un podium du Championnat d’Europe de Rallycross, en France est une énorme joie. C’était une course très dure techniquement et physiquement, il fallait se remettre en question à chaque instant. Ce podium, je le dois à l’équipe qui a réalisé un travail de dingue avant et pendant la course. Nous sommes fers d’avoir réussit ce super challenge et s’offrir un podium européen, ainsi qu’une première ligne en finale. Ces résultats donnent des idées qui laissent rêveur pour l’avenir, mais il faut maintenant se concentrer sur le Championnat de France. L’expérience acquise sur cette course va me servir dès les prochains rendez-vous. »

B.L.S. – source DA Racing @ photos Adecom