LAURENT FOUQUET IMPERIAL AU GERS ARMAGNAC

mercredi 20 juillet 2016 par IMEC

Laurent Fouquet associé à Thierry Pian rajoute une nouvelle victoire qui le rapproche du titre

Vendredi, c’est sous un magnifique soleil que débute la 28e édition du Rallye Tout terrain Gers Armagnac. Après les vérifications, soixante six concurrents répondent à l’appel, pour rejoindre le parc fermé dans la cité d’ Eauze dans le Gers.

Journée 1 : c’est la désormais la traditionnelle étape de Nogaro dite les Marnières qui lance les hostilités le samedi. Avec le numéro de leader, Laurent Fouquet (Fouquet Nissan) qui n’a pas à balayer prend le commandement et s’envole dans le passage de Midour pour prendre de l’aisance. En fin de journée, à Toujouse il précède Vincent Poincelet (Fouquet Mazda) avec 18 secondes d’avance en prenant beaucoup de risque mais qui signe trois meilleurs temps dont un ex æquo avec Daniel Favy (Fouquet Nissan). Pour la quatrième place grosse bagarre entre Yannick Lonne-Peyret (Fouquet Honda) et Joël Chopin (Rivet Nissan), le dernier sort vainqueur à la fin de la 1er étape. Gros baston aussi en 2 Roues Motrices entre Nicolas Larroquet (Rivet Honda) et Yann Clévenot (Cledze), le premier nommé termine à Toujouse avec une avance d’une minute sur Clévenot. Dans cette catégorie, plus loin vient Hervé Brient (Rivet Honda) qui fait de gros progrès course après course.

Hervé Brient, Aurélie Montus Rivet Honda remportent leur première victoire

Dans le Trophée des 4x4, Hervé Truant (Range Rover RRS5) inaugure les abandons sur sortie de route. Nicolas Cassiède(Jeep Cherokee) qui a délaissé sa Twin’cup réalise le meilleur temps, mais prend une pénalité de 2’30mn et laisse sa place à Marion Andrieu (Isuzu) qui devance Vincent Barres (Mitsubishi Pajero) en ligne de mire de Joël Harichoury (Jeep Cherokee). Dans la catégorie SSV, Jordan Fournier (Polaris RZR 1000 Turbo) impérial rentre au parc fermé en leader avec une minute d’avance sur Laurent Lhuillier (Polaris RZR 1000) et Gildas Piqueux (Polaris).

En cours de route, Didier Barthe (Fouquet Honda) sort de la piste et se blesse à une jambe, et Pierre Sansot (Rivet Sansot Mazda) se blesse également à la colonne vertébrale, ce qui bloquent les spéciales pendant de longues minutes, qui vont amener la direction de course à annuler les deux dernières spéciales en fin de journée.

Jordane Fournier, Vincent Chambouvet s’imposent dans la catégorie SSV

Journée 2 : dimanche c’est le couteau entre les dents que Laurent Fouquet attaque lors de la spéciale de Pujo en collant 30s à Vincent Poincelet, d’autant plus que ce dernier c’est un peu loupé. Fouquet s’impose une nouvelle fois dans l’ ES de Perquie puis laisse le relais à Poincelet pour la dernière ES qui clôture le rallye, avec deux nouvelles spéciales annulées. Le buggy de Nicolas Larroquet ayant pris feu, nécessitant l’intervention des pompiers, la spéciale a du être neutralisée. De retour à Eauze, après y être partie samedi matin, Laurent Fouquet, Thierry Pian remportent l’épreuve avec 52’3s sur Vincent Poincelet, Julien Rivière et de 1’33’7mn sur Daniel Favy, Laurent Fauconnet. Joël Chopin, Helintzia Flouret - Barbe et Yannick Lonne – Peyret, Cédric Basterreix complètent le top 5.

Marion Andrieu par copilotée Clémence Favy remporte une nouvelle victoire

Dans le challenge 2 RM après les abandons successifs de Clévenot et Larroquet, la victoire revient pour la première fois à Hervé Brient, Aurélie Montus, qui rentrent dans le top 10. Pour l’anecdote, ces derniers ont refusé de monter sur le podium pour rendre hommage à Nicolas Larroquet qui méritait de l’emporter. Ils devancent Stéphane Desrues, Sébastien Porcher (Rivet SPDO Jaguar). Derrière eux nous retrouvons Jordane Fournier, Vincent Chambouvet vainqueurs de la catégorie SSV, devant Laurent Lhuillier, François Cauchi et Didier Iribaren, Vincent Marestin (Yamaha SSV) . Pour le Trophée 4x4, nouvelle victoire d’ Andrieu Marion, Clémence Favy. Elles précèdent Nicolas Cassiède, Jordan Brunet de 1’10’9mn, dommage d’avoir écopé d’une pénalité et de Joël Harichoury, Cécilia Pouchou. Pour le Legend Groupe, c’est à dire des autos anciennes générations la victoire revient Alain Erramouspé, Patrice Daviton, Fouquet PRV.

En Legend Groupe l’épreuve revient à Alain Erramouspé, Patrice Daviton, Fouquet PRV

Les classements ici : http://actumecanique.com/spip.php?article5757

B.L.S. @ photo André Breton