GUILLAUME AUDRERIE EPROUVE UN IMMENSE PLAISIR

lundi 5 décembre 2016 par IMEC

Il pleut, il pleut non pas sur bergère mais sur Guillaume

Voilà la Coupe de France des circuits 2016 est terminée pour Guillaume Audrerie. Il termine sa deuxième saison de compétition automobile et il éprouve toujours un immense plaisir que de pouvoir participer à un championnat auto sur circuit avec sa voiture.

Son meilleur souvenir sur piste de cette saison fut sa première course de l’année sur le circuit de Nogaro. Circuit qu’ il affectionne particulièrement car c’est sur ce tracé où il a fait ses premiers tours de roue au volant de la Logan Cup.….. Retour en arrière, c’était en août 2012 lors d’une simple journée club juste après l’avoir monté. Première course sous la pluie qui malgré la puissance modeste de sa voiture lui a permis de se classer 16e sur 22 partants. Il avoue que le temps pluvieux est un avantage pour lui mais aussi pour ma voiture qui est une traction. Cette année deux circuits ayant disparu du calendrier Albi et Haute Saintonge, il a pu découvrir un nouveau circuit en juin, celui de Lédenon. Circuit vallonné, technique mais agréable à parcourir. Il continue à réaliser son rêve de gamin au volant de cette voiture qui ne laisse pas indifférent. Elle offre une fiabilité remarquable, cela fait 4 ans qu’il roule avec sur circuit et le 1.6 litre 8 soupapes n’a rencontré aucun soucis avec un entretien effectué régulièrement. Au niveau du classement, même si ce n’est pas d’une grande importance pour lui, il est 12e sur 59 classés et 3e de classe. Maintenant, un bon contrôle et un bon entretien de la Logan et peut être qu’il participera à une ou deux journées club sur le circuit de Paul Armagnac.

Il constate que l’an prochain, la Coupe de France des circuits va avantager les "Sudistes" car avec 6 circuits dont 3 dans le grand Sud cela va sûrement faire plaisir aux licenciés des clubs de Nogaro et d’ Arnos Pour sa part il pense repartir pour disputer une nouvelle saison et aussi participation à deux événements supplémentaires, mais nous en serons en peu plus dans quelques temps.

B.L.S. - communiqué @ photo B.L.S.