GT FFSA : DECEPTION MAIS AUSSI SATISFACTION POUR MIKE PARISY

mercredi 29 octobre 2014 par IMEC

Le Sébastien Loeb Racing quitte le Circuit Paul Ricard avec la déception d’avoir laissé échapper, pour un écart infime, le titre de Champion de France FFSA GT, mais avec la satisfaction d’avoir tout donné. Leaders à la veille de la finale, Mike Parisy et Henry Hassid ont dû se contenter de la deuxième place, non sans avoir combattu. Les films des courses :

Samedi : le Sébastien Loeb Racing a soigné ses qualifications et Henry Hassid, au volant de l’Audi n°51 se positionne au 3e rang devant ses plus sérieux rivaux pour le titre. Aux avant-postes, Henry ne tremble pas et accroche la 2e place durant son relais. A l’issue de l’arrêt au stand obligatoire et en raison du lourd handicap-temps subi, Mike Parisy ressort des stands en 12e position. Mike ne va pas tarder à remonter pour couper la ligne en 7e position.

Dimanche : Mike Parisy s’élance depuis la 26e position en raison d’une rupture de l’embrayage qui l’a empêché de prendre part à la séance qualificative. Le départ donne lieu à une confirmation de la compétitivité du team, Mike attaque et remonte au classement en réalisant le record du tour. 18e après deux tours, il est déjà 13e dans le sixième tour et rentre dans le Top 10 avant de passer le relais à Henry Hassid. Ce dernier ressort des stands en 12e position et entame lui aussi une brillante remontée au classement lorsqu’il percute une Ferrari. Sa manœuvre est sanctionnée d’un drive-through par la direction de course. L’équipage ne marque pas les points escomptés et se classe second du championnat de France GT 2014.

Les réactions de Dominique Heintz, team principal : « Nous sommes forcément déçus du dénouement de ce championnat car nous voulions tous les titres. Cette déception est atténuée parce que nous avons tout donné et les membres de l’équipe ont fait le travail qu’ils devaient faire. Je n’ai rien à leur reprocher, bien au contraire. Nous avons manqué de réussite, avec ce problème d’embrayage pour la n°51. Nous avons connu un enchaînement de circonstances et pour autant nous ne passons pas loin des titres. C’est frustrant mais je veux retenir l’état d’esprit du team, nous voulions gagner et faire une remontée fantastique, nous avons tout fait pour et dans une excellente ambiance. Au global, nous pouvons être satisfaits de notre saison. Notre volonté est de continuer ensemble. » et de Mike Parisy « 
C’est une déception générale pour l’équipe qui a fourni un travail fantastique tout au long de la saison. Malheureusement, nous avons accumulé plusieurs petits désagréments qui nous coûtent le titre. Nous abordions ce week-end en leaders, certes avec un handicap-temps que nous avons su gérer comme toujours grâce à l’expérience du team, mais la casse de l’embrayage, ainsi que ce fait de course, nous ont été très préjudiciables. C’est dommage, car malgré mon départ depuis la dernière ligne, j’étais parvenu à remonter dans le Top 10 en maintenant un rythme très soutenu, avec le record du tour en poche. Je tiens à remercier mon équipier Henry pour le travail réalisé tout au long de l’année mais également toute l’équipe Sébastien Loeb Racing qui m’a mis une voiture exceptionnelle à disposition. J’ai pu pleinement m’exprimer au volant de l’Audi R8 GT3 et je pense que cela s’est observé en piste. Je profite de cette occasion pour remercier tous mes amis partenaires m’accordant leur confiance et leur précieux soutien. 2014 se referme sur de fantastiques performances, 2015 s’annonce tout aussi passionnant… »

Les classements du Paul Ricard : http://www.actumecanique.com/spip.php?article4344

B.L.S. source communique presse @ photos O. Lalanne