DAYTONA : PILET VAINQUEUR, PLA TRAHI PAR LA MECANIQUE

lundi 27 janvier 2014 par IMEC

Le quarté dans l’ordre des dernières 24 Heures de Daytona est le suivant : 5, 10, 9 et 90, soit quatre Corvette DP en tête dont trois dans le même tour, de cette course d’endurance qui avait lieu ce week-end. Le Manceau Sébastien Bourdais associé à Joao Barbosa et Christian Fittipaldi l’emportent en ayant couvert 695 tours devant Wayne, Ricky et Joran Taylor, Angelelli, et Fabien Giroix, John Marti, Brian et Burt Frisselle.

Viennent ensuite la Nissan Oreca N°6 de Klaus Graf, Lucas Luhr, Alexander Blundel et la Porsche N°911 de Nick Tandy Richard Lietz, Patrick Pilet. Une course assez fabuleuse pour le Gersois et ses acolytes qui n’ont cessé de grignoter des places pendant ce double tourd’ horloge. Une course sans histoire pour le trio qui remporte la victoire en GTLM, alors que la voiture sœur n’a pas connu la même réussite.

Une réussite qui a fait défaut également à la Morgan N°42 du Oak Racing du Toulousain Olivier Pla, associé pour l’occasion à Roman Rusinov, Gustavo Yacaman et Olivier Webb. Déjà pénalisée par un problème moteur lors des essais, en course un alternateur défaillant va faire chuter la N°42 en 53e position après 7 heures de course. Un podium final est désormais inimaginable pour la Morgan, alors qu’elle détient le 2e temps en course. Plus d’une heure d’immobilisation au stand contre 36 minutes à la Corvette des vainqueurs, vont amener le quatuor à réaliser une course poursuite pour rentrer dans le top dix. Ils passent le drapeau à damiers en 8e position, de quoi nourrir beaucoup de regrets, même si le bilan final n’est pas si négatif, pour une première participation à cette épreuve. EN GT Daytona, Emmanuel Collard, Ben Keating, Héroen et Sebastiaan Bleekemolen amènent leur SRT Viper GT3-R en 40e position. La Mazda de Tristan Vautier, Joël Miller, Tristan Nunez occupe la 56e place.

B.L.S. @ photo Eric Gilbert DPPI