CIRCUIT DE LESPIELLE, UNE AFFAIRE QUI ROULE AVEC MRP-PILOTAGE

vendredi 19 août 2016 par IMEC

Courant juin, lors de l’épreuve de l’ Autocross d’ Aydie, nous rencontrions l’équipe de MRP-Pilotage (Maîtrise, Rallye, Pilotage), qui présentait quelques véhicules destinés à l’apprentissage du rallye sur terre, dont la base se trouve sur le circuit de Lespielle dans les Pyrénées Atlantiques. Ce circuit n’est pas spécialement connu et pourtant il existe depuis plus de quarante d’ans.

Michel Boubien et Sébastien Gilbert posent devant le chalet réservé à l’ accueil

Ce matin là, nous nous rendons accompagné par le soleil (si, si, je dis nous… car la voiture m’accompagne !), puis à la sortie de Maubourguet nous empruntons des petites routes ou chaque hectomètre, que dis-je chaque mètres fait bon fleurer le Rallye. Il faut dire que les routes sont géniales et conduire seulement un peu vite n’est pas simple, virages sur virages, descentes ou montées, par contre très peu de lignes droites. Bref un décor idéal pour tracer des spéciales. Ceci étant dit, il me faut trouver le circuit, justement un bonhomme au pied de sa maison attend patiemment que je lui laisse le passage, comme vous le comprendrez, je stoppe et lui demande ou ce trouve le ‘’bestiaux’’, en fin bref le circuit ? ‘’Eh bien monsieur c’est la route à gauche à quelques dizaines de mètres. Mais vous savez, beaucoup de personnes nous le demande, il serait bien qu’il y ait un panneau indicateur !’’ Après avoir salué cette charmante personne, je trouve sans difficulté les lieux, nichés au milieu de la forêt. Une poignée de main avec Michel Boubien, le fondateur du circuit et Sébastien Gilbert un des deux responsables de l’école de pilotage, et séance tenante nous nous rendons sur le terrain. Quelques clichés plus tard nous revenons à l’ombre et nous posons nos pénates. Essayons maintenant de comprendre comment s’est lancé cette opération avec Michel : « Dans les années 1973, 74 ce terrain qui appartient à la famille était tout simplement inculte. J’ai commencé à nettoyer, débroussailler, tronçonner, puis tracer le circuit, qui pour être exact n’était pas celui que nous connaissons à ce jour, il n’en existe qu’une partie, il est long d’un kilomètre avec une ligne droite de 160 mètres. En 1975, nous lancions notre première compétition en 4 L Cross, en 1977 nous recevions le Championnat de France, et en 1981 invité par Jean Ragnotti qui pilotait une R8, nous avions fait un tabac. Avec 4000 spectateurs, les gens se garaient de partout Tous les terrains étaient envahis de voitures, bref une véritable réussite. Ensuite nous avons eu une coupure de 4 ou 5 ans, mais à vrai dire je tenais à continuer d’une manière ou d’une autre. En 1995 nous avons organisé une épreuve de 2 CV Cross. La première homologation du circuit Cross Car a été obtenue en 2000, celle de l’école de pilotage en 2006, par la FFSA et la Préfecture. Depuis cette date, trois centres de formations se sont succédés dont le dernier en date est le MRP-Pilotage géré par deux natifs de Picardie, Sébastien et Denis Toussaint, tous les deux moniteurs de sports diplômés. Nous avons demandé à Sébastien de nous parler de son projet : « C’est en mars que nous sommes arrivés, depuis nous avons avancé, et je pense que tous sera terminé fin octobre avec une équipe qui va nous aider, puis en septembre Denis va me rejoindre. Nos idées sont les suivantes, la remise de la piste pour être au top pour le pilotage du Cross Car, le nivellement de la piste pour l’utiliser en karting cross, en gros ceci sont les principaux points sur lesquels nous allons travailler. Egalement une réserve d’eau plus conséquente avec un captage, en effet sans eau il serait impossible de tourner sur piste très sèche à cause de la poussière. Il faut également utiliser l’eau pour reproduire du verglas pour l’école de pilotage, voici les grandes lignes de nos avancées. Nous avons de nouvelles idées mais il faut un peu de temps, nous en reparlerons.

Ne reste plus qu’ à faire chauffer les moteurs, pour pratiquer du drift, maîtriser un véhicule, apprendre les techniques du rallye ou, pourquoi pas, un stage de sécurité routière.

Le système d’arrosage enterré permet d’obtenir des adhérences plus ou moins glissantes, jusqu’ une surface équivalente à celle du verglas

Avec l’aide de cônes de chantier différents tracés peuvent être utilisés

Côté véhicules il s’agit de tractions propulsions, des BMW e36 320i et des Suzuki Swift Sport Cup, montés avec des amortisseurs et des moteurs légèrement améliorés.

Avant de prendre le volant les futurs pilotes doivent apprendre la maîtrise théorique devant le tableau. A côté, souvenirs, souvenirs : l’affiche du premier autocross

Contact :

  • MRP-Pilotage
  • Chemin de Lannegrasse
  • 64350 – Lespielle
  • Tél : 06.09.44.85.74
  • www.mrp-pilotage.fr

B.L.S. - @ photo D.R. et B.L.S.