BILAN ET PERSPECTIVES AVEC MIKE PARISY

jeudi 5 novembre 2015 par IMEC

Le Championnat de France GT 2015 a terminé sa saison sur le circuit Paul Ricard, voici bientôt 15 jours. A la 4e place se trouve l’équipage composé du Palois Mike Parisy, David Hallyday et Patrick Gaillard sur l’ Audi N°3 du Sébastien Loeb Racing. Equipe qui monte sur la 3e marche du podium du classement Team avec seulement 1 point de retard sur le second Sport Garage, qui rappelons le a été remporté par le Akka-Asp de Jérôme Policand (1).
Jusque au bout le trio de l’ Audi N°3 pouvait prétendre remporter le titre ‘’Pilote’’, même si la marge de manœuvre ne plaidait pas en sa faveur. Avec 40 points de retard sur la Porsche Imsa Performance de Raymond Nayrac, Olivier Pernaud, Sébastien Dumez, il était évident qu’il ne fallait pas se louper. Un abandon dans la course 1, après qu’ Hallyday se soit fait percuter, anéanti tout espoir de titre, même si la seconde les voit gravir la plus haute marche du podium. L’ Audi N° 3 termine sa saison avec trois victoires, une seconde et une troisième place et un record de cinq pole-positions à mettre à l’actif de Parisy qui démontre une certaine pointe de vitesse du Palois : « Ce résultat obtenu en GT FFSA lors des qualifs, démontre ma pointe de vitesse, par contre en course tout ne s’est pas exactement passé comme nous l’aurions souhaité. Manque de chance, faits de courses, et autres, tout ceci combiné nous a mis hors jeu plusieurs fois. Dommage car nous avons démontré beaucoup de belles choses, mais c’est la course. Je tiens particulièrement à remercier mes équipiers David et Philippe, pour le travail accompli, mais également mon staff technique avec lequel j’ai pu collaborer de façon très étroite et mettre au point l’Audi R8 LMS Ultra GT3. Un bon bilan aussi avec la Bentley en Blancpain Endurance Series, font que ma saison se termine sur une note très positive. » Sa première participation aux 24 Heuresdu Mans en compagnie de Gilles Vannelet et du Thaïlandais Han-Chen Chen sur Porsche 911 RSR, ou une fois encore il établi le meilleur temps sur la Porsche 911 RSR se solde par une 35e place au général et, la sixième place dans la catégorie GT-Am Pas si mal pour un néophyte qui a passé 11h30 derrière le volant.

La saison terminée, je suppose que déjà tu t’intéresses déjà à 2016 ? : « Absolument, elle devrait comprendre un programme européen et mondial. Je ne délaisserai pas le GT qui m’a apporté tant de satisfactions et de bonheur, mais je souhaite aussi passer au proto avec une LMP3. Aujourd’hui fort d’une grosse expérience et comme déjà dit, d’une bonne pointe de vitesse, je pense que le programme de la prochaine saison, devrait se concrétiser assez rapidement. En attendant de savoir de quoi sera fait 2016, Mike s’est trouvé une autre occupation extra sportive, avec sa compagne, ils ont l’immense joie de dorloter le petit bout de choux, prénommée Lana, venue au monde, voici quelques semaines.

(1) Voir ici : http://www.actumecanique.com/spip.php?article5234

B.L.S. @ photo Olivier Lalanne