A ALBI, DEUX PODIUMS POUR JEAN-LOUIS D’ ESPARBES

mardi 6 juin 2017 par IMEC

De gauche à droite, Jean-Louis d’ Esparbes, Florian Cabarrou et Paul-Jean Giraud en route pour un tour d’honneur

Pour Jean-Louis d’ Esparbes, compte tenu de l’évolution du Championnat, l’objectif de cette saison est de privilégier les épreuves régionales, plutôt que de viser un 3e titre dans la Coupe Antho 505 : il ne pouvait, dans cette optique, manquer cette deuxième manche courue « à la maison » !

Ayant largement « limé la piste » lors de la journée « partenaires » du 3 décembre dernier, il choisit, compte tenu des fortes températures annoncées, de limiter les essais libres à quelques tours destinés à vérifier le bon fonctionnement de la voiture. Heureuse initiative, car la séance du matin lui permet de constater un mauvais choix de plaquettes de freins avant. Quelques tours en début d’après-midi pour vérifier que tout est en ordre, prendre un temps de base, et retour au frais pour les hommes et le matériel.

Samedi matin, pour les mêmes raisons, il s’abstient dans la séance d’essais libres. Départ direct en essais qualificatifs, il obtient la « pole » et la conserve jusqu’à mi-séance environ, mais les deux Escort de Guerdoux et de Michel Mora font mieux vers la fin et il signe finalement le 3e temps… à moins de 1/100e devant l’autre 505 Turbo de Lange… L’honneur est sauf, mais il a eu chaud !

Chaud bouillant, le départ de la première course !.. Parti en 2e ligne, il rate son départ à la suite d’un passage prématuré de la 2e vitesse, il se fait prendre en sandwich entre Chalon et Lamoureux… et il se retrouve 6e !!! Il repasse rapidement Lamoureux, Lange sort au « restaurant », Cabarrou à la « piscine », Guerdoux abandonne sur ennuis mécaniques… et le voila 2e derrière Mora, jusqu’à l’arrivée.

Départ en 1re ligne intérieure pour la 2e course, avec un objectif : m’échapper, et faire la course en tête. Objectif atteint… jusqu’au dernier virage, où un excès d’optimisme lui fait commettre une grossière faute qui permet à Mora de le repasser à quelques dizaines de mètres de la ligne ! Le tour d’honneur en Oldmobile le consolera partiellement de cette humiliation…

Le bilan est globalement positif : 2 fois 2e au scratch, et autant de fois premier des 505. Rendez-vous à Nogaro les 24 et 25 juin, dans son jardin et dans le cadre du prestigieux Grand-Prix Camions : obligation de réussir ! Il vous y attends nombreux !

B.L.S. – communiqué - @ photo B.L.S.