TROIS QUESTIONS A PATRICK ROUILLARD PILOTE DE RALLYE

vendredi 2 octobre 2009 par IMEC


Rencontré lors de l’épreuve d’Autocross d’Empeaux où Patrick accompagne son fils Nicolas, engagé en Sprint Car D3, nous avons voulu savoir pourquoi Patrick ne participait plus au championnat de France des rallyes asphalte.

Patrick, le championnat de France des rallyes c’est terminé ?

Oui, pour deux raisons ! Je ne peux plus gérer mon garage et partir pendant une semaine sur un rallye du championnat de France, les deux sont devenus incompatibles. Ensuite je crois que le nouveau Trophée BF Goodrich n’est pas fait pour un amateur, il s’adresse à des gros team.

Le rallye c’est donc fini, comptes tu faire autre chose ?

Pas tout à fait je participerai aux Côtes du Tarn à la fin du mois, toujours avec ma Mégane que j’ai mise en vente. Je pense l’an prochain prendre part au championnat de France des Rallyes Terre qui se déroulent en règle générale sur deux jours. Ce qui est beaucoup plus compatible avec mon emploi du temps de chef d’entreprise. Pour le moment je n’ai aucune idée de la voiture avec laquelle je roulerai tout dépendra de la vente de la Mégane.

Que penses tu de Nicolas ?

Pour sa première saison en Sprint Car, Nicolas se débrouille plutôt bien. Il obtient de bon résultats ce qui est trés prometteur. (N.D.L.R. : après Empeaux et sans avoir disputé l’intégralité des épreuves, Nicolas occupe la 5e place provisoire du Challenge Corac avec deux victoires ainsi que plusieurs podiums, pas mal pour un débutant)
B.L.S.