UNE VICTOIRE ET DEUX TITRES DE VICE CHAMPIONS POUR AKKA – ASP

lundi 19 septembre 2016 par IMEC

La finale de la Blancpain GT Series Endurance Cup a pris fin ce week-end sur le magnifique circuit du Nürburgring. Un ultime rendez-vous d’une grande intensité qui a vu la victoire du trio Beaubelique, Ricci, Vannelet, dans la catégorie AM, classé 19e du général, sur la Mercedes-AMG GT3 N°87. Cerise sur le gâteau, l’équipage, tout comme l’équipe AKKA-ASP, s’offre un titre de Vice-Champion AM au terme d’une saison magnifique. Malgré une très belle performance, et l’espoir d’un très bon résultat, Daniele Perfetti, Laurent Cazenave et Michael Lyons ont vu leur progression stoppée net après une suspension endommagée. L’équipage de la N°89 boucle la saison à la 7e place du championnat dans la catégorie Pro-AM. Perturbée par une météo compliquée, notamment lors des essais qualificatifs avec la présence d’un brouillard persistant , la dernière manche de l’Endurance Cup a offert du très beau spectacle. Les deux voitures engagées par le Team AKKA-ASP se sont battues jusqu’au bout sans jamais rien concéder. Sur la Mercedes-AMG GT3 N°89, Laurent Cazenave, Daniele Perfetti et Michael Lyons pouvaient encore espérer monter sur le podium du championnat en catégorie Pro-AM, mais les Dieux de la course en ont décidé autrement.

Du côté des qualifications, comme pour tout le monde la séance ne s’est pas déroulée dans les meilleures conditions. D’abord repoussée à cause du brouillard, fréquent sur le massif de l’Eifel, la séance s’est résumée à trois tours seulement après que le drapeau rouge eut été déployé. Difficile d’exploiter la voiture dans ce délai très serré et la Mercedes-AMG GT3 se qualifie assez loin. Durant la course, Daniele est le premier à s’élancer. Le pilote suisse attaque dès les premières boucles et rentre rapidement dans le top 10 sur un très gros rythme. Malheureusement, un problème de boite de vitesses va venir perturber cette belle progression et le faire rétrograder à la 15e place. Michael enchaîne et replace la voiture dans le Top 8, position qu’il occupera toujours lorsque Laurent s’installera dans le cockpit. Les espoirs de podium au championnat s’envoleront deux tours plus tard sur rupture d’une suspension. Juste le temps de regagner les stands et d’effectuer la réparation mais deux tours sont passés et tous les espoirs de figurer dans les points avec… Le team boucle la saison à la 7e place de la catégorie Pro-AM, tout comme les pilotes également classés au 7e rang.« A l’image de cette saison, ce week-end nous avons été encore une fois très proches de faire un très bon résultat mais il nous a manqué un peu de réussite pour concrétiser. »

La Mercedes-AMG GT3 de Jean-Luc Beaubelique, Maurice Ricci et Gilles Vannelet avait fait l’impasse sur les 24 Heures de Spa et avait, de fait, laissé échapper de très nombreux points qui auraient pu lui assurer le titre en catégorie AM. En arrivant sur le circuit du Nürburgring, tous les espoirs étaient malgré tout permis de monter sur le podium, à condition de gagner la course dans la catégorie…Justement, la course se déroule comme dans un rêve. Jean Luc prend le départ de l’ultime course de la saison et les trois pilotes enchaînent les relais avec une maîtrise incroyable. Gilles, au sommet de son art, s’empare de la tête à mi-course et imprime un rythme très soutenu pour creuser un bel écart sur ses poursuivants. La stratégie se révèle parfaite puisque le dernier arrêt s’effectue sous régime de « Full Course Yellow », soit un drapeau jaune sur la totalité du circuit qui permet à l’équipage de la N°87 de prendre un tour sur la concurrence. « Mauro » conclut trois heures de course avec panache en passant le premier sous le damier. "Cette victoire en AM s’accompagne d’une 19e place au général, dans le tour du leader, soit une belle performance sur 55 voitures au départ. Ce beau résultat prouve que du côté pilotes et équipe, nous avons rendu une copie parfaite. Un regret bien sûr…Malgré cette magnifique victoire nous terminons deuxièmes du championnat (pilotes et équipe), à seulement 6 petits points des premiers. Nous pouvons toujours regretter d’avoir fait l’impasse sur Spa mais notre saison a été pleine, sur quatre courses, deux victoires, deux deuxièmes places et pas d’erreur. L’équipage a réalisé le sans-faute, ce qui extrêmement rare. Nous continuons notre moisson de podiums avec AKKA-ASP… Il nous reste encore Barcelone, dans 15 jours, l’ultime course du championnat Sprint, pour poursuivre sur notre lancée et viser encore quelques podiums. »

Effectivement, dans moins de deux semaines cap au sud, vers la péninsule ibérique, pour l’ultime rendez-vous de la Blancpain GT Series Sprint Cup, les 1er et 2 octobre. Il restera deux courses au Team AKKA-ASP pour compléter sa moisson de succès. Début des séances de qualifications le 1er octobre à 13h30. Le lendemain, les concurrents s’élanceront sur la course de Qualification de bonne heure, à 09h15 puis sur la Course Principale à 12h10. Le week-end sera « caliente » !

B.L.S. – communiqué de presse @ photo P. Hecq