UN ULTIME PODIUM POUR FÊTER LA FIN DE SAISON

mardi 19 septembre 2017 par IMEC

C’est dans le massif de l’Eifel que s’est déroulée ce week-end la dernière course 2017 de la Blancpain GT Series Sprint Cup. Sur le fabuleux circuit du Nürburgring les concurrents se sont affrontés une ultime fois sur deux courses d’une heure. Bien qu’ils se soient montrés très performants, les deux équipages PRO ont souffert d’un manque cruel de réussite en course et ont du se contenter, au mieux, du Top 13. Chez les Pro-AM, nouveau podium à mettre au crédit de la Mercedes-AMG GT3 N°87 de Jean-Luc Beaubelique, accompagné ce week-end de Tristan Vautier (Jules Gounon étant retenu sur une autre course). Sur la N°89, Christophe Bourret et Jean-Philippe Belloc manquent de peu le podium malgré un parcours solide.

Dès les premiers tours de roue, le ton est donné et les Mercedes-AMG GT3 AKKA-ASP évoluent sur le bon rythme et ne tardent pas afficher de belles performances. Chez les PRO, la N° 90 de Michael Meadows et Raffaele Marciello réussit une belle séance de qualification en signant le 8e chrono. Sur la course de Qualification, la voiture est 4e en rejoignant les stands pour le changement de pilote mais quelque peu bousculé sur la deuxième partie de course, Michael Meadows ne peut faire mieux la 13e place en passant sous le damier.

Le lendemain, pour la Course Principale, Michael s’élance de la 13e place mais se retrouve 17e au terme de la première boucle après un départ ultra-rapide de la meute. L’arrêt au stand se déroule de façon optimale et Raffaele Marciello reprend la piste sur un bon rythme. La Mercedes-AMG GT3 passe la ligne d’arrivée au 14e rang. Sur la N°88 le week-end a été très animé, dès les qualifications. Daniel Juncadella rate le cut à cause d’un drapeau rouge et doit s’élancer sur la course de qualification depuis la 19e position sur la grille. Progressant sur un rythme soutenu, le pilote espagnol reprend des places au fil des tours. Au terme du premier relais, la Mercedes-AMG GT3 AKKA-ASP occupe la 8e place. Felix Serralles prend le volant et hausse encore un peu plus le ton. Il ne tarde pas à s’installer à la 6e place mais emporté par sa fougue, il commet une erreur et sort définitivement de la piste.

Le lendemain, la N°88 prend le départ depuis la dernière place mais au bout de deux tours, Félix se fait percuter et quitte la trajectoire idéale. Même s’il parvient à continuer la course, la voiture plonge dans les profondeurs du classement et termine 20e.

Du côté des Pro-AM, pour cet ultime rendez-vous, Tristan Vautier fait équipe avec Jean-Luc Beaubelique. En effet, en accord avec son équipe, Jules Gounon participe à une épreuve ADAC qui se déroule en même temps. Tristan, quatrième en Q2, 12e de la Superpole et deuxième Pro-AM démarre le week-end sur le bon tempo.

Sur la course de Qualification, la N°87 voit défiler les tours avec régularité. Quand Tristan regagne les stands pour le changement de pilote, il est 2e Pro-Am et dans le Top 12 du général. Malheureusement, sur la deuxième partie de course, alors que le leader Pro-Am écope d’une pénalité, Jean-Luc Beaubelique commet un excès de vitesse dans la voie des stands et écope à son tour d’une pénalité. Les espoirs de victoire dans la catégorie s’envolent et le duo termine à la 4e place. Le lendemain, sur la course Principale, Jean-Luc réalise un tête-à-queue dès les premiers tours mais se remet rapidement dans l’axe. Tristan reprend le volant et parvient à installer la N°87 au troisième rang de la catégorie. Finalement, l’équipage s’offre un ultime podium sur l’ultime course de la saison 2017.

Sur la deuxième Mercedes-AMG GT3 Pro-AM, la N°89, Jean-Philippe Belloc réalise une belle séance de qualification. Sur la course du samedi, le duo réalise de solides relais mais pour Christophe Bourret, le scénario est quasi-identique que pour Jean-Luc Beaubelique. En effet, Christophe commet lui aussi un excès de vitesse dans la voie des stands et écope d’une pénalité. Malgré un rythme soutenu et une course encourageante, l’équipage de la N°89 termine à la cinquième position de la catégorie.

Sur la course Principale, Christophe Bourret, alors 3e, regagne la voie des stands pour le ravitaillement juste devant Jean-Luc Beaubelique. A son tour, Jean-Philippe Belloc se retrouve au volant pour assurer son relais. Offrant une belle résistance aux assauts de Tristan Vautier installé dans son sillage, il finit par céder au Grenoblois la troisième marche du podium à quelques encablures du damier.

La Blancpain GT Series Sprint Cup 2017 s’achève sur un nouveau podium pour le Team AKKA-ASP. Une ultime manche de la Blancpain GT Series Endurance Cup reste à disputer avant de baisser définitivement le rideau sur cette saison. Ce sera dans 15 jours sur le circuit de Barcelone… Un tracé qui avait bien voulu sourire à l’équipe l’année dernière puisque Tristan Vautier et Felix Rosenqvist s’y étaient imposés avec brio !

B.L.S. – communiqué @ photo Patrick Hecq