UN NOUVEAU PODIUM POUR LE TEAM AKKA - ASP

mercredi 18 mai 2016 par IMEC

Jean-Luc Beaubelique, Maurice Ricci et Gilles Vannelet montent sur la 2e marche du podium
Ce deuxième rendez-vous de la Blancpain GT Series Endurance Cup sur le mythique circuit de Silverstone clôturait la campagne britannique de la Blancpain GT Series, après une excursion la semaine passée à Brands Hatch avec la Sprint Cup. Pour le Team AKKA-ASP, ce week-end bien rempli se termine par un nouveau podium en catégorie AM avec la deuxième place de la N°87 et une très belle quatrième place en Pro-AM pour la N°89. Au classement provisoire du championnat Endurance AM, le team et ses pilotes, Jean Luc Beaubelique, Maurice Ricci et Gilles Vannelet pointent à la deuxième place, ex-aequo au nombre de points avec le leader.

Pour la deuxième manche de la Blancpain Series Endurance Cup, l’équipe engageait deux Mercedes-AMG GT3. La première en catégorie AM, pilotée par le trio déjà vainqueur à Monza, Beaubelique, Ricci et Vannelet et la seconde en Pro-AM avec Daniele Perfetti, Michael Lyons et Laurent Cazenave.Tout comme la semaine dernière à Brands Hatch pour la Sprint Cup, la météo s’est montrée plutôt clémente à Silverstone, véritable temple du sport automobile britannique, où les spectateurs sont venus en nombre admirer le spectacle et fêter les 10 ans des GT3.Dans la catégorie AM, l’équipage vainqueur trois semaines plus tôt à Monza est dans les starting-blocks, prêt à en découdre. Les premiers essais sont satisfaisants tout comme les qualifications qui voient la N°87 réaliser le deuxième chrono de sa catégorie.

La course se présente sous les meilleurs auspices. Maurice Ricci est le premier à se glisser dans le cockpit pour assurer le premier relais. Malheureusement, comme le souligne Jérôme Policand, les choses ne prennent pas toujours la tournure escomptée… « Dès le premier tour de course, Maurice est percuté par un concurrent et doit repasser par la case stand, victime d’une crevaison. Il reprend la piste bon dernier, à quasiment un tour du leader de la catégorie. Ce début de course est très compliqué à gérer car nous naviguons dans les profondeurs du classement. Mais petit à petit, avec de bons pit-stops, de bons relais et une grosse motivation, nous revenons au contact. Juste avant le dernier arrêt, nous pointons au quatrième rang. Le ravitaillement nous permet de gagner une place et quand Jean Luc reprend la piste, de monter sur la troisième marche virtuelle du podium. Dans les tous derniers tours de course, Jean Luc parvient à doubler la Lamborghini #69 et passe sous le damier à la deuxième position. Ce résultat confirme les bonnes perspectives entrevues à Monza. Malgré tout, quelques regrets car nous laissons échapper une nouvelle victoire mais c’est un podium qui nous permet tout de même de marquer de gros points. » Du côté de la catégorie Pro-AM, l’équipage de la #89 n’a pas démérité. Après de très bons essais libres et un Top 12 au général à la clé, les séances qualificatives se révèlent un peu plus compliquées.« Nous sommes partis de la 12e place de la catégorie, soit la 25e du général. Un résultat en deçà de nos ambitions mais qui finalement a débouché sur une course assez limpide où les trois pilotes ont fait de l’excellent boulot. Daniele PerfzettiI a assuré le premier relais suivi de Laurent Cazenave, qui s’est vu pénalisé d’un drive through à mi-parcours pour vitesse excessive dans les stands, et enfin, Michael Lyons a conclu en beauté mais échoue au pied du podium. La suite de la saison laisse entrevoir de bons espoirs car l’équipage dispose de la vitesse nécessaire pour aller jouer aux avant-postes et s’offrir un podium dans la catégorie. »

Globalement, le week-end fut riche en enseignements et satisfaisant en termes de points récoltés comme le précise Jérôme : « Ce week-end, nous n’avons connu aucun problème technique et pas de casse sur les autos. Nous terminons plutôt bien en marquant des points importants pour le championnat. Nous approfondissons notre connaissance de la voiture à chaque épreuve et l’équipe fait aussi de gros progrès à chaque course notamment sur les phases de ravitaillement et de changements de pneus. Du positif ! Nous ne perdons pas de vue notre objectif et cette campagne anglaise se termine plutôt bien ! Nous allons pouvoir souffler un peu pour préparer au mieux la troisième manche du championnat Endurance puisque l’épreuve sur le circuit du Castellet aura lieu le 25 juin. En attendant et comme toujours, travail et concentration sont au programme. »

En effet, la prochaine étape de la Blancpain GT Series Endurance Cup se déroulera le 25 juin sur le superbe circuit Paul Ricard. Cette épreuve bénéficiera d’un format un peu particulier puisqu’il s’agira d’une course de 1000 km ou 6 heures en piste. Le départ sera donné à 18h00 pour une arrivée à minuit, soit environ un tiers de la course de nuit. Un moment magique pour tout pilote d’endurance. Le team devrait engager non pas deux mais trois voitures. En effet, les deux équipages habituels du championnat devraient être rejoints par un équipage Pro. Mais…encore un peu de patience pour en connaître les noms !

B.L.S. - source Akka-Asp @ photos P. Hecq