TOUTES LES DISCIPLINES REUNIS A NEVERS MAGNY-COURS

jeudi 7 septembre 2017 par IMEC

JPEG - 1.2 Mo

Pour la première fois cette saison, les cinq disciplines qui composent le Championnat de France FFSA des Circuits se produiront sur un même week-end de compétition. On aura donc plaisir à retrouver le Championnat de France FFSA GT dont le renouveau sous la forme d’une série GT4 connaît un beau succès en 2017. Les amoureux de la monoplace seront ravis de voir les jeunes pousses du Championnat de France F4 poursuivre leur apprentissage du plus haut niveau sous la houlette de la FFSA Academy. En Porsche Carrera Cup France, le meeting de Nevers Magny-Cours marque le début d’un long sprint final dans un championnat où les écarts sont très resserrés. La nouvelle Peugot 308 Racing Cup sera également du déplacement avec un plateau de gala.

Le Championnat de France FFSA GT – GT4 European Series Southern Cup : reprend le chemin de la compétition avec une étape très attendue sur le célèbre circuit F1 de Nevers Magny-Cours. Le FFSA GT affiche un bel effectif de 30 voitures GT4 représentant six constructeurs – Aston Martin, BMW, Ginetta, Maserati, McLaren, et Porsche. Alors que la campagne 2017 verse dans sa seconde moitié, les écarts sont très serrés dans les différents classements Pro-Am et AM. Le précédent meeting de Dijon-Prenois a d’ailleurs démontré que l’ensemble des marques engagées peuvent prétendre à la victoire. Avec son mélange de secteurs rapides et portions plus techniques, le circuit nivernais de 4,411 km permettra de nouveau à chacun des acteurs de s’appuyer sur ses points forts. De quoi faire de Nevers Magny-Cours un rendez-vous majeur sur la route qui conduit aux titres. Les trois premières manches de la saison ont donné lieu à de superbes batailles dans la catégorie Pro-Am, notamment entre les Porsche Cayman Clubsport MR GT4 et les Ginetta G55 GT4. Au vu de leurs performances avant la trêve estivale, Aston Martin, BMW, et McLaren affichent également de solides arguments. Les débats sont tout aussi animés en Championnat de France FFSA GT AM, où Maserati a notamment une belle carte à jouer. Avec un maximum de 50 points à inscrire au terme des deux courses de 60 minutes du meeting, les nombreux prétendants à la couronne auront ainsi à cœur de marquer les esprits en cette rentrée des classes. Aux classements provisoires se trouvent en tête : en Pro-Am le Palois Mike Parisy et Gilles Vannelet, en Am, Paul et Jean-Philippe Lamic et en Pirelli Junior Cup, Benjamin Lariche Les deux courses du Championnat de France FFSA GT à Nevers Magny-Cours seront diffusées en live streaming sur le site officiel GT4 European Series Southern Cup, ainsi que sur la chaîne YouTube GT World du SRO Motorsports Group, promoteur et organisateur du championnat. Les meilleurs moments du meeting nivernais seront à vivre ou revivre sur la chaîne L’Équipe, partenaire médias officiel, samedi 16 septembre à 10h45.

Championnat de France F4 : nul doute qu’après la longue pause estivale, les pilotes ont hâte de retrouver le chemin des circuits. Si Arthur Rougier a pris une sérieuse option sur le titre, rien n’est encore joué au sein de la hiérarchie et la seconde partie de la saison s’annonce donc tout aussi passionnante. Juste derrière, Victor Martins pourrait notamment être un redoutable adversaire. Troisième, Pierre-Alexandre Jean compte quatre podiums à son actif dont une victoire et arrivera dans la Nièvre avec pour seul objectif d’en remporter d’autres. Florian Venturi et Christian Muñoz essayeront quant à eux de consolider leurs places dans le quinté de tête, tout en gardant les yeux rivés sur le podium. Aux portes du top 5, le mexicain Javier Gonzalez talonne de près ses camarades avec notamment quatre podiums cette saison dont une victoire tout comme Pierre-Alexandre Jean. À ses trousses, le pilote sud-africain Stuart White a connu lui aussi cette saison, les joies du podium. Ces jeunes sont loin d’avoir dit leur dernier mot, tout comme Jean-Baptiste Mela et Charles Milesi qui suivent juste derrière au championnat. Les spectateurs pourront donc compter sur les trublions du peloton pour semer la zizanie et animer les trois courses du week-end. Le meeting de Spa-Francorchamps ne souriait pas à Marvin Klein et il va sans dire que son objectif de rentrée sera très certainement de retrouver le haut du peloton. À seulement vingt points du top 10, Hugo Chevalier arrivera sans doute motivé à Magny-Cours où il a déjà roulé l’an passé en F4 avec la ferme intention de réitérer son podium de la course 3 à Pau. Le Nogarolien Thomas Drouet, devrait également avoir son mot à dire pour bousculer la hiérarchie établie avec sa 13e place au général. Enfin, Amaury Cordeel et Ugo De Wilde, les deux pilotes belges, arriveront dans la Nièvre avec l’intention d’inverser le cours des choses à l’occasion de ce premier rendez-vous de rentrée.

La Porsche Carrera Cup France : dans cette saison 2017, six des treize courses restent encore à disputer. Cinq pilotes se tiennent en seulement vingt-deux points, soit l’équivalent d’une victoire. Dans le championnat B, ils sont six en trente-deux points ! Vainqueur à quatre reprises depuis le coup d’envoi de la saison à Spa-Francorchamps, Julien Andlauer (Martinet by Alméras) a passé l’été à la première place du classement général. Le jeune espoir français n’a pas perdu son temps durant la pause. Après avoir fêté son 18e anniversaire, il a obtenu son permis de conduire. À peine plus âgés que lui, mais privés de victoires depuis le début de l’année, Joffrey de Narda (Sébastien Loeb Racing) et Florian Latorre (Martinet by Alméras) ont conquis trois podiums chacun, avec un meilleur tour pour De Narda et trois pole positions consécutives pour Latorre. Plus expérimenté, Vincent Beltoise (Saintéloc) reste aussi un sérieux candidat au titre. À Magny-Cours, les pilotes de la Porsche Carrera Cup France ont déjà leurs marques. Une séance d’essais officiels avait été organisée en avril. De ces engagés, Joffrey de Narda avait signé le meilleur temps devant Florian Latorre, Vincent Beltoise et Julien Andlauer… Le championnat B est encore plus disputé avec quatre vainqueurs différents en cinq courses. Roar Lindland (Sébastien Loeb Racing), Nicolas Misslin (Martinet by Alméras), Christophe Lapierre (Sébastien Loeb Racing) et Egidio Perfetti (Mentos Racing) se sont succédés sur la plus haute marche du podium, avant que Lapierre ne devienne le premier à enfin signer une seconde victoire à Dijon. Actuellement en tête du classement avec seulement sept points d’avance, Christophe Lapierre vise un cinquième titre record dans la catégorie. Réservoir de jeunes talents, avec les trois premiers du classement général âgés de 18 à 22 ans, la Porsche Carrera Cup France permet également aux rookies de se mettre en avant. Espoir Porsche Carrera Cup France, Valentin Hasse-Clot (Sébastien Loeb Racing) est en tête de ce classement spécifique devant Antoine Jung (Garage Bourgoin), Ayhancen Güven – désormais avec Attempto Racing –, Lucile Cypriano (Racing Technology) et Enzo Samon (Saintéloc). Un nouveau venu fera ses débuts en Porsche Carrera Cup France à Magny-Cours, il s’agit de l’Allemand Philip Hambrecht, 20 ans, vainqueur de la Formula Masters China l’an passé et déjà monté sur trois podiums de Porsche Carrera Cup Asia en 2017.
A suivre en direct sur la page Facebook de la Porsche Carrera Cup France et les chronos de toutes les séances sont à retrouver en direct sur its-results.com/gt4.

308 Racing Cup : Après un évènement exceptionnel en lever de rideau des 24 Heures de Spa-Francorchamps, elle fait son retour en France et pourra pleinement afficher ses performances sur un tracé de classe mondiale, le Circuit de Nevers Magny-Cours. Vainqueur sur tous les circuits visités depuis le début de la saison, Julien Briché jouera une 1re « balle de match » et pourrait bien saisir l’opportunité de devenir le 1er champion de l’histoire de la 308 Racing Cup, s’il conclue les 2 courses du week-end aux avants postes. Teddy Clairet, le Palois Gaetan Paletou et l’ Agenais Nicolas Milan, ses poursuivants au classement général provisoire, sont bien décidés à faire durer le suspense jusqu’à la finale du championnat au Castellet. Teddy Clairet visera également un titre dans la catégorie Junior. À noter la présence de 2 nouveaux concurrents, fidèles à Peugeot Sport et déjà vus en RCZ Racing Cup, dont une femme. Il s’agit de Marie Baus Coppens et Christian Goure. Invité de Peugeot Sport, l’acteur Tomer Sisley, habitué des circuits automobiles, fera ses débuts sur Peugeot 308 Racing Cup. Vainqueur à Nogaro, à Pau, à Dijon et à Spa-Francorchamps, Julien Briché (JSB Compétition) aborde la manche de Nevers Magny-Cours avec déjà 51 points d’avance sur son plus proche poursuivant, le junior Teddy Clairet (Pussier Automobiles by Clairet Sport).Julien BRICHÉ pourrait bien décrocher un nouveau titre dans une formule de promotion Peugeot Sport, après ceux glanés en Coupe 206 CC en 2002 et en Coupe 206 RCC en 2005. Le titre pourrait même être mathématiquement acquis dès le samedi soir, en cas de victoire bonifiée et si Teddy Clairet ne termine pas dans le top 5… Un cas de figure qui s’est déjà produit à 2 reprises cette année.

Clio Cup : avec 35 pilotes, ils sont encore six à pouvoir légitimement rêver d’une couronne nationale, dont Marc Guillot et Benoît Castagné, séparés par seulement un point. Au cours des huit premières courses de cette saison 2017 de Clio Cup, ils sont quatre à être montés sur la plus haute marche du podium. Marc Guillot (Milan Compétition), Benoît Castagné (Raiwot Racing), Thibaut Bossy (Team TB2S) et Nicolas Milan (Milan Compétition) ont – tour à tour – montré leur capacité à décrocher la victoire. Ils occupent logiquement les quatre premières places du classement général avec un avantage à Marc Guillot et Benoît Castagné.
Jérémy Sarhy (Vic Team), Dorian Guldenfels (Raiwot Racing) et Jérémy Curty (Carmine Compétition) ont conquis leurs premiers podiums entre Nogaro et Spa-Francorchamps. Ils sont désormais en quête d’une première victoire. Dorian Guldenfels, sixième du classement, peut d’ailleurs encore viser un titre surprise dès sa première saison dans la discipline. Il ne compte que 95 points de retard, avec 188 points encore à distribuer. Ce rendez-vous de Magny-Cours marque le retour de Nicolas Pierre (Prorace), titré en 2005. Avec Marc Guillot et Nicolas Milan, ils seront trois anciens champions sur la grille de départ. Florian Briché (JSB CompétitionSTLS ) en Junior, Samuel Chaligne (SC Sport) en Gentlemen et Emmanuel Alliot (Emma Compétition) seront également de la partie dans la Nièvre. Candidat au titre, Dorian Guldenfels domine largement la catégorie Junior avec sept victoires en huit départs. Seul Corentin Tierce (Tierce Racing) a été en mesure de le faire chuter sur le Circuit de Spa-Francorchamps. La bataille pour le podium est beaucoup plus animée avec de nombreux prétendants tels que Kévin Jimenez (GPA Racing), Vincent Brunerie (Milan Compétition), Mathieu Lannepoudenx (Milan Compétition), Pierre Tierce (Tierce Racing), Adeline Prudent (Carmine Compétition) et Alexandre Gadois (Autosport GP). Dans ce classement spécifique, chaque point comptera en fin de saison ! Parmi les Gentlemen, Emmanuel Raffin (Autosport GP) et Mickael Carree (TC2M) s’offrent un duel de toute beauté. Les deux hommes se sont déjà échangé plusieurs fois la première place de la catégorie et ils ne sont séparés que de trois points après les deux premiers tiers de la saison. Stéphane Auriacombe (Tierce Racing), très régulier avec cinq podiums, et David Pajot (LMV Sport), déjà vainqueur à deux reprises, sont aussi des prétendants à la plus haute marche du podium chez les plus de quarante ans. Ces deux courses seront à suivre en direct sur renaultsport.com.

PDF - 90.3 ko
Les horaires

B.L.S. – communiqué - @ photo B.L.S.