POUR ANDREA DUBOURG, UN SENTIMENT D’IMPUISSANCE

vendredi 22 juillet 2016 par IMEC

Ph.5805-1

Quinze jours après sa première victoire en Supercar avec la DS 3 RX DAR sur le circuit de Lavaré, Andréa Dubourg s’est battu tout le week-end sur le tracé de Pont-de-Ruan - Saché pour confirmer les performances entrevues début juillet.

Tout juste la victoire de Lavaré digérée que le DA Racing s’est remis en ordre de marche pour continuer le développement de la DS 3 RX DAR. Troisième du classement provisoire du Championnat de France de Rallycross Supercar en arrivant en Touraine, Andréa Dubourg avait la ferme intention de continuer sa progression dans la hiérarchie du Supercar français. Avec, entre autres, deux Top 5 lors des manches qualificatives, il place sa DS 3 RX sur la première ligne de sa demi-finale. Vainqueur de la première partie des phases éliminatoires, Andréa pouvait espérer une nouvelle place sur le podium, voire plus. Après s’être sorti, non sans difficulté, d’un départ tumultueux, Andéra est contraint à l’abandon quelques tours plus tard sur un problème de train avant. Certes, le pilote du DA Racing laisse filer quelques points, mais il reste au contact du trio de tête et de son leader. L’ analyse d’ Andréa :« Il faut reconnaître que le week-end a été très compliqué dans son ensemble. Les évolutions que nous avons apportées sur le châssis nous ont demandé beaucoup de travail de mise au point sur un profil de circuit comme celui de Pont-de-Ruan - Saché. Nous avons beaucoup travaillé sur les départs et nous avons pu voir que la voiture se montrait très réactive avec une très bonne motricité. En finale, je commets une petite erreur dans une corde et je casse le demi-train avant droit de la DS 3, c’est dommage, car je ne pense que nous pouvions aller chercher le podium. Au regard des différents résultats cette saison, on peut voir que le championnat est très ouvert. »

B.L.S. – source DA Racing @ photo Adecom