PAU : LE GRAND PRIX HISTORIQUE AFFICHE COMPLET

mercredi 14 mai 2014 par IMEC

Les moteurs du 73e Grand prix de Pau sont devenus muets, pour laisser la place à ceux des plateaux VHC. Un pari tenu, samedi et dimanche, le Grand Prix de Pau Historique fera le plein. Cinq de ses six plateaux affichent complets, ce qui offrira au public l’opportunité de voir évoluer plus de 200 autos de course historiques. Soit un effectif en augmentation de plus de 20% par rapport à la précédente édition.

Formule 3 Classic : Honorée sous le mode contemporain le week-end précédent, la Formule 3 sera également l’une des vedettes du Grand Prix historique. Et de quelle manière ! Les 36 places disponibles sur la grille de départ des deux courses dominicales sont déjà réservées et une liste d’attente établie pour palier à toute défection. Deux tiers des pilotes engagés évolueront aux commandes de F3 d’avant 1985, et le dernier tiers à bord de Formule Renault pré 1995. Lionel Robert figure parmi ces derniers sur la Martini qu’il pilotait en 1986 ! Au rang des utilisateurs de F3, dont la moitié vient de l’étranger, certains se payeront le luxe d’enchaîner le GP de Monaco et celui de Pau historique à une semaine d’intervalle. Ce sera notamment le cas des Italiens Valerio Leone (March 783), Stefano Garzi (March 773), Angela Grasso (Ralt RT1), des Anglais Nick Taylor (Chevron B38), Geoff Hoodless (Ralt RT1) et des Monégasques Fabrice Notari (Ralt RT1) et Frédéric Lajoux (Chevron B43). Plusieurs pilotes défendront les couleurs régionales, comme Stéphane Incadela, Laurent et Hubert Vallery Masson, Antoine Boucherie, Jean-Christian Darlot, Jean-Charles Monnet, Alain Hondelatte, André Machemy, Pascal Lhermitte ou Bernard Honnorat.

PDF - 290.6 ko
Engagés F3 Classic

Endurance GT : L’endurance d’une heure réservée aux GT d’avant 1977 a elle aussi suscité d’innombrables vocations, puisque pas moins de 42 équipages y sont inscrits ! Le plateau s’annonce ainsi particulièrement varié sur le plan des modèles réunis, mais aussi très international avec quelques sept nations représentées. Parmi les français figurent des pilotes bien connus à Pau, comme Lucien Guitteny avec le Palois Maxime Bochet, associés sur une Alfa Roméo Giulia GTA), ou encore le Gersois Bernard Salam (Porsche 911 3.0 RS). Les spécialistes des courses historiques internationales sont bien entendu en nombre, à l’instar des Anglais Paul Conway (Morgan Plus 8) et John Sheldon (Lotus Elan). D’autres locaux disputeront aussi e cette épreuve, avec l’intention de briller à la maison, à l’exemple de Florent et Michel Cazalot, Frédéric Clot, Daniel Crohen, Jacques et François Tillos.

PDF - 463.6 ko
Engagés Endurance

Formule Ford Historique : Encore un plateau où les places sont chères ! Et cela, avec d’autant plus d’empressement que les fidèles de ce Challenge Formula Ford Historic ont déjà leurs habitudes dans les rues de Pau pour s’y être produits les années précédentes. Les 35 Formule Ford retenues, toutes d’avant 1982, selon la règle de ce challenge offre un large aperçu des plus belles années de cette catégorie en réunissant des monoplaces de près d’une dizaine de constructeurs différents ! Côté pilotes, les Suisses seront présents en force, Alain Girardet, avec sa réplique de l’auto d’’Ayrton Senna, et Pierre-Alain Lombardi en tête, tout comme les régionaux de l’étape, Bugat, Rascagnières, Cantounat, Dubourdieu, et consort emmenés par Laurent Courregelongue.

PDF - 300.7 ko
Engagés Formule Ford

Le plein de Mini : Sur un circuit qui semble taillé pour elles, les turbulentes petites sportives du Trophée Maxi 1000 vont régaler le public. Dans ce plateau qui réunit exclusivement des autos de moins de 1300 cm3 d’avant 1978, les Cooper S vont certainement se partager les premiers rôles aux mains d’éminents spécialistes de la Mini que sont les Gandini, Cassina, Thiéfain, Quirière, etc. Faisant la part belle à la diversité, ce plateau rassemble également de nombreuses autres bombinettes de l’époque : Ginetta, NSU TT, Alpine A110, Marcos, Abarth 1000 TC, Simca CG, Rallye 2, …et même une Trabant !

PDF - 334.7 ko
Engagés Maxi 1000

Les légendes : Pas de Grand Prix de Pau historique sans « Avant guerre » ! A cette heure, la liste des engagés continue de s’allonger dans ce prestigieux plateau, dont une bonne moitié sera constituée de Bugatti 35 et 37. De quoi enchanter les spectateurs du virage de la Gare au Parc Beaumont.

PDF - 276.3 ko
Engagés Légendes

Seven et Caterham : Apparue à la fin des années 50, la géniale Lotus Seven sera présente à Pau sous toutes ses déclinaisons, des plus anciennes aux différentes versions de la Caterham, sa descendante légale. Les premières, réunies sous l’égide du Trophée Lotus partageront leurs courses avec autos du Trophée Maxi 1000, tandis que secondes bénéficieront de leurs propres courses dans le cadre du Challenge Caterham R300. Au total, ce sont plus de 50 Lotus Seven ou Caterham qui prendront possession du circuit. Colin Chapman aurait apprécié ! Les Attia, Anouilh, Martinez ou Réal, Boueix, Dehant défendront les couleurs du Sud-Ouest.

PDF - 338.7 ko
Engagés Caterham
PDF - 79.4 ko
Horaires

B.L.S. - source J. Furet