NOGARO : DE L’ HISTOIRE AVEC LA MINI CLASSIC ET LA FORMULA XL

mardi 9 avril 2013 par IMEC

A Nogaro, depuis plusieurs années les Coupes de Pâques innovent, Racecar, championnat du monde GT etc., pour cette édition deux plateaux de VHC, se sont joints aux plateaux disons traditionnels. Tout d’abord le Trophée Mini-Classic initié par les Palois Philippe Quirière, et Philippe Lalanne (Photo). Le tout nouveau championnat Formula XL qui regroupe des monoplaces devenues obsolètes dans les championnats de F1, IndyCar, FR 3.5 et autres. Pour cette épreuve d’ouverture de la saison, ces deux plateaux n’ont pas été à la hauteur des espérances des organisateurs, car beaucoup d’autos étaient encore dans les ateliers de restauration, ce qui explique le petit nombre de partants. Souhaitons que pour les prochains meetings les grilles soient plus fournies.

Après une intersaison laborieuse, le Mini Classic reprend du service sur le circuit de Nogaro dans le cadre des Coupes de Pâques pour son premier GT FIA Séries. Pour cette première nous attendions plus d’une vingtaine de Minis. Finalement 15 minis seront au départ, ayant enregistrées des défections de dernière minute. La crise et la date y sont peut-être pour quelque chose……Néanmoins c’est dans une ambiance hors du commun que nos Minis évolueront durant 4 jours…...Nombreux seront les spectateurs de tous âges attirés par nos anciennes et surpris par leur efficacité sur la piste. La présence d’un plateau « historique » a été très appréciée par le public. Si la météo a été clémente le dimanche, cela n’a pas du tout été le cas le lundi ou quelques allumages ont été pris en otages par l’humidité.
Retour sur les courses……….

Le samedi pour les qualifications avec une température de 13° les Minis s’élancent pour 25 mn sur une piste humide et piégeuse. Philippe Quirière décroche la pôle devant nos amis anglais Christian Devéreux et un nouveau venu très performant Peter Creweux, qui plus est tout deux habitués à rouler sur le mouillé. Ceux qui n’avaient pas adapté le réglage de la voiture à ces conditions ont été légèrement handicapés.

Dimanche à 11 heures, première course, malgré une température peu élevée le soleil est au rendez-vous et la piste est sèche. Dans ces conditions les premières places seront disputées par les premiers sur la grille durant les 4 premiers tours. En effet dès le départ Laurent Majou 8e sur la grille s’élance et se retrouve 4e au passage à la fin du premier tour. Devant lui C. Devereux et Quirière essaieront de résister mais devront abdiquer au 4e passage. Laurent finira sur la plus haute marche. Derrière Quirière doit céder sa place à un surprenant mais expérimenté Crewes qui monte sur la 3e marche du podium. A noter la belle empoignade entre Romain Rousseau et Steve Jones durant huit tours en embuscade derrière .Jonathan Hartop et Philippe Lalanne ayant lâché prise au 4e tour. William Ward nouveau venu lui aussi d’outre manche se détachera des groupes formés par Stéphane Soulet, Denis Derex, Dominique Rosello et Jacky Tillos. François de Haldat ferme la marche quant à Charles Edouard Rousseau il a abandonné avant la fin.

Pour le lundi, à 10 heures avec la pluie et des températures hivernales, la grille de départ est composée en fonction de l’arrivée de la première course. Tous les ingrédients sont réunis pour une épreuve bien différente de la première. En effet, parti de la première ligne Majou se retrouve malgré tous ses efforts 4e au premier passage, n’étant un pote de la pluie. Ce qui n’est pas le cas de Quirière qui comme les canards aime bien le mouillé et prend la tête au 3e passage. Mais c’est sans compter sur Crewes toujours en embuscade qui lui ravit la plus haute marche dans le dernier tour. Derrière nombreux sont les pilotes confrontés à des problèmes d’allumages ou de buée et qui ne pourront s’exprimer comme il convient.

La Mini Classic se retrouvera à Pau du 10 au 12 mai pour son second rendez-vous de la saison, dans le cadre du Grand Prix Historique.

En Formula XL, deux courses et deux vainqueurs différents, seuls points communs les monoplaces sont des GP 2 2008 de marque Dallara engagées par Signature. Dimanche Philippe Haezebrouk monte sur la plus haute marche du podium, lundi c’est au tour de Philippe Bourgois. Avec seulement six monoplaces dont certaines n’ ont accompli qu’ un tout petit nombre de tours lors de l’épreuve du lundi, ce plateau nous aura laissé sur notre faim.

PDF - 6.2 ko
Classements Trophée Mini Classic

B.L.S. – Communiqué Mini Classic