LAURENTS HÖRR SIGNE LE HAT-TRICK EN MONOPLACE

mardi 21 mars 2017 par IMEC

Monoplaces - Course 1 : Les pendules à l’Hörr : Dominé vendredi durant les deux séances d’essais libres, l’Allemand Laurents Hörr (Dutt Motorsport) prend tout le monde au réveil et décroche la pole position des deux premières courses. Son départ dans la première est parfait, et il boucle le premier tour devant Gilles Hériau (Formula Motorsport) et Moritz Müller-Crepon (Heuri Rennwagen), respectivement 3e et 2e sur la grille, tandis que Simon Mirguet (RC Formula) perd tout le bénéfice de sa 4e place à l’extinction des feux. Avant l’intervention du Safety Car, apparu à quatre tours du terme et qui mène les concurrents jusqu’à l’arrivée, le leader s’est attelé à se construire une avance suffisamment conséquente pour tenir en respect ses plus proches rivaux. Nicolas Melin et Erwin Creed, équipiers chez Formula Motorsport, complètent pour leur part le Top-5, précédant Pietro Peccenini (TS Corse), superbe 6e et lauréat du classement Gentleman. Le champion 2016 de la catégorie devance son meilleur ennemi, « Lebreton », qui le talonne à l’arrivée. Karl Pedraza grimpe quant à lui sur la troisième marche du podium et « Mathieu Mopar » s’impose au championnat B.

Monoplaces – Course 2 Bis repetita pour Dutt Motorsport : On prend les mêmes et on recommence pour cette deuxième confrontation du week-end, mais si Laurents Hörr parvient à répéter sa victoire matinale, son second a cette fois pour nom Moritz Müller-Crepon. Ce dernier ne s’est pas laissé surprendre à l’extinction des feux, tenant en respect 11 tours durant la Formule Renault 2.0 de Gilles Hériau qui s’affirme cette année comme un sérieux prétendant aux titres face à ses rivaux Allemand et Suisse. Nicolas Melin et Erwin Creed ferment une nouvelle fois le Top-5, et Pietro Peccenini reproduit son classement tout en réalisant la passe de deux en Gentleman. « Lebreton » le seconde encore, mais le troisième homme est cet après-midi Grégory Choukroun (Lamo Racing Car). Signalons enfin la belle remontée d’Alexis Carmes, son équipier au sein du team de Laurent Lamolinairie, à qui un Top-10 en Course 1 semblait promis, jusqu’à ce qu’il subisse un problème mécanique à quelques mètres de l’arrivée. Il se classe ici 8e.

Monoplaces - Course 3 : Hörr signe le hat-trick : Laurents Hörr (Dutt Motorsport) conclut invaincu le meeting espagnol en dépit d’une frayeur sous la forme d’un tête à queue, en chauffant ses pneus, dans le tour de formation. Ne semblant pas perturbé par sa pirouette, le jeune allemand conserve les devants au premier virage et creuse l’écart, qui culmine à 12 secondes après quelques tours. Son avance sur Gilles Hériau (Formula Motorsport) fond néanmoins au fil des tours en raison du bris de son échappement qui lui fait perdre de la puissance, mais il sauve l’essentiel, la victoire, pour 2’’284. Reproduisant sa performance de la course 1, Hériau tient pour sa part en respect Moritz Müller-Crepon (Heuri Rennwagen) et, pour 0’’303 s’assure de la 2e place. Nicolas Melin et Erwin Creed (Formula Motorsport), complètent le Top-5 devant Simon Mirguet (RC Formula), tandis que « Lebreton » (Formula Motorsport) prend sa revanche en s’imposant en Gentleman où il précède Pietro Peccenini (TS Corse). Quand on vous disait que le duel entre le Français et l’Italien allait promettre ! Daniel Harout (Lycée Pro d’Artagnan), enfin, prend le meilleur sur Grégory Choukroun (Lamo Racing Car) pour le gain de la troisième marche, et « Mathieu Mopar » fait sien le classement B.

B.L.S. - communiqué @ photo Hugues Laroche