CATERHAM : A DOMICILE ATTIA ET REAL VISENT LE PODIUM

samedi 27 septembre 2014 par IMEC

Le Challenge Caterham R300 regroupe les pilotes les plus expérimentés du plateau. Des voitures identiques, un moteur Ford 2.0l de 175 cv pour moins de 600 kg, le tout sans aucune assistance électronique : le pilotage fait la différence. Avec 30 pilotes sur la grille de départ, où jeunes talents se mêlent aux spécialistes, le Challenge Caterham cultive, depuis 16 ans, l’essence du sport automobile. C’est en 1957 que la Lotus Seven a été conçue par un certain Colin Chapman. Depuis, l’automobile s’est modernisée sous l’appellation Caterham, sans perdre son esprit d’origine qui constitue le culte de la marque. Piloter une Caterham est une expérience unique qui marque au fer rouge. L’esprit de la compétition à l’état pur, la recherche de la légèreté, l’absence de superflu. Venez partager l’expérience Caterham en assistant aux manches sur le circuit de Nogaro et vivez une expérience unique. Après 7 courses disputées, c’est Henri Bizet qui pointe en tête du classement général avec plus de 100 points d’avance sur le second. Derrière rien n’est joué puisque 5 pilotes se tiennent en moins de 80 points. Le Toulousain Frédéric Attia, actuel second du classement général va devoir faire face aux assauts du jeune Timoté Buret. Si Attia a enfin trouvé les réglages parfaits pour sa Caterham, nul doute que les 3360 mètres du circuit de Nogaro favoriseront le spectacle. Nous pouvons d’ores et déjà annoncer que la ligne droite de l’aérodrome sera décisive pour les dépassements grâce au phénomène d’aspiration. La hiérarchie sera bousculée à chaque tour et à tous les étages ! Devant, Jean-Eric Petit, Olivier Massoutre, Philippe Quetaud et Jean-Paul Gobba ne laisseront pas les leaders s’en aller, et vous pouvez compter sur leur détermination pour arracher les places d’honneur. A noter la présence de pilotes locaux : Frédéric Real et Loic Martinez. Si ces derniers ne se sont engagés que 2 fois cette saison, ils sont habitués aux avant-postes. Real a scoré 3 victoires de manche sur 4, il part donc en favori sur ses terres et pourrait bouleverser le classement général.

La formule Caterham Academy : a été lancée pour permettre aux pilotes de débuter en compétition automobile. Un premier pas sur les circuits, un premier départ, un premier dépassement. La catégorie est un véritable pied à l’étrier pour se lancer et se dépasser à moindre coût. Avec des voitures identiques qui développent 120 cv pour moins de 600 kg, cette coupe monotype permet de découvrir le circuit et de performer rapidement. La moindre erreur de pilotage se solde par des dépassements immédiats, ce qui oblige les pilotes à être très précis pour s’imposer. Pour témoigner de l’efficacité du concept, nous pouvons citer Yohan Rossel, le lauréat Rallye Jeune 2014 qui est issu de ce championnat. Actuellement en tête du classement provisoire Citroën Racing Trophy Junior, Yohan Rossel témoigne d’une grande maturité acquise en partie lors de sa saison en 2013 sur la Caterham Academy.
Cette année en Academy, Laurent Waisler s’impose avec 7 victoires sur 8. Véritable épouvantail de la discipline, rien ne semble lui résister. Seul Arnaud Marcoux a réussi à s’emparer d’une 1re place à Magny-Cours, alors qu’Arnaud Mignatelli, a renoué avec le podium au Val de Vienne et reste ainsi dans le coup pour la seconde place. Juste derrière, Marcel Prisi et Jean-Marc Faure ne sont séparés que de 5 points. Tout reste encore possible pour la 4e place, alors que les deux concurrents se rapprochent du podium à chaque manche. Jean-Marc est d’ailleurs passé à deux doigts d’une troisième place au Vigeant, la montée des marches approche !

B.L.S. – Source MFE