AU PAUL RICARD, DE NOUVEAUX PODIUMS POUR LE TEAM AKKKA ASP

mardi 28 juin 2016 par IMEC

La troisième manche de la Blancpain GT Series Endurance Cup a tenu toutes ses promesses en offrant, comme toujours, un magnifique spectacle. Sur les 1000 km du circuit Paul Ricard, course de six heures avec un départ de jour et une arrivée de nuit, le Team Akka - Asp a pu fêter le troisième podium de son équipage AM, Jean-Luc Beaubelique, Maurice Ricci et Gilles Vannelet. L’équipage Pro-AM composé de Daniele Perfetti,, Laurent Cazenave et Michael Lyons termine sixième de sa catégorie tandis que chez les Pro, Tristan Vautier, Morgan Moullin-Traffort et le pilote AMG Renger Van Der Zande ont vu leur course réduite à néant dès le départ. Cerise sur le gâteau le lendemain à l’occasion du Blancpain GT Sports Club. Daniele Perfetti enchaîne deux victoires successives, sur la course de qualification puis la course principale tandis que « Mauro » Ricci conclut dans le top 6.

Le team engageait sur les 1000 km du circuit Paul Ricard pas moins de trois voitures. Aux côtés des habituelles Mercedes-AMG GT3 Pro-AM et AM, Jérôme Policand avait choisi d’aligner une voiture Pro pilotée par un trio de choc composé de Tristan Vautier, Morgan Moulin-Trafford et d’un pilote AMG, Renger Van Der Zande . Un engagement clairement affiché comme une préparation aux prochaines 24 Heures de Spa.

Pour la N°88 confiée aux pros, les essais libres se déroulent plutôt bien avec des chronos dans le top 15 du général. En revanche, les essais qualificatifs n’ont pas la même saveur. Alors que Tristan Vautier s’élance dans son tour rapide, il endommage son splitter avant et n’est crédité que du 35e temps.

Les choses ne vont pas forcément s’améliorer lors de la course. Alors que Renger prend le départ, dès le premier tour, à la suite d’une touchette, il crève le radiateur d’eau. Malgré tout, à 1h30 du damier, Jérôme décide de renvoyer la voiture en piste pour valider la réparation à quelques jours de la troisième manche de la Blancpain GT Series Sprint Cup au Nürburgring. Dans la catégorie Pro-Am, la N°89 se retrouve un peu dans la même configuration que la course de Silverstone. Le trio Daniele Perfetti, Laurent Cazenave et Michael Lyons se maintient pendant quasiment toute la course au pied du podium, entre la quatrième et la sixième place. Malheureusement, lors de la dernière neutralisation, Daniele se retrouve bloqué dans les stands, concède du temps l’équipage termine septième. Pour Jérôme POLICAND, il ne manque pas grand-chose… « Après Silverstone, l’équipage réalise un résultat assez solide. Il ne manque pas grand-chose pour le podium, c’est certain. J’espère que nous pourrons concrétiser avec cette voiture sur les 24 Heures de Spa. »

Du côté de la catégorie AM, le trio de la Mercedes-AMG GT3 N°87, Jean-Luc Beaubelique, Maurice Ricci et Gilles Vannelet poursuit sur sa lancée en confirmant, avec un nouveau podium, la « success story » entamée à Misano voilà deux mois. Les qualifications ne furent pourtant pas de tout repos avec un sixième chrono à la clé et une Mercedes-AMG GT3 un peu lente dans les lignes droites. Un handicap tout relatif puisqu’en course, cet inconvénient sera gommé. Maurice Ricci est le premier à s’élancer pour les 1000 km, soit au maximum 6 heures de course. Jean-Luc Beaubelique enchaîne en assurant un double relais avec le même train de pneus, permettant ainsi d’économiser du temps lors de l’arrêt. La N°87 revient dans le trio de tête. Gilles Vannelet entre alors en piste et comme à son habitude, installe la voiture à la première place. Il faudra attendre les 15 dernières minutes, lors du relais de nuit de "Mauro", pour voir la Mercedes-AMG GT3 céder son leadership au terme d’une belle bagarre et passer sous le damier seulement 8 secondes derrière le vainqueur. Ce nouveau podium, résultat plus que solide, conforte les places de leaders au championnat AM pour l’équipage et le team.

Comme la course Endurance se terminait à minuit le samedi, le dimanche était consacré au Blancpain GT Sports Club. Là aussi, l’ équipe allait faire parler la poudre. Habituel engagé de ce championnat mais indisponible ce week-end, Anthony Pons a du malheureusement déclarer forfait. Malgré tout, le team engage deux Mercedes-AMG GT3 sur l’épreuve, la première pour Daniele Perfetti et la seconde pour « Mauro » Ricci. Les qualifications sonnent la charge avec le quatrième chrono pour Maurice et le cinquième pour Daniele. Sur la course de qualification, Daniele prend un départ relativement prudent mais ne tarde pas à reprendre du terrain pour s’installer à la quatrième place. Alors que le trio de tête se voit pénalisé d’un drive-through pour avoir coupé une chicane, Daniele hérite du commandement et passe le premier sous le damier, il signe son premier succès de la saison. Maurice Ricci, alors troisième au premier passage se voit lui aussi sanctionné pour avoir coupé une chicane et termine au milieu du peloton, 16e.
A l’heure de la course qualificative, Daniele s’élance en pole position, s’impose comme leader dès le premier tour et tient en respect la meute de 30 voitures pendant toute la durée de la course. En signant un deuxième succès consécutif (devant son frère Egidio), Daniele )éalise un superbe week-end ! Pourtant parti d’assez loin sur la grille, "Mauro" ne lâche rien et se bat jusqu’au bout pour conclure à la sixième place.Pour Jérôme Policand, Spa est en ligne de mire. « Le week-end a été très positif pour l’équipe et nous signons trois podiums grâce à nos Gentlemen. Etant la deuxième course la plus longue de la saison, ce meeting était en fait une grosse préparation pour les 24 Heures de Spa, tant pour les équipages que pour le staff technique. Pour la première fois ce week-end, nous avons bénéficié du soutien technique d’HWA et AMG en tant que Performance Team. Dans les prochaines semaines, nous dévoilerons nos équipages pour les 24 Heures mais nous pouvons d’ores et déjà annoncer qu’une de nos voitures sera soutenue par AMG, une première pour le Team. En passant le cap de la mi-saison, le premier bilan est positif avec ce nouveau constructeur. A chaque course, nous avons signé un podium. A présent, c’est en PRO que nous avons pour objectif de faire un résultat. Il viendrait concrétiser tout le travail accompli sur ces nouvelles voitures. »

En attendant les 24 Heures de Spa et leur magie sur le toboggan ardennais, c’est non loin de là, dans le massif de l’Eifel, que les protagonistes de la Blancpain GT Sprint Cup se retrouveront ce week-end pour disputer la troisième manche du championnat sprint sur le circuit du Nürburgring.

B.L.S. - source Akka - ASP @ photos P. Hecq - SRO