UN GOÛT D’INACHEVE POUR LE DA RACING

mardi 13 juin 2017 par IMEC

Première étape scandinave du Championnat du monde FIA de Rallycross, le circuit de Hell est considéré comme l’un des rendez-vous les plus techniques de la saison. Jean-Baptiste Dubourg et Andréa Dubourg ont parfaitement appréhendé cette escale norvégienne.

Tout juste auréolé d’une victoire sur ses terres à Faleyras, Jean-Baptiste Dubourg est arrivé en pleine confiance sur l’impressionnant circuit de Hell. Le pilote du Team DA Racing-Eurodatacar profitait des essais pour se « caler » sur le toboggan norvégien avant de signer le dixième temps de la première qualification, malgré une piste détrempée. Une performance qui démontrait toute l’efficacité du binôme Dubourg-208 WRX. Aux portes d’une qualification en demi-finale, « JB » s’est montré menaçant jusqu’au bout pour accrocher un Top 12 bien souvent réservé aux constructeurs engagés officiellement. Quinzième de cette escale norvégienne, Jean-Baptiste rajoute de précieux points au classement mondial.

Avec seulement cinq courses au programme, le Championnat d’Europe FIA de Rallycross Supercar ne demande aucune erreur. Dans le rythme des pilotes pour se qualifier en finale, Andréa Dubourg grillait son « joker » à Barcelone pour le premier rendez-vous de la saison. Impatient d’oublier cette déconvenue, après deux mois sans compétition, le pilote de la DS 3 RX devait composer avec une voiture particulièrement capricieuse qui ne permettait pas à Andréa de défendre ses chances. Les modifications apportées dimanche laissaient un goût amer au pilote girondin, en mesure de se qualifier en demi-finale, qui se contentait d’une seizième place.
Les réactions de Jean-Baptiste : « C’est sûr, c’est difficile de ne pas avoir atteint le stade des demi-finales, mais nous ne devons pas avoir de regrets ce week-end ! Samedi, dans des conditions délicates sur une piste grasse avec l’arrivée de pluie, nous avons pu démontrer notre pointe de vitesse. Dimanche, malgré une grosse attaque sur une piste sèche et des temps au tour proche du Top 5, nous ne sommes pas parvenus à rentrer en demi-finale. Nous ne sommes vraiment pas loin de notre objectif, le travail sera récompensé, j’en suis sûr ! »
Celles de Andréa : « Le résultat n’est pas à la hauteur de nos objectifs. Nous savons que nous avons les moyens de rentrer dans le Top 12 pour accéder aux phases finales et malheureusement nous avons compromis nos chances dès la première journée. Les réglages adoptés dimanche nous ont permis de retrouver des chronos plus performants. Mais, en me retrouvant pris dans le trafic de la Q4, je n’ai pas pu confirmer ces résultats... Plus que le classement final du Championnat d’Europe FIA de Rallycross Supercar, je suis impatient de retrouver le circuit d’Holjës en Suède ! »

B.L.S. – communiqué @ photo JKR/DAR