JEAN-PHILIPPE BELLOC REPART POUR UN TOUR

lundi 13 mars 2017 par IMEC

Après une première saison en Blancpain GT Series Sprint Cup très encourageante et de surcroît récompensée par la 3e place du classement général final dans la catégorie Pro-Am au volant de la Mercedes-AMG GT3 engagée par l’écurie Akka-Asp, Jean-Philipe Belloc et son équipier Christophe Bourret ont décidé de récidiver en 2017 afin de mettre à profit l’expérience acquise à l’occasion de la saison passée. Quelques explications et les ambitions de Jean-Philippe Belloc :’’C’est avant tout une grande satisfaction de conserver la confiance de Christophe et de l’écurie de Jérôme Policand pour une nouvelle saison. Avec Christophe, nous vivons une formidable aventure humaine et sportive qui a débuté en 2010. Ensemble, nous avons vécu de belles expériences et obtenu de bons résultats qui ont permis à mon équipier de développer son talent et son potentiel. En 2015, nous sommes passés de l’Endurance au Sprint avec le GT Tour. Puis, ce championnat prenant une orientation qui ne correspondait plus à nos attentes, nous avons suivi l’écurie AKKA-ASP qui s’engageait en 2016 en Blancpain GT Series Sprint Cup. Il s’agissait pour nous d’une nouvelle saison de découverte : nouveau championnat, nouvelle voiture, nouveaux circuits, nouveau règlement, nouvelle concurrence… Aussi, nous souhaitions poursuivre en 2017 sur des bases connues et ainsi mettre à profit tout ce que nous avons appris la saison dernière. Cette précieuse expérience devrait nous permettre de poursuivre notre progression et prétendre à des résultats encore meilleurs face à une concurrence qui sera tout aussi rude que la saison passée tant le Blancpain GT Series Sprint Cup s’inscrit comme le championnat le plus compétitif de sa catégorie. Nous allons donc entamer la saison à Misano (Italie), manche d’ouverture que nous avions manqué en 2016 en raison de l’accident de ski de Christophe. Il s’agira par conséquent d’un circuit que nous allons découvrir. Nous irons ensuite à Brands Hatch (Royaume-Uni) où nous pourrons nous appuyer sur l’expérience de 2016. Puis, direction Zolder (Belgique) qui constitue l’une des nouveautés du calendrier 2017. Pour y avoir déjà couru, ce n’est pas un tracé que j’affectionne particulièrement. Personnellement, j’aurais préféré que nous allions à Zandvoort (Pays-Bas), circuit plus excitant, qui avait été une possibilité envisagée par les organisateurs. Nous retournons ensuite sur le Hungaroring (Hongrie), théâtre de notre première victoire en Sprint la saison passée. Enfin, nous achèverons la saison sur le Nürburgring (Allemagne) où nous courrons sur le tracé habituellement utilisé par le DTM (Championnat Allemand de Voitures de Tourisme), très technique et vraiment taillé pour le Sprint. Voilà pour ce qui concerne les circuits au calendrier 2017. Comme je l’évoquais plus tôt, Christophe et moi sommes vraiment satisfaits de poursuivre ainsi notre collaboration entamée en 2014 avec l’écurie AKKA-ASP de Jérôme Policand, notre ingénieur François Gagneux et la même équipe technique. Nous sommes également ravis de repartir avec la Mercedes-AMG GT3 que nous connaissons bien désormais et que nous allons pouvoir optimiser davantage et plus rapidement sur chaque circuit. Débuter cette nouvelle saison dans ces conditions, en sachant que nous devrions être beaucoup plus compétitifs, est vraiment excitant. Nous aurons davantage de pression, mais cela est très motivant pour moi et pour Christophe qui va poursuivre sa progression et dévoiler encore davantage son potentiel avec l’ambition de devenir l’un des meilleurs pilotes amateurs du championnat. Quant aux 24 Heures du Mans 2017, je suis pour l’instant disponible pour un volant de pilote ’’Silver’’…

’’En attendant, bonne route à tous avec la prudence et la vigilance requises. Nos départementales, nationales et autoroutes ne sont pas des circuits. Respectons la vie des autres, ainsi que la nôtre ! La sécurité routière est l’affaire de tous !’’

Aujourd’hui et demain, les essais officiels se déroulent sur le circuit Paul Ricard.

J. Ph. Belloc