JEAN-BAPTISTE DUBOURG LEADER PROVISOIRE DU TROPHEE ANDROS

mercredi 25 janvier 2017 par IMEC

A l’issue d’un week-end riche en intensité, Jean-Baptiste Dubourg a repris les commandes du Trophée Andros avant l’ultime course prévue le week-end prochain sur le circuit de Super-Besse en Auvergne. De retour sur la glace, Andréa Dubourg a démontré que l’on pouvait compter sur lui, tout comme Emmanuel Moinel en Elite.

Jean-Baptiste Dubourg en tête du Trophée Andros

Dans l’obligation de réagir après avoir concédé des points au leader provisoire du Trophée Andros, Jean-Baptiste Dubourg savait qu’il devait prendre la mesure du tracé atypique de Lans-en-Vercors. D’entrée dans le bon tempo, le pilote de la Clio 3 est monté en puissance tout le long de la journée pour prendre la troisième place de la course 1 après la décision du Collège des commissaires sportifs (Déclassement de Jean-Philippe Dayraut). Remonté à bloc, « JB » Dubourg se montre encore plus incisif lors de la course 2 en remportant la première manche qualificative avant de s’élancer depuis la première ligne de la finale. Malgré la pression d’Olivier Panis, le pilote du DA Racing parvient à signer le meilleur temps au tour de la finale pour préserver sa deuxième place. Une performance qui lui permet de repartir de Lans-en-Vercors en tête du Trophée Andros avec 17 points d’avance sur son principal poursuivant. Les réactions de J.B. : « Une fois de plus, nous avons connu un week-end de folie sur le circuit de Lans-en-Vercors, cette épreuve réserve toujours son lot de surprises. Nous sommes arrivés avec deux points de retard sur le leader et nous repartons avec une avance de 17 points, c’est une très bonne opération comptable. Notre principal objectif était de finir devant Jean-Philippe Dayraut sur les deux courses pour lui prendre un maximum de points. Nous y sommes parvenus avec une troisième place dans la course 1, puis une deuxième dans la suivante à l’issue d’une finale intense face à Olivier Panis, qui m’a mis la pression tout en restant très correct. Je ne suis pas du genre à compter les points, je n’ai ni perdu, ni gagné le Trophée Andros, il faut simplement rester concentré, car rien n’est joué. »

Le retour d’ Andréa Dubourg

De retour sur la glace du Trophée Andros après une apparition à Val-Thorens, Andréa Dubourg était impatient de retrouver l’habitacle de la Clio 3. Pris dans le jeu d’une piste en constante évolution, le pilote du DA Racing a tout tenté pour se rapprocher des plus rapides. Andréa en a également profité pour remonter de précieuses informations à Jean-Baptiste Dubourg, en lutte pour la victoire finale sur le Trophée. Huitième de la première course, Andréa a éprouvé plus de difficultés lors de la deuxième course en prenant la douzième place après un tête à queue en finale. Du plaisir pour Andréa : « Quel plaisir de retrouver les sensations du pilotage sur un circuit comme celui de Lans-en-Vercors. Je savais que le niveau de la catégorie Elite Pro était très relevé et cela s’est confirmé un peu plus ce week-end. Les résultats de la première journée sont satisfaisants, en revanche, je suis un peu plus déçu de la deuxième journée, j’ai commis quelques erreurs en manche qualificative et en finale qui ne m’ont pas permis de valider un meilleur résultat, j’aurai préféré terminer mon week-end sur une note plus positive. »

Déterminé après ses déceptions d’Isola 2000 et de Serre-Chevalier, Emmanuel Moinel avait la ferme intention de marquer de précieux points dans une catégorie Elite particulièrement relevée cette saison. Neuvième de la première journée après avoir remporté la « petite » finale, agrémentée du meilleur temps au tour, le pilote du DA Racing a haussé le rythme samedi soir en marquant les points de la huitième place. Un résultat qui permet à « Manu » de se rapprocher de la huitième place au classement provisoire. Emmanuel a du se remettre en question : « Les conditions étaient particulières ce week-end avec une piste en évolution constante, il fallait se remettre régulièrement en question pour comprendre le grip du circuit. Nous avons beaucoup travaillé avec le staff technique du DA Racing, ce qui m’a permis de mieux appréhender ces conditions particulières. Il ne reste plus qu’une course à Super-Besse pour offrir un nouveau podium à l’équipe en Elite. »

B.L.S. - source et @ photo PAB/DAR