GT FFSA : NARAC, ARMINDO ET SOFREV ASP CHAMPIONS 2014

mardi 28 octobre 2014 par IMEC

Cayrole, Santamato montent sur la 2e marche du podium de la course 1

La dernière représentation du GT Tour 2014 avait lieu le week-end dernier sur le circuit Paul Ricard. Plusieurs disciplines n’avaient pas encore désigné leurs champions, à l’exemple du GT FFSA. En arrivant dans le Var plusieurs équipages peuvent prétendre décrocher le titre, avec des cartes brouillées par l’ handicap temps, plus ou moins long suivant les résultats obtenus lors des précédentes courses (1). Un système qui enlève une certaine visibilité pour les spectateurs pas trop au fait du règlement, mais qui a le mérite de maintenir le suspens jusqu’à la dernière course.

Samedi, la Ferrari 458 N°1 Sofrev ASP de Philippe Giauque prend le meilleur envol et garde la commandement jusqu’au passage du relais à Morgan Moullin - Trafford qui ressort des stands en 8e position, il va remonter jusqu’à la 3e place. Pendant ce passage dans les stands Fabien Barthez, Grégoire Demoustier (Ferrari 458 N°22 Sofrev ASP) et Ange Barde, Olivier Grotz (Ferrari 458 N° 888 Team Duqueine) prennent la tête pour quelques tours, avant elles aussi de s’arrêter et laisser la 1e place à Nicolas Armindo qui relaie Raymond Narac (Porsche 911 GT3R N°76 Imsa Performance). Une place qui sera celle occupée à l’issue des 38 tours. Le Palois Eric Cayrolle avec Arno Santamato (Ferrari 458 N°3 Sport Garage) qui occupe la 10e position à la fin du premier tour revient tour après tour vers le haut du tableau pour prendre la seconde place, devant Giauque, Moullin-Traffort.

Le fait marquant de cette première épreuve dominicale sera l’élimination en tout début de course de la BMW Superspor,t engagée par Solution F de Jean-Philippe Belloc, Stéphane Pourquie (2), violemment percutée par l’ Audi N° 44 de Sainteloc Racing.

Le SoFrev ASP remporte le Trophée Team

Dimanche, avant la dernière course de la saison, seuls trois concurrents peuvent prétendre décrocher le titre. Mike Parisy, Henri Hassid (Audi R8 N°51 Sébastien Loeb Racing) 7e la veille, possèdent 161 points, à quatre longueurs derrière Narac, Armindo et les 5e de la première course, David Hallyday, Grégory Guilvert (Audi R8 N°42 Sainteloc Racing) 153 points. Au feu vert, Anthony Beltoise associé à Roland Berville (Audi R8 N°50 Sébastien Loeb Racing) prend le commandement, mais devra rapidement céder sa place à Moullin-Traffort qui mène le bal jusqu’au passage de relais, une place prise ensuite par Soheil Ayari, Jean-Claude Police (Ferrari 458 N°9 team Duqueine) et enfin jusqu’au drapeau à damier par Gilles Vannellet, Enzo Guibbert (Ferrari 458 N°4 Sport Garage), devant celle de Sofrev ASP N°10 d’ Eric Debard, Olivier Panis et l’ Audi d’ Hallyday, Guilvert. Narac, Armido 5e remportent le titre avec une Porsche qui n’était pas donnée favorite sur le papier, au milieu de la meute de Ferrari et d’ Audi. Un titre qui échappe à Parisy, Hassid ayant écopé d’une pénalité de 30 secondes pour ne pas avoir effectué un drive through. Ces derniers prennent la 2e place avec seulement deux petits points de retard sur les leaders. Hallyday Guilvert complètent le podium.

Pierre Hirschi, Thomas Nicolle (BMWZ4 Classic & Modern Racing) remportent la Coupe de France avec 2 points d’avance sur Gilles Duqueine, Philippe Colancon (Ferrari 458 Team Duqueine. Gilles Lallement (Audi R8 Sainteloc) monte sur la 3e marche du podium.

La seconde place de Panis, Debard permet à l’équipe de Jérôme Policand de remporter pour la deuxième année consécutive le Trophée Team. Elle prècède le Sébastien Loeb Racing et Imsa Performance Matmut.

PDF - 113.8 ko
Course 1
PDF - 111.1 ko
Course 2

(1)Voir ici : http://www.actumecanique.com/spip.php?article3482

(2) Voir ici : http://www.actumecanique.com/spip.php?article4334

B.L.S. @ photos O. Lalanne