DIRECTION BARCELONE POUR LE CHAMPIONNAT DE FRANCE DES CIRCUITS

vendredi 29 septembre 2017 par IMEC

Pour son cinquième et avant-dernier rendez-vous de la saison, le Championnat de France FFSA des Circuits s’offre un déplacement prestigieux sur le Circuit de Barcelona-Catalunya, théâtre du Grand Prix d’Espagne de Formule 1.
Trois semaines à peine après une escale à Nevers Magny-Cours riche en émotions et rebondissements, la compétition reprend déjà ses droits pour les concurrents du Championnat de France FFSA GT – GT4 European Series Southern Cup, du Championnat de France F4 et de la Porsche Carrera Cup France. Avec 38 GT4 attendues en terres catalanes, dont la toute nouvelle BMW M4 GT4 by BMW Motorsport, le FFSA GT s’apprête à établir un nouveau record en cette saison du renouveau. Les jeunes pousses de la F4 ne seront pas en reste, eux qui abordent leur troisième voyage transfrontalier après de belles épopées à Monza et Spa-Francorchamps plus tôt dans la saison. Enfin, les as de la Porsche Carrera Cup France en découdront avec leurs homologues de la Porsche GT3 Cup Challenge Benelux pour former un plateau de gala de l’autre côté des Pyrénées.

Championnat de France GT : Après un meeting de Nevers Magny-Cours qui a complètement rebattu les cartes dans les catégories Pro-Am et AM, les stars du Championnat de France FFSA GT – GT4 European Series Southern Cup se retrouveront à Barcelone pour un rendez-vous exceptionnel. Pour sa cinquième et avant-dernière manche de la saison, le FFSA GT se produira en effet dans le cadre prestigieux du Festival de la Velocidad de Barcelona, qui sert d’écrin à la grande finale 2017 de la Blancpain GT Series Endurance Cup et du Blancpain GT Sports Club. Ce ne sont pas moins de 38 voitures de course GT4 qui s’apprêtent à rugir au cœur du théâtre du Grand Prix d’Espagne de Formule 1.

En PRO-AM, les nouveaux leaders du classement, Robert Consani et Benjamin Lariche (Ginetta G55 GT4 Speed Car n°8) arrivent en terres catalanes avec 15 points d’avance sur le Palois Mike Parisy-Gilles Vannelet et la Porsche Cayman Clubsport MR GT4 n°30 du CD Sport basée à Bergerac. Très réguliers depuis le début de saison, les deux équipages peuvent chacun s’appuyer sur une voiture sœur à même de s’intercaler devant leurs rivaux : la Ginetta n°444 de Philippe Salini et Gaël Castelli, sixième au classement Pilotes, pour Speed Car, et le Cayman n°31 du Toulousain Morgan Moullin-Traffort et David Hallyday chez CD Sport. D’autres concurrents pourraient toutefois venir jouer les arbitres de luxe, à commencer par Julien Piguet et Frédéric Johais, fraîchement auréolés d’un joli doublé à Nevers Magny-Cours avec la BMW Ekris M4 GT4 n°9 du BMW Team France. Citons également les Porschistes Steven Palette et Henry Hassid de l’écurie Martinet By Alméras (Cayman n°18), troisièmes au championnat juste devant Piguet-Johais, après un nouveau podium dans la Nièvre. L’autre grande attraction du meeting barcelonais résidera dans les débuts en FFSA GT de la toute nouvelle BMW M4 GT4 sous les couleurs du Schubert Motorsport, célèbre écurie allemande qui jouit d’un partenariat étroit avec le constructeur bavarois. Au volant, on retrouvera deux jeunes espoirs du BMW Motorsport Junior Programme : l’Allemand Dennis Marschall et la Néerlandaise Beitske Visser. Avec Cora Schumacher engagée dans la catégorie AM sur le Cayman n°20 du Besagroup Racing Team, elle seront les deux premières femmes pilotes à concourir en GT4 Sud cette saison.

Dans la catégorie AM, invaincu depuis Dijon-Prenois, Stéphane Tribaudini s’est emparé des commandes du classement Pilotes à Nevers Magny-Cours. Le Niçois, venu au sport automobile par le biais du jeu vidéo, sera de nouveau associé à Michaël Petit sur la Ginetta CMR n°111. Avec 31 points d’avance sur ses coéquipiers Fabien Michal et Georges Cabanne (Ginetta CMR n°666), Tribaudini pourrait être mathématiquement assuré du titre dès Barcelone s’il parvient à faire grimper l’écart au-delà des 50 unités. Côté Teams, la situation est encore plus favorable pour l’écurie de Charly Bourachot, qui devance les Gersois du Vic’Team Paul et Jean-Philippe Lamic de 70 longueurs. CMR compte par ailleurs deux autres représentantes dans la catégorie AM avec les Ginetta n°65 de Alain Grand et du Palois Didier Moureu) et n°999 Sylvain Debs-Gwenaël Delomier. Ils seront toutefois nombreux à vouloir empêcher un double couronnement anticipé, au premier rang desquels figurent Paul et Jean-Philippe Lamic. Dominateurs en première moitié de saison, le duo fraternel de la Ginetta Vic’Team n°54 a glissé dans la hiérarchie suite à un week-end nivernais marqué par la malchance.

Championnat de France F4 : Pour leur dernière sortie sur le sol européen, les jeunes concurrents du Championnat de France F4 devraient à nouveau être comblés. En effet, ils se retrouveront pour la sixième manche de la saison du 29 septembre au 1e octobre sur le célèbre circuit de Barcelona-Catalunya, qui accueille chaque année la Formule 1 notamment. Figurant au rang des prestigieux tracés, cette piste inaugurée il y a plus de 25 ans n’a subi que quelques changements qui n’altèrent en rien son ADN. Ce circuit fait de longues lignes droites et de virages variés semble être un passage obligé pour tous pilotes et ceux de F4 ne dérogeront pas à la règle ce week-end.

Au premier rang d’entre eux figureront notamment Arthur Rougier et Victor Martins. Les deux pilotes devraient avoir le mêm2 objectif, celui de signer de nouvelles victoires. Troisième au général à l’issue de la dernière manche à Magny-Cours où il avait brillé, Charles Milesi arrivera avec la ferme intention de continuer sur cette lancée. À l’affut au sein du Top 5, Pierre-Alexandre Jean qui avait signé la pole

Au premier rang d’entre eux figureront notamment Arthur Rougier et Victor Martins. Les deux pilotes devraient avoir le mêm2 objectif, celui de signer de nouvelles victoires. Troisième au général à l’issue de la dernière manche à Magny-Cours où il avait brillé, Charles Milesi arrivera avec la ferme intention de continuer sur cette lancée. À l’affut au sein du Top 5, Pierre-Alexandre Jean qui avait signé la pole l’an passé à Barcelone tentera de réitérer cette bonne performance. Il faudra aussi compter sur Stuart l’an passé à Barcelone tentera de réitérer cette bonne performance. Il faudra aussi compter sur Stuart White, le pilote sud-africain, qui semble en avoir encore sous la pédale. Au 6e rang du classement provisoire, Christian Muñoz a sans nul doute les moyens de venir jouer les trouble-fête. Avec un podium décroché à Monza, le pilote colombien tentera à nouveau d’y accéder à Barcelone. Ses poursuivants, Florian Venturi et Marvin Klein espèreront se maintenir dans le peloton de tête en réalisant de bonnes performances ce week-end. Derrière, les places sont chères et les écarts très faibles. Hugo Chevalier et Jean-Baptiste Mela, respectivement aux 9e et 10e rangs, pourraient montrer la marche à suivre, eux qui ont déjà roulé l’an passé sur ce tracé.

Javier Gonzalez et Thomas Drouet sont quant à eux aux portes du Top 10 mais leur combativité devrait prendre le dessus et ils devraient donner le meilleur d’eux-mêmes pour grappiller quelques points. Les deux pilotes belges, Amaury Cordeel et Ugo de Wilde, continueront de progresser sur un circuit qu’ils retrouveront sûrement dans les années à venir. Après des débuts très prometteurs, Pierre-Louis Chovet et Noah Watt retrouveront le chemin des circuits pour leur deuxième meeting de la saison. Ils pourront prendre la température de la piste dès le jeudi avec une séance d’essai. Séance qui sera aussi bénéfique pour Antoine Horemans qui était déjà présent à Spa-Francorchamps. Enfin, Adam Eteki, pilote de karting, fera ses débuts ce week-end en F4, en vue de préparer la saison 2018.

Porsche Carrera Cup France : Comme à Spa-Francorchamps et au Mans, la vingtaine de concurrents de la Porsche Carrera Cup France sera rejointe par des engagés de la Porsche GT3 Cup Challenge Benelux. Au total, 37 pilotes sont attendus sur la grille de départ de la manche espagnole, cinquième des six rendez-vous du calendrier 2017. Avec 88 points encore à distribuer et trois pilotes en seulement 20 points, la conquête du titre est entrée dans un long sprint. Qui succédera à Mathieu Jaminet, aujourd’hui Jeune Professionnel chez Porsche Motorsport ? Vainqueur de cinq des sept courses disputées depuis le début de l’année, Julien Andlauer (Martinet by Alméras) fait figure de favori. Mais la régularité de Joffrey de Narda (Sébastien Loeb Racing), avec cinq podiums et un succès lors de la seconde manche de Magny-Cours, et la pointe de vitesse de Florian Latorre (Martinet by Alméras), cinq pole positions consécutives – série en cours –, sont de grands atouts pour faire chuter le leader du classement. Derrière le trio de tête, Vincent Beltoise (Saintéloc) reste mathématiquement dans la course au titre. Mais avec 39 points de retard, il va devoir réaliser un sans-faute à Barcelone pour espérer conserver ses chances lors des finales sur le Circuit Paul Ricard. Au cinquième rang, Valentin Hasse-Clot (Sébastien Loeb Racing) est également en tête du classement des Rookies, devant Antoine Jung (Team 85), Ayhancan Güven (Attempto Racing), Enzo Samon (Saintéloc) et Lucile Cypriano (Racing Technology). Ces espoirs du sport automobile français – Enzo Samon fêtera son 17e anniversaire à la veille des essais qualificatifs – sont déjà bien impliqués dans les luttes au classement général. Antoine Jung et Valentin Hasse-Clot sont déà montés sur le podium scratch ! Dans le Championnat B, un match à trois est aussi en train de se dessiner. Avec trois victoires, Christophe Lapierre (Sébastien Loeb Racing) devance Nicolas Misslin (Martinet by Alméras), deux succès, et Roar Lindland (Sébastien Loeb Racing), une victoire. Les trois pilotes se tiennent en dix-neuf points. La catégorie verra le retour du Norvégien Egidio Perfetti (Mentos Racing) et du Turc Ümit Ulku (Toksport WRT), aux côtés des Thomas Nicolle (Tsunami RT), Stéphane Denoual (Martinet by Alméras), Howard Blank / Yannick Mallegol (RMS). M Tech s’ajoute également à la liste des habitués de la Porsche Carrera Cup France avec deux Porsche 911 GT3 Cup confiées aux Suédois Thomas Karlsson et Magnus Öhman, actuellement dans le top 10 de la Porsche Carrera Cup Scandinavia. Afin de trouver l’un des futurs pilotes du peloton des rookies la saison prochaine, Porsche France et ses partenaires proposent une nouvelle opération de détection du 10 au 13 octobre pour désigner le prochain Espoir Porsche Carrera Cup France. Deux jours de tests permettront de dégager un lauréat qui bénéficiera d’une importante dotation financière et d’un programme de soutien pour participer à la Porsche Carrera Cup France 2018. Les inscriptions sont ouvertes.
PDF
B.L.S. – communiqué @ photo SRO