CE WEEK-END, LES DERNIERS LAURIERS SERONT DISTRIBUES A FALEYRAS

mercredi 27 septembre 2017 par IMEC

Ce week-end, le dernier rendez-vous à Faleyras.

Du jamais vu, un seul champion est connu avant d’aborder la dernière épreuve de la saison. Accrochez-vous, le mythique tracé de Faleyras vous donne rendez-vous dans un cadre idyllique dans lequel les pilotes du championnat et de la coupe de France d’Autocross et de Sprint-Car vont vivre l’enfer. Seul Vincent Mercier est déjà titré dans la division Buggy 1600, ainsi les couronnes nationales attendent leur tête dans huit catégories. De plus, la présence de quelques personnalités de deux champions de France de Rallycross devrait permettre à la grande famille du Tout Terrain Français de se retrouver ce week-end.

Super Buggy : véritable coup de théâtre dans cette division. En effet, David Schwinnen a repris le commandement des opérations à l’issue de la dernière épreuve qui se jouait pourtant au milieu des Européens. Il occupe désormais la tête du classement général. Pour sa dernière année au sein du championnat de France avant de s’engager vers l’Europe, le Meusien pourrait bien finir cette saison avec une couronne sur la tête. Sébastien Dindeleux, multiple Champion de France a trébuché à Saint Igny de Vers mais est capable de finir par l’emporter. Il accuse 15 point d’écart sur le nouveau leader. François-Xavier Bivaud malgré les soucis mécaniques connus cette saison pointe à une jolie troisième place au classement général après sa première victoire en championnat de France à St Igny. Dans cette division, il faudra suivre avec attention les débuts attendus Jérôme Helin, préparateur moteur mais aussi pilote de rallye tout terrain à succès au volant du mythique Altec de Roger Calvet. Champion de France en titre, Germain Bouce s’offre une pige à Faleyras et réfléchit à son programme 2018 tandis que Jean-Philippe Dayraut retente l’expérience en Super Buggy au volant de la machine ayant remporté la finale du Championnat d’Europe, l’Alfa Racing de Johnny Feuillade.

Super Sprint : ça sera la division reine de Faleyras. En effet, Vincent Priat est en passe de rejoindre le record de son idole de toujours David Béziade, à savoir décrocher une cinquième couronne nationale. Dans cette division qui ne laisse pas de place à l’amateurisme, Vincent Priat fait déjà figure d’OVNI de la discipline. Vous l’aurez compris, les qualificatifs manquent toujours pour qualifier le Girondin qui pourrait bien décrocher la couronne sur une nouvelle victoire cette saison. Le Breton, David Méat est le seul à encore pouvoir tenter quelque chose mais il va devoir se cracher dans les mains pour combler son retard sur le Girondin. Paul Matthieu Fauconnier pointe pour le moment à la troisième place mais va devoir lui aussi cravacher pour y rester. Il se retrouve sous la menace d’Alban Vigot, Cyril Le Brun, Loïc Maulny.

Buggy 1600 : Vincent Mercier est le nouveau champion de France de la Buggy 1600, désormais double champion en titre de la discipline. Pour autant, il n’aura pas eu l’occasion de briller lors du dernier rendez-vous de St Igny qui comptait aussi pour le championnat d’Europe. La lutte pour la deuxième place fera rage opposant Gilles Labrosse et le Toulousain Thomas Christol seulement séparé par 9 points. Aussi et surtout, sa troisième place à St Igny en championnat d’Europe et sa victoire en championnat de France permet à Tony Feuillade de se relancer dans la course pour rejoindre le podium final. Ancien Champion de France d’Autocross et de Rallycross, Alexandre Theuil va reprendre place au volant d’un Buggy ce week-end. Au volant d’un châssis Propulsion, il se rappellera aux belles heures du buggy quatre motrices. Plus jeune Champion de France de Rallycross, Firmin Caddedu sera lui aussi au départ de cette épreuve, que de chemin parcouru pour cet ancien « gamin de la junior sprint » qui fera rêver les plus jeunes.

Maxi Tourisme : le duel entre Jacques Moniot au volant de sa Nissan Micra et Nicolas Dubernet au volant de sa Clio III sera palpitant tout au long des deux jours. Avec seulement 18 point d’écart, Nico peut encore l’emporter. Une chose est sure, la pression sera folle sur les épaules du Girondin qui sera dans son jardin et devra tout faire pour ne pas décevoir son public. Cyril Coué pointe actuellement à la troisième place du classement avec 404 points soit 102 points de retard sur Nicolas Dubernet. En revanche, sa troisième place n’est pas complètement acquise. En effet, si Emmanuel Fillippa continue sur sa lancée de podium, il pourrait bien venir chahuter le Breton. Christophe Rigaudière sera là pour continuer le developpement de sa diabolique Volkswagen Polo avec le moteur Compresseur, tandis qu’Anthony Lanoé, ancien champion de France de la discipline, nous revient pour une pige au volant de sa VW Polo.

Sprint Girls :Elisa Chevillon connaît bien la pression de ces dernières épreuves du calendrier. Championne de France en titre, la Vendéenne va devoir se méfier de Véronique Dufour, en embuscade pour le titre, toujours très à l’aise sur le tracé Girondin. D’autant plus, que comme par le passé, elle aura à cœur de faire gagner le Fouquet à domicile. Aussi et surtout, il faudra se méfier de Nadège Despériez, l’explosive Girondine ne sera qu’à quelques kilomètres de son domicile, elle n’accuse qu’une petite unité de retard sur Véronique Dufour et 21 sur l’actuel leader. Corinne Edmond nous a impressionné tout au long de la saison au volant de sa nouvelle monture, elle a encore la possibilité de rejoindre le podium final. Lolita Christol raccroche la junior Sprint pour la dernière et aimerait bien suivre l’exemple de son aînée, Jessie Murat, formée à l’école de la Junior Sprint, vainqueur du dernier rendez-vous à Is sur Tille.

Maxi Sprint : accrochez-vous ! Deux hommes sont à la lutte, tout aussi motivés l’un que l’autre pour décrocher le graal. Le premier d’entre eux, Tristan Fauconnier a l’ascendant psychologique sur son dauphin au classement général. Pour autant, les 14 points qui le séparent de Steven Lecoint ne lui permette pas d’être intouchable. Ce dernier ne laissera rien au hasard et mettra toutes les chances de son côté pour atteindre son objectif. Ce duel ne devra pas pour autant occulter le reste de la troupe et notamment Arnaud Fouquet, vainqueur de la coupe de France en 2016, qui pointe pour l’instant à la troisième place mais pourrait bien l’emporter pour la dernière de la saison à domicile. Pour sa première année dans cette division, le transfuge de la junior sprint, Florian Guilliny arrivera en occupant la quatrième place du classement général pour ce qui pourrait bien être sa dernière course en Maxi Sprint après les superbes performances qu’il a laissé entrevoir en Buggy 1600 lors des dernières épreuves régionales.

Buggy Cup :5 points d’écart, autant dire rien du tout entre les deux hommes forts de la discipline. Thomas Raulet continue de dominer cette division, tandis que Jimmy Verrier s’affirme comme un sérieux concurrent. Jérôme Plantier est à 19 points du leader et 14 de Jimmy Verrier. Si vous imaginez que la lutte va avoir lieu entre ces trois hommes, vous faites fausse route. En effet, Aurélien Daumain, le Bigourdan Benoît Buisson, Théo Lavenu, Jean Louis Marsollier ou encore ou le Montalbanais Julien Prieur pourraient bien l’emporter tandis que Manuel Sanchez, à domicile sera à surveiller comme l’huile sur le feu.

Tourisme Cup : Noam Lagarde est en route pour sa neuvième couronne nationale. L’octuple vainqueur de la coupe de France domine cette division, mais son mental de gagnant fera qu’il mettra tout en œuvre pour finir sur une victoire. Patrick Pollet, son dauphin au classement a bien conscience que Noam file tranquillement vers un nouveau titre, pour autant, faites-lui confiance, il ne fera rien pour lui rendre la tâche aisée. Lionel Quère, le Gersois Jérôme Tessanier, le second Bigourdan Roger Buisson, Claude Panneau seront là pour tenter de laisser un goût amer à Noam tandis que la Famille Ladépêche évoluera à domicile.

Junior Sprint : Valentin Bourdini, le Manceau, sauf catastrophe est quasi assuré du titre. Il retrouvera Thibault Martinet son dauphin au classement provisoire, lui-même sous la menace de Quentin Dutheil. Dernier Vainqueur, le Lotois Nathan Grassies fera tout pour conclure en beauté et marquer les esprits, tandis que Gauthier Sahry sera à domicile et aimerait signer un nouveau podium. Avec pas moins de 12 féminines engagées sur cette épreuve, la division Junior Sprint remplie parfaitement son rôle de promotion de la discipline auprès de tous les publics. Fille de Guy Moreton et Magali Charbonnier, Lola Moreton, pilote de karting effectuera ses premiers tours sur la Terre ce week-end.

PDF - 131.4 ko
Liste provisoire des engagés

B.L.S. – communiqué