BERFA ET BAUD SUR UNE VOIE ROYALE

samedi 11 novembre 2017 par IMEC

La première journée sur Terre du Vaucluse s’est terminée après un lot de rebondissement par l’élimination du leader alors que Lionel Baud et Jordan Berfa peuvent s’imposer en fin de journée dimanche après midi. En tête dès l’ES1, Lionel Baud (DS 3 WRC) a réalisé une journée quasiment parfaite et pourra se permettre de gérer demain. Il devance ce soir Cyrille Feraud (Citroën C4 WRC) et Thibault Durbec (DS 3 WRC). Dans la lutte pour le titre, les abandons cumulés d’Arnaud Mordacq (Skoda Fabia R5) et de Jean-Marie Cuoq (Citroën C4 WRC) mettent Jordan Berfa (Hyundai i20 R5) en parfaite position à une étape du but !

120 équipages se sont élancés de Courthézon ce matin à l’assaut du dernier rendez-vous du Championnat de France des Rallyes Terre 2017, sous une météo clémente.
Parti sur un très gros rythme d’entrée, Lionel Baud (DS 3 WRC) a pris les commandes dès l’ES1 pour ne plus les quitter. Le Haut-Savoyard, auteur de quatre meilleurs temps, rentre avec plus d’une minute d’avance ce soir et pourrait décrocher demain un beau doublé après sa victoire aux Cardabelles.

Deuxième, Cyrille Feraud (Citroën C4 WRC) a connu une première étape plutôt difficile, notamment après avoir calé par deux fois et après avoir perdu le sixième rapport. Dauphin de Baud, il reste néanmoins le mieux placé désormais pour contrer Berfa dans sa conquête du titre.

Sur la dernière marche du podium, Thibault Durbec (DS 3 WRC) a fini sa journée en meilleure forme et sera en bagarre demain avec Feraud pour décrocher la médaille d’argent.

Libéré d’un premier poids avec l’abandon de Jean-Marie Cuoq (Citroën C4 WRC, raison personnelle suite à sa crevaison dans l’ES2), Jordan Berfa (Hyundai i20 R5) a ensuite subi les attaques d’un Arnaud Mordacq étincelant pour ses débuts avec la Skoda Fabia R5. Alors deuxième et tout proche de déposséder le Mazamétain du titre, le Nordiste s’est ’envolé’ sur la bosse de Cairanne, brisant son carter de boite de vitesses … L’abandon était inévitable.

Débarrassé de ses principaux rivaux, le pilote de la Hyundai i20 R5 rentrait en quatrième position ce soir malgré un souci de direction assistée. Une place qui le rapproche de son premier titre national ! Réponse demain après-midi.
En dépit d’une faute commise dans l’ES5, Frantz Comoli (DS 3 R5) prend une belle cinquième place provisoire devant Jean-Marc Falco (Mitsubishi Evo 9), leader du R4, et Eric Rousset (Citroën Xsara WRC). Sur une autre Citroën Xsara WRC, Romain Dumas a rencontré des problèmes de boite et de freins pour ses débuts au volant d’une WRC sur la terre !

Florent Alvernhes (Mitsubishi Evo 9) domine le groupe N malgré la casse d’une transmission et devance le local de l’étape, Jean-Luc Morel (Subaru Impreza WRX).

Hors championnat, Mohammed Al Mutawaa (DS 3 R3) réalise une superbe première étape en dominant les têtes d’affiches du ’CFRT 2RM’ comme Arnaud Masclaux (Renault Clio F2 14) et Loïc Astier (DS 3 R3). Le Varois est lui aussi sur la bonne voie, comme Berfa, pour décrocher le titre.

En VHC, Ugo Canavese (Lancia Delta HF) a réalisé une journée solide et devance au soir de la première étape Bernard Munster (Porsche 911 Carrera RS), pénalisé par le balayage, et Philippe Gache (Mazda RX-7), ralenti par des pneumatiques trop tendres.

B.L.S. – communiqué @ Map – Pierre Simenel