AU CHARBONNIERES SALANON TRIPLE LA MISE

lundi 25 avril 2016 par IMEC

Leader de bout en bout de ce 68e Rallye Lyon-Charbonnières Rhône, David Salanon (Ford Fiesta WRC) n’a pourtant pas eu la partie facile. Contrarié par Eric Brunson et Yoann Bonato tout au long de l’épreuve, le Stéphanois s’est montré le plus régulier. David Salanon empoche une troisième victoire en terre lyonnaise, après deux succès acquis en 2007 et 2014. Sylvain Michel (Team 2C Yacco, Skoda Fabia R5) profite de la crevaison subie par Eric Brunson (Ford Fiesta WRC) dans l’ultime ’chrono’ pour récupérer une deuxième place synonyme de gros points dans l’optique du Championnat. Le Normand termine donc en troisième position au terme d’un week-end en demi-teinte. Brillant quatrième au classement général, Pierre Roché (Team FJ – Elf) s’impose en Trophée Michelin aux commandes de sa nouvelle Skoda Fabia R5.
Relativement clémente hier, la météo s’est montrée capricieuse pour cette deuxième étape. Sur des spéciales humides qui ont obligé les équipages à composer avec des choix de pneumatiques et des réglages pas toujours adaptés aux conditions rencontrées, David Salanon n’a pas tremblé. Le pilote de la Ford Fiesta WRC a parfaitement su résister aux assauts répétés d’un Yoann Bonato (Team CHL Sport Auto, DS 3 R5) déchaîné en début de journée. Malheureusement pour lui, l’Isérois sortait de la route dans l’ES10 (Les Noirs-Thizy) après avoir signé deux meilleurs temps qui lui permettaient alors de remonter en deuxième position. Dans l’après-midi, Brunson tente de monter des pneumatiques ’super-tendres’ en espérant la pluie. Hélàs, les routes s’assèchent et le vainqueur du Touquet ne parvient pas à combler l’écart. Pire encore, il est relégué au troisième rang final, victime d’une crevaison dans la dernière spéciale. Au volant d’une Skoda Fabia R5 qu’il continue de découvrir et parfaitement réglée en fin de meeting, Sylvain Michel réalise la bonne opération du week-end puisque cette deuxième place lui permet d’accentuer son avance au Championnat. Derrière ces trois hommes, on retrouve l’excellent Pierre Roché (Team FJ-Elf, Skoda Fabia R5), véritable surprise de ce Lyon-Charbonnières et vainqueur en Trophée Michelin. Cinquième, Pascal Trojani (Team 2C Yacco, Citroën C4 WRC) termine avec la satisfaction d’avoir engrangé de l’expérience avec sa monture dans des conditions difficiles. Frédéric Raynal (Ford Fiesta R5), Eric Mauffrey (Peugeot 208 T16) et Kévin Despinasse (Skoda Fabia S2000) complètent le top 8.
Lionel Jacob, après son abandon sur panne mécanique, lors de la 13e spéciale, l’honneur des locaux est sauvé par Antoine Hommeau, Cédric Cédric sur la Clio Ragnotti, 34e, 3e de groupe et premier de classe.

PDF - 79.1 ko
Le classement

B.L.S. – source communiqué @ photo DPPI